Encyclopédie Wikimonde

Espéranto, candidat au Prix Nobel de la Paix

Aller à : navigation, rechercher

Depuis la création du Prix Nobel de la Paix en 1901 la langue internationale espéranto, par le biais d'une grande organisation espérantiste ou d'une personnalité qui s'est illustrée par son action pour cette langue a été à plusieurs reprises proposé comme candidat pour ce Prix. En 2008 de nombreux organes de presse dans le monde entier ont mentionné l'espéranto comme possible lauréat. Au cours du XXe siècle Zamenhof, Moscheles, Cseh et l'UEA ont été proposés comme candidats entre 1907 et 1988.

2008

Après la diffusion d'une dépêche de l'AFP[1] et de AP [2], le 27 février 2008, les médias font largement écho que l'"Espéranto est candidat au Prix Nobel de la Paix en 2008" parmi 197 autres candidats. En fait deux parlementaires suisses[3] ont proposé la candidature de l'UEA (Universala Esperanto Asocio Association Universelle pour l'Espéranto) [4] [5], mais l'AFP mentionne l'Espéranto et non l'UEA .

Précédents

D'après le site d'information espérantophone Libera Folio [6], Zamenhof en 1907 et plusieurs fois dans les années suivantes [7], les espérantistes Felix Moscheles en 1913, Andreo Cseh (en 1934), et UEA (en 1954, 1955, 1988) ont déjà été proposés au Prix Nobel de la Paix. Cependant les archives du Prix Nobel restent secrètes pendant 50 ans, des informations plus récentes proviennent de révélations faites souvent par les propositaires. Alfred Hermann Fried lauréat du Prix en 1911 était un espérantiste.

Notes et références

Extraits de la presse

La Tribune, France, 27/02/2008

« Le comité garde le secret sur la composition de la liste mais ceux qui proposent un nom le font souvent savoir. Les nominations 2008 comprennent donc Helmut Kohl, Abdelaziz Bouteflika, le mouvement pour l'esperanto, ...[8][9] »

Liberté, Algérie 27/02/2008

« Malgré le secret entourant la liste, des noms et non des moindres ont filtré. On retrouve, comme annoncé dans un récent article consacré à ce sujet, l'ex-chancelier allemand Helmut Köhl, Abdelaziz Bouteflika ainsi que la langue l'Esperanto. C'est la première fois qu'une langue internationale, l'Esperanto en l'occurrence créée au XIXe siècle, figure dans une liste Nobel. [10] »

La Presse Canadienne 27/02/2008

« L'ancien chancelier allemand Helmut Kohl, le président algérien Abdelaziz Bouteflika et la langue à vocation universelle de l'esperanto figurent selon toute probabilité parmi les près de 200 nominations pour le prix Nobel de la Paix.[9] »

AFP Google 27/02/2008

« Deux parlementaires helvétiques ont aussi avancé la candidature de l'espéranto, langue internationale inventée à la fin du XIXe siècle qu'elles considèrent comme un véhicule de paix et de fraternité.[1] »

Journal chrétien 01/02/2008

« D'autres prétendants sont également cités à l'instar du président de la Commission européenne José Manuel Barroso, l'ex-chancelier allemand Helmut Kohl ainsi que l'espéranto, crédité de langue internationale de paix et inventée à la fin du XIXe siècle. [...]

Enfin, le dernier postulant, qui n'est nullement une personnalité connue, est l'espéranto lancée par deux parlementaires helvétiques. A ce propos, l'une des deux marraines qui ont émis le souhait d'apprendre cette langue, a déclaré « qu'en dépit du fait que je ne parle pas cette langue, plusieurs messages contenus dans ce parler m'ont sensibilisé sur son rôle pour le dialogue et l'amitié entre les cultures. [11] »

7sur7 31/01/08

« Une langue universelle
Sur une note plus légère, deux parlementaires helvétiques ont avancé la candidature de l'espéranto, crédité d'être une langue de paix. "Je ne le parle pas moi-même mais de nombreux messages m'ont sensibilisé à son rôle pour le dialogue et l'amitié entre les cultures", a affirmé Gisèle Ory, une des deux marraines, qui dit maintenant souhaiter apprendre cette langue internationale inventée à la fin du XIXe siècle. [12] »

Terra Actualidad - Paz digital - AFP 31/01/08

« (es) : En una iniciativa menos solemne, dos políticos suizos propusieron al esperanto, considerado un lenguaje de paz y esperanza, creado en 1887 como un medio internacional de comunicación. [AFP][13],[14] »

AFP Google 30/01/08

« (en) : On a lighter note, two Swiss politicians have nominated Esperanto, seen as a language of peace and hope and devised in 1887 as an international medium of communication.

