Encyclopédie Wikimonde

Eugène Blanc

Aller à : navigation, rechercher

Eugène Blanc, né le 27 janvier 1876 à Lugny et mort le également à Lugny, est un homme politique de Saône-et-Loire qui, dans les années 1920 et 1930, joua un rôle de premier plan aux côtés d'Henri Boulay dans la création et le développement du mouvement coopératif vinicole en Mâconnais.

Biographie

Maire S.F.I.O. (socialiste) de Lugny à compter de juin 1910, Eugène Blanc fut régulièrement réélu à la tête de cette commune (en mai 1912 puis en décembre 1919, mai 1925, mai 1929 et mai 1934). Il fut en outre conseiller général du canton de Lugny de 1910 à 1940.

À partir de 1927, année où entra en service la cave coopérative vinicole de Lugny – deuxième cave coopérative créée en Mâconnais après celle de Saint-Gengoux-de-Scissé –, il occupa les fonctions de président de la Société coopérative vinicole de Lugny[1]. En 1927 toujours, Eugène Blanc fut choisi pour présider la Fédération des caves coopératives de Saône-et-Loire, structure créée cette même année pour défendre les intérêts des caves coopératives fondées en Mâconnais, Chalonnais et Beaujolais[2]. Il occupa ces deux présidences pendant de nombreuses années.

Eugène Blanc décéda à Lugny le 29 janvier 1964. Il repose au cimetière de Lugny.

Commandeur du Mérite agricole, Eugène Blanc avait été fait chevalier de la Légion d'honneur[3].

L'un des espaces publics de Lugny porte officiellement son nom depuis 2011 et conserve son souvenir : l'esplanade Eugène Blanc, qui jouxte l'ancien caveau de dégustation Saint Pierre inauguré en 1965 à l'initiative de la cave coopérative de Lugny.

Notes et références

  1. « Une importante cave du Mâconnais : la coopérative vinicole de Lugny », article de Frédéric Lafarge paru dans la revue « Images de Saône-et-Loire » n° 165 de mars 2011, pages 9 à 11.
  2. Cité sur la page « histoire » du site internet de la Fédération des caves coopératives Bourgogne-Jura, consultable ici.
  3. Par décret daté du 12 août 1936. Source : les pièces du dossier d'Eugène Blanc consultables dans la base Léonore, notamment la fiche relative a son état des services, consultable ici.

Voir aussi

Bibliographie

  • Sandrine Lafarge : Le mouvement pour la défense du vignoble en Mâconnais pendant les années trente, mémoire d'histoire contemporaine, Université de Bourgogne, 2004.
  • Annie Bleton-Ruget : Le mouvement coopératif et la défense des vins et des vignobles de Saône-et-Loire, actes du colloque du 24 avril 2014 organisé à Mâcon, consultable ici, sur le site de l'Institut de recherche du Val-de-Saône-Mâconnais.

Cet article « Eugène Blanc » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).