Encyclopédie Wikimonde

Entendu à Montréal

Aller à : navigation, rechercher
Cet article a été automatiquement importé, son contenu peut être sujet à caution.

Le contenu des articles engage uniquement la responsabilité de leurs auteurs (visibles dans l'historique).

Vous pouvez modifier l'article pour l'améliorer directement ou retirer ce bandeau si l'article vous semble correct (en supprimant la ligne {{Article importé}}). Si l'article est trop problématique, il peut être supprimé en retirant tout son texte et en expliquant le motif dans la zone « Résumé » de la page de modification.

Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 88 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Adresse Entendu.ca
Slogan « Parce qu'on écornifle
dans vos plates-bandes. »
Type de site Humour
Langue Français québécois
Lancement 22 janvier 2007
État actuel hors ligne

Entendu à Montréal est un site Web humoristique fondé en 2007 à Montréal, Québec, Canada.

Description

Entendu à Montréal, dont l'adresse Web est Entendu.ca, est un répertoire de citations et de dialogues attrapés dans des endroits publics et soumis aux éditeurs du site par les internautes. Ceux-ci sont invités à préciser les divers endroits à travers la ville de Montréal où les propos ont été épiés. Conséquemment, le site, ainsi que les livres qui ont par la suite été publiés en librairie, est divisé en plusieurs sections selon le style des citations, ou encore selon le type d'endroit ou le quartier précis de Montréal d'où originent les propos rapportés.

Il peut s'agir d'extraits de conversations, de phrases hors contexte à saveur humoristique, parfois choquantes ou carrément absurdes. Entendu à Montréal regorge notamment de malapropismes et d'expressions populaires exprimées de manière incorrecte, souvent dans un français fortement influencé par le joual québécois. L'objectif du site poursuit celui de la série Overheard in New York, lancé aux États-Unis, et de livres tel Overheard at America's Lunch Counters, signé par Susan Catherine dans les années 1980.

Le site Entendu à Montréal a été lancé le 22 janvier 2007 et a connu une popularité presque instantanée, obtenant de nombreuses mentions dans la presse écrite, à la télévision ou à la radio, par exemple La Presse[1], Radio-Canada[2], Elle Québec, Métro, TQS[3], Jobboom, Voir[4] et Le FM parlé de Montréal[5].

Au printemps 2008, un premier recueil, Entendu à Montréal, dont la préface fut signée par l'auteur Christian Mistral, est paru chez Amérik Média. Le succès du livre amena l'éditeur à publier en avril 2009 un second ouvrage, Entendu à Montréal 2009, contenant du matériel inédit ainsi que des illustrations, le tout préfacé cette fois par le romancier Yves Beauchemin.

En 2012 ce site n'est plus en opération sous le format de 2007 ; la page d'accueil d'alors rendait hommage par son en-tête aléatoire à différents éléments caractéristiques de Montréal et instantanément reconnaissables pour ses habitants, tels le métro de Montréal, le Canadien de Montréal, l'Expo 67, le Piknic Électronik et le stabile L'Homme d'Alexander Calder, le sandwich à la viande fumée, les nombreux dépanneurs de quartier, Orange Julep, ainsi que la minoterie Ogilvie et son néon rouge « Farine Five Roses » qui surplombe l'autoroute Bonaventure.

Livres

Notes

  1. On est tous curieux, Patrick Lagacé, La Presse, 21 février 2007.
  2. La fosse aux lionnes, Radio-Canada, 11 avril 2007.
  3. Le site Internet Entendu à Montréal, Caféïne, TQS 9 juillet 2007.
  4. Échos du troisième sous-sol, Steve Proulx, Voir, 26 avril 2007.
  5. Dossier de presse : Entendu à Montréal dans les médias (http://entenduamontreal.wordpress.com/eamtl-dans-les-medias/), Entendu à Montréal.
Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 163 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Le nombre de liens externes est trop important et a été automatiquement limité.