"I don't speak it myself but a number of people have drawn my attention to its role in developing dialogue and friendship between cultures," Gisele Ory, one of the two nominators, told AFP, adding that she hoped to learn the artificial language someday. [15] »

Libera Folio 22/11/2007

« (eo) :Du svisaj parlamentanoj proponas, ke Universala Esperanto-Asocio ricevu pacpremion de Nobel. Laŭ la reguloj de la premio, interalie parlamentanoj rajtas oficiale proponi kandidatojn al la norvega Nobel-komitato, kiu decidas pri la pacpremio. La parlamentanoj Gisèle Ory kaj Francine John-Calame jam sendis sian kandidatigon al Oslo.[5] »

Liens externes

Références

  1. 1,0 et 1,1 Nobel de la paix: 197 candidats, Bouteflika, Kohl en lice OSLO (AFP), 27/02/2008
  2. Prix Nobel de la Paix 2008: 197 nominations dont Kohl, Bouteflika et l'esperanto 27/02/2008, Associated Press
  3. Gisèle Ory, conseillère aux États socialiste et Francine John-Calame conseillère nationale écologiste toutes deux de Neuchâtel
  4. Parlementaires suisses proposent le Prix Nobel de la Paix pour l'Association Universelle d'Espéranto (UEA), Communiqué de Société Suisse d'Espéranto, 15 novembre 2007, d'après le site kontakto.info, qui annonçait en même temps une conférence de presse qui s'est tenue le 22 novembre 2007. À cette occasion la station de radio romande RSR a diffusé un entretien avec la conseillère Gisèle Ory.
  5. 5,0 et 5,1 Svisaj parlamentanoj proponas Nobel-premion al UEA, Des parlementaires suisses proposent UEA au Nobel, 22/11/2007 d'après un communiqué de la Société Suisse d'Espéranto (SES)
  6. UEA revas pri Nobel-premio, norvegoj kontraŭas, UEA rève de Prix Nobel, des norvégiens s'y opposent, 10/02/2007
  7. Les archives de la commission Nobel montrent, que déjà en 1907 Zamenhof a été nommé pour le Prix Nobel de la Paix par 12 parlementaires britanniques. Il a été de nouveau nommé en 1909, et en 1910 il a été nommé non seulement par 4 parlementaires britanniques, mais aussi 42 membres du parlement français. Cette année la commission semble avoir pris l'affaire au sérieux, car l'archive indique que la nomination a été officiellement évaluée par Halvdan Koht, historien norvégien, membre du comité Nobel puis aussi ministre des Affaires Étrangères de Norvège. Zamenhof a été nommé aussi en 1913, 1914, 1915, 1916 et 1917. (d'après Libera Folio)
  8. Prix Nobel de la Paix 2008: 197 nominations dont Kohl, Bouteflika et l'esperanto, latribune.fr, The Associated Press - 27/02/2008
  9. 9,0 et 9,1 Prix Nobel de la Paix 2008: 197 nominations dont Kohl, Bouteflika et l'esperanto, La Presse Canadienne, 27/02/2008
  10. Prix Nobel de la paix 2008 Bouteflika parmi les 197 inscrits, Djilali B., Liberté, Algérie, 27/02/2008
  11. Bouteflika candidat au prix Nobel de la paix ?, Salah C, Journal chrétien, 01/02/2008
  12. Barroso, Bouteflika et espéranto en lice pr le Nobel de la paix 2008, 7sur7, Belgique, 31/01/08
  13. Barroso, Kohl y el esperanto, aspirantes al Nobel de la Paz 2008, Terra Actualidad - AFP
  14. Durao Barroso, anfitrión de "la foto de las Azores", aspirante al Premio Nobel de la Paz 2008, Paz digital, AFP, 31/01/2008
  15. Barroso, Kohl and Esperanto contenders for Nobel Peace Prize, 30/01/2008, AFP Google

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).