Encyclopédie Wikimonde

Exoès

Aller à : navigation, rechercher

Exoès est une entreprise bordelaise créée après deux années de recherche. Elle est située à Gradignan dans la région de Bordeaux.

Description

La société Exoès développe ses activités dans le domaine des transports et s’est spécialisée dans la transformation de la chaleur en énergie mécanique ou électrique via le cycle de Rankine[1].

Histoire

La société a été crée à Martillac en Gironde. Arnaud Desrentes[2], Rémi Daccord et Thiébaut Kientz sont les trois fondateurs d’Exoès, une entreprise soutenue par BPIFrance, l’ADEME, les fonds européens (FEDER), le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et les régions Aquitaine et Poitou-Charentes.

En novembre 2011, la société Exoès inaugure ses locaux à Gradignan.

En juillet 2011, la société lève 1,1 millions d’euros.[3].

Le 18 novembre 2013, Exoès signe avec Tenneco, 2ème équipementier mondial de systèmes d’échappement[4][5]. Exoès a été choisi par Tenneco pour travailler sur une solution de récupération de chaleur à l’échappement basée sur les systèmes Rankine.

Le 23 mai 2014, Exoès s’entoure d’un comité stratégique expérimenté et réalise une nouvelle levée de fonds de 2 millions d’euros pour gérer sa croissance à l’international[6]. Cette augmentation de capital a été financée en majorité par les actionnaires historiques d’Exoès ainsi que par les nouveaux membres du comité stratégique, le fond Crédit Agricole Aquitaine Expansion et Monestier Capital. BPIFrance a apporté un soutien de poids via un prêt participatif d’amorçage[7].

Produits

EVE, « Energy Via Exhaust »

Exoès a trouvé la solution pour récupérer l’énergie provenant des pots d’échappement des véhicules. L’entreprise a développé la technologie « Energy Via Exhaust » qui génére des économies de carburant pour tous les véhicules disposant d’un moteur thermique[8]. Son système consiste à installer un échangeur dans le pot d’échappement dans lequel est envoyé un liquide sous pression. Sous l’effet des fortes températures, il est transformé en gaz. La vapeur d’eau vient alors pousser sur un moteur à pistons miniaturisé, qui, par le biais d’un alternateur, produit de l’électricité.

Le système fait la taille d’un compresseur de climatisation. Grâce à l'énergie produite, elle permet de faire avancer le véhicule sur les 100 premiers mètres, en tout électrique[9][10].

« Shape »

La société a également développé SHAPE Solar « Sustainable Heat And Power Engine » un système de centrale à l’échelle domestique capable de produire simultanément de l’électricité et de la chaleur. Pour cela, cette micro-centrale s’appuie sur un nouveau type de moteur à vapeur destiné à être associé à une centrale de concentration solaire par exemple[11].

Ce système repose sur un principe thermodynamique. Une centrale de concentration solaire se compose de miroirs qui concentrent les rayons du soleil pour créer une forte température. En début de cycle, la chaleur issue de la centrale solaire va chauffer un fluide par un échange thermique. Transformé en vapeur sous pression, le fluide est ensuite dirigé vers le moteur SHAPE. Cette vapeur sous pression entraine un alternateur[12].

A la sortie du moteur, la vapeur est ainsi dirigée vers un échangeur de chaleur, couplé à un réseau d’eau chaude, par exemple. En fin de circuit, le fluide étant revenu à l’état liquide est réinjecté dans le circuit solaire pour être de nouveau vaporisé puis réinjecté dans le moteur[13].

Distinctions

Lauréat du concours national du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche en 2010 dans la catégorie création-développement[14]

Trophées des éco-industries Poitou-Charentes 2011[15]

Récompense par le trophée innovation de la CGPME à la première édition d'Innov'CGPME[16]

Lauréat du Prix La Tribune Jeune Entrepreneur 2014 dans la catégorie industrie[17]

Références

  1. (en) William Diem, "Exoes develops fuel-saving technology", sur le site IHS Technology, 6 décembre 2012 (consulté le 18 juin 2014).
  2. Florent Hernandez, "Arnaud Desrentes, cofondateur d’Exoès", sur le site Business Actor, 22 juillet 2013 (consulté le 18 juin 2014).
  3. Patrick Richard, "Témoignage d'entrepreneur. « J'ai levé des fonds grâce au crowdfunding »", sur le site Le journal des entreprises, 6 septembre 2013 (consulté le 18 juin 2014).
  4. Bernard Broustet, "Economies d’énergie : la société girondine Exoès signe avec Tenneco", sur le site Sud Ouest, 19 novembre 2013 (consulté le 18 juin 2014).
  5. Jacques-Henri Durand de gevigney "Exoès signe avec Tenneco, sur le site Aquiti Gestion, 19 novembre 2013 (consulté le 18 juin 2014).
  6. Mikaël Lozano "Exoès lève 2 M€ et se dote d’un comité stratégique", sur le site Objectif Aquitaine, 27 mai 2014 (consulté le 18 juin 2014).
  7. Patrick Venries Gironde: Exoès se dote d'un comité stratégique et lève deux millions d'euros, sur le site Sud Ouest, 28 mai 2014 (consulté le 18 juin 2014).
  8. Géraldine Russell, "Exoès veut révolutionner le transport routier",sur le site Le Figaro, 22 janvier 2014 (consulté le 18 juin 2014).
  9. Nicolas César, "Exoès invente l’« hybridation à petit prix » des voitures et camions", sur le site La Croix, 1er janvier 2014 (consulté le 18 juin 2014).
  10. Nicolas César, "Exoès invente l'hybridation à bas coût pour les voitures et les camions", sur le site La Tribune, 31 mai 2013 (consulté le 18 juin 2014).
  11. (en) Michael Puttre, "New Directions In Solar Cogeneration Put Heat To Work", The New York Times, 28 janvier 2014 (consulté le 18 juin 2014).
  12. (en) Jorge Alcauza, "The MiCROSOL project inaugurates its first CSP demonstrator in France", CSP World, 25 novembre 2013 (consulté le 18 juin 2014).
  13. Philippe Thepaut, "MiCROSOL : innovation technologique autour du solaire thermodynamique", Enerzine, 21 novembre 2013 (consulté le 18 juin 2014).
  14. Perrine Danmanville, "12e concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes", Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, septembre 2010 (consulté le 18 juin 2014).
  15. Aurélie Loubes, "Nouveau succès pour la 2e édition des Trophées Croissance Verte - Innovation", Site de la Région Poitou-Charentes, 3 octobre 2011 (consulté le 18 juin 2014).
  16. Sébastien Ackermann, "BASE - Lauréat des trophées Innov-CGPME", Base Innovation, 29 novembre 2012 (consulté le 18 juin 2014).
  17. Mikaël Lozano, "Prix national La Tribune du Jeune entrepreneur : deux Aquitains parmi les lauréats" (http://objectifaquitaine.latribune.fr/business/2014-06-03/prix-national-la-tribune-du-jeune-entrepreneur-deux-aquitains-parmi-les-laureats.html), sur le site Objectif Aquitaine, 2 juin 2014 (consulté le 18 juin 2014).

Article publié sur Wikimonde Plus.