Encyclopédie Wikimonde

Ernst-Michael Kranich

Aller à : navigation, rechercher
Cet article a été automatiquement importé, son contenu peut être sujet à caution.

Le contenu des articles engage uniquement la responsabilité de leurs auteurs (visibles dans l'historique).

Vous pouvez modifier l'article pour l'améliorer directement ou retirer ce bandeau si l'article vous semble correct (en supprimant la ligne {{Article importé}}). Si l'article est trop problématique, il peut être supprimé en retirant tout son texte et en expliquant le motif dans la zone « Résumé » de la page de modification.

Ernst-Michael Kranich (né le  à Stuttgart et mort le  dans la même ville) était un enseignant, goethéaniste et anthroposophe allemand.

Vie

Après des études de biologie, géologie, paléontologie et chimie, Kranich enseigna à partir de 1955 comme professeur de biologie et de chimie à l'école Steiner-Waldorf de Rendsburg. En 1962, il fut appelé, en tant que premier enseignant à plein temps, à l'institut de formation de professeurs Steiner-Waldorf de  Stuttgart. Il s'engagea dans la discussion publique sur la réforme de l'enseignement et attira l'attention sur les conséquences que pourraient avoir des expériences dépourvues d'un fondement anthropologique suffisant[1]. En tant que goethéaniste, Kranich publia avant tout dans les domaines de la botanique, de la zoologie, de l'anthropologie et de la chimie[réf. nécessaire]. Dans les années 1981, il fut temporairement chargé de cours à la Philipps-Universität Marburg. À partir de 1990, il apporta son soutien à la première formation en pédagogie Steiner-Waldorf à Moscou.

En qualité de membre du conseil du  Bund der Freien Waldorfschulen (fédération des écoles Steiner-Waldorf allemandes) et de nombreux organes  internationaux, il contribua de manière significative au développement de la pédagogie Steiner Waldorf.

Œuvre

Kranich considérait comme la tâche de sa vie de fournir au goethéanisme un fondement méthodique valide et de le distinguer nettement des méthodes simplement phénoménologiques. Pour lui, une des caractéristiques fondamentales du goethéanisme était de compléter l'observation précise des phénomènes naturels par une activité intérieure, par une "re-création" de leurs formes. De ce fait, Kranich se distanciait parfois d'autres goethéanistes. Il pouvait s'appuyer sur les travaux de Rudolf Steiner visant à donner une fondement épistémologique à  la méthode goethéenne, Goethe lui-même  ayant développé sa méthode davantage en la pratiquant qu'en lui donnant un tel fondement[2].

Un autre champ de travail important pour Kranich était la relation entre la méthode goethéenne telle qu'il la considérait, et la pédagogie. Dans son enseignement à l'Université libre de Stuttgart (institut de formation des professeurs Steiner-Waldorf), il transmettait aux futurs enseignants cette "méthode de re-récréation intérieure" pour qu'ils puissent enseigner de manière vivante. De nouvelles publications découlèrent de colloques avec d'autres professeurs d'université, dont il fut l'initiateur.

Publications

Par ordre chronologique ; ses nombreuses contributions à des ouvrages collectifs ou à des périodiques ne sont pas mentionnées.

