Encyclopédie Wikimonde

Fête de Beaupont

Aller à : navigation, rechercher
le traditionnel défilé
La fête de Beaupont en 2009.

La fête de Beaupont (La "vougue" ou "vouga de Biopont" en patois francoprovençal local) est un événement traditionnel annuel gratuit se déroulant le premier week-end d'août dans la commune française de Beaupont, dans le département de l'Ain. D'une durée de 4 jours, elle réunit plusieurs centaines de personnes. Le premier jour des festivités est marqué, depuis 2005, par le pot du maire où se rejoint l'ensemble des villageois[1]. Le tournoi de pétanque, quant à lui, clôt la fête, le lundi. Ce dernier rassemble régulièrement près de 100 doublettes. Pendant la vogue, la fête foraine avec des manèges est installée sur la place du village. Le samedi et dimanche soir, la population peut participer à un bal gratuit. Une buvette est également ouverte avec, pour spécialité locale, la marquisette à l'orange.

Le dimanche, 3e jour de la fête, marque le point d'orgue avec des repas, des animations liées à un thème, un défilé humoristique et un feu d'artifice.

Cet événement est organisé par le Comité des fêtes du village[2],[3].

La fête de Beaupont a vraisemblablement été créée dans les années 1920 mais pérennisée à partir de 1966 avec la création du Comité