Encyclopédie Wikimonde

Fédération française amateur de minéralogie et de paléontologie

Aller à : navigation, rechercher

La Fédération Française Amateur de Minéralogie et de Paléontologie, ou FFAMP[1], est une fédération française fondée en 1979, de type Association loi de 1901[2]. Son siège social est domicilié à Boulogne-Billancourt.

Comme son nom l'indique, son but est de fédérer les associations et les amateurs qui le souhaitent, principalement dans les domaines de la Minéralogie et de la Paléontologie, et plus largement en Pétrographie, Pétrologie, Géologie, Cristallographie, Volcanologie ou Spéléologie minière[3].

Réseau

En 2018, la FFAMP possédait 23 représentants[4] dans 12 zones régionales françaises[5].

En 2019, la FFAMP fédère 46 associations locales sur le territoire français[6].

Associations fédérées FFAMP

Listes (non exhaustive) d'associations françaises membres de la FFAMP, par ordre alphabétique :

Code de déontologie

La FFAMP a promulgué un Code de déontologie[7], que tout membre s'engage à respecter, que ce soit par adhésion directe, ou indirecte via une association ou un club affilié [8].

Ce code en 8 articles, encadre les bonnes pratiques en termes de prospection et respect de l'environnement, prélèvement d’échantillons ou découvertes exceptionnelles, mais également en termes de sécurité et d'assurances, concernant la mise à disposition des collections personnelles aux scientifiques et chercheurs en minéralogie et paléontologie qui en font la demande, ou encore la participation à des activités de vulgarisation, conférences, expositions, etc.

Agréments et partenariats

La FFAMP est[9] :

Notes et références

  1. Site officiel de la FFAMP.
  2. Déclarations au Journal Officiel.
  3. Statuts FFAMP du et du .
  4. FFAMP : Liste des représentants régionaux.
  5. FFAMP : Carte des représentants régionaux.
  6. Carte Google Map des associations fédérées FFAMP (https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=11l2hTHJA6tA111ST9tGf9wsuAS0&ie=UTF8&hl=fr&msa=0&ll=46.81650522042769%2C1.6918949999999313&spn=6.284412%2C8.99188&source=embed&z=6).
  7. Le code de déontologie de la FFAMP, du 8 octobre 2011 (http://ffamp.com/articles.php?lng=fr&pg=62).
  8. (exemple (https://www.sudouest.fr/2011/02/14/ils-veulent-partager-leur-passion-des-fossiles-317720-700.php))
  9. Organigramme et de la FFAMP, agréments et partenaires (http://ffamp.com/articles.php?lng=fr&pg=59).
  10. Agrément "Jeunesse et Éducation Populaire", incluant la liste des associations agréés (https://associations.gouv.fr/639-l-agrement-de-jeunesse-et-d.html).
  11. Conférence Permanente pour le Patrimoine Géologique (CPPG), sur le site de la Société Géologique de France (https://www.geosoc.fr/la-conference-permanente-du-patrimoine-geologique-ou-cppg.html).
  12. Membres de la CPPG, sur le site de l'Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN) (https://inpn.mnhn.fr/programme/patrimoine-geologique/presentation).
  13. Liste des associations partenaires de la Société Géologique de France (https://www.geosoc.fr/propos-html/organisation/nos-partenaires/associations-partenaires.html?highlight=WyJmZmFtcCJd).
  14. Associations membres de la Fédération Française des Sociétés de Sciences Naturelles (https://ffssn.fr/index.php/category/associations-membres/).
  15. Fiche démarche participative aux ACAP (http://www.zones-humides.org/sites/default/files/fiche_scap%20demarche%20particip_12-08-2010_DEF_Print.pdf).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).