Monographies

  • Anomalien der Küchenschelle Pulsatilla Miller. Thèse, Tübingen 1958, in: Flora oder Allgemeine botanische Zeitung, Band 146, Jena 1958, S. 254–301
  • Pädagogische Projekte und ihre Folgen. Zur Problematik von programmiertem Unterricht, Frühlesenlernen und Neuer Mathematik. (Projets pédagogiques et leurs conséquences dans le domaine de l'enseignement programmé, de l'apprentissage précoce de la lecture et  des mathématiques nouvelles) Freies Geistesleben (Erziehung vor dem Forum der Zeit 5), Stuttgart 1969
  • Der Anfangsunterricht im Schreiben und Lesen in seiner Bedeutung für das Lernen und die Entwicklung des Kindes (avec Erika Dühnfort). (Le premier enseignement de l'écriture et de la lecture dans sa signification pour l'apprentissage de l'enfant et son développement), Freies Geistesleben (Menschenkunde und Erziehung 27), Stuttgart 1971; 5. erw. A. 1996
  • Plante et cosmos – Fondements d'une botanique cosmologique,  Éditions Triades, Laboissière-en-Thelle, 2004,  (ISBN 2-85248-268-1)
  • Formenzeichnen. Die Entwicklung des Formensinns in der Erziehung (avec quatre autres auteurs) (Le dessin de formes. Le développement du sens de la forme dans l'éducation). Freies Geistesleben (Menschenkunde und Erziehung 47), Stuttgart 1985 (3. A. 2000), (ISBN 3-7725-0247-4)
  •  Observer et comprendre les arbres – Contribution à une botanique cosmologique (avec Frits H. Julius), Éditions Triades, Laboissière-en-Thelle, 2011, (ISBN 978-2-85248-334-7)
  • Von der Gewissheit zur Wissenschaft der Evolution. Die Bedeutung von Goethes Erkenntnismethode für die Evolutionstheorie. Freies Geistesleben, Stuttgart 1989, (ISBN 3-7725-0580-5)
    • version anglaise revue et corrigée : Thinking beyond Darwin, Hudson N. Y. 1999, (ISBN 0-940262-93-2)
  • Waldorfpädagogik in der Diskussion. Eine Analyse erziehungswissenschaftlicher Kritik (avec Lorenzo Ravagli) (La discussion autour de la pédagogie Waldorf. Une analyse des critiques émanant des sciences de l'éducation). Freies Geistesleben (Erziehung vor dem Forum der Zeit 17), Stuttgart 1990, (ISBN 3-7725-0297-0)
  • Métamorphoses physiologiques – Du crocus au tournesol, Éditions Triades, Laboissière-en-Thelle, 2008, (ISBN 978-2-85248-272-2)
  • L'Animal – Approche d'une zoologie goethéenne,  Éditions Triades, Laboissière-en-Thelle, 2004, (ISBN 2-85248-287-8)
  • L'enfant en devenir – Fondements de la pédagogie Steiner, Éditions Triades, Laboissière-en-Thelle,  2000,  (ISBN 2-85248-211-8)
  • L'homme et son corps –  Anthropologie anatomique, physiologique et psychologique, Éditions Triades, Laboissière-en-Thelle, 2006, Stuttgart 2003, (ISBN 2-85248-286-X)
  • La plante primordiale de Goethe et le règne végétal : des lichens aux plantes supérieures, Éditions Triades, Laboissière-en-Thelle, 2010,  (ISBN 978-2-85248-319-4)

En tant qu'éditeur

  • Erziehungswissenschaft und Waldorfpädagogik. Der Beginn eines notwendigen Dialogs (Sciences de l'éducation et pédagogie Steiner-Waldorf – Début d'un dialogue nécessaire) (avec Fritz Bohnsack). Beltz, Weinheim 1990, ISBN 3-407-34050-8
  • Auf der Suche nach dem erlebbaren Zusammenhang. Übersehene Dimensionen der Natur und ihre Bedeutung in der Schule À la recherche du lien dont on peut faire l'expérience. Aspects de la nature non pris en compte et leur importance à l'école) (avec Peter Buck). Beltz, Weinheim 1995, ISBN 3-407-34091-5
  • Welche Art von Wissen braucht der Lehrer? Ein Einspruch gegen landläufige Praxis (De quelle sorte de savoir le maître a-t-il besoin – Une objection contre la pratique courante) (avec Horst Rumpf). Klett-Cotta, Stuttgart 2000, ISBN 3-608-94276-9
  • Chemie verstehen. Die Bedeutung der Elemente in Substanz- und Lebensprozessen. (Comprendre la chimie? La signification des éléments dans les processus liés aux substances et à la vie). Freies Geistesleben, Stuttgart 2005, ISBN 3-7725-1555-X

Sources

  1. Siehe Weblinks: Nachruf und Kurzporträt; Biographische Angaben auch in: Chemie verstehen, S. 375
  2. Voir: Kranich, Goetheanismus – seine Methode und Bedeutung in der Wissenschaft des Lebendigen (Le goethéanisme, sa méthode et sa signification dans la science du vivant), in: Elemente der Naturwissenschaft, Heft 86, Dornach 2007, S. 31–45
Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 163 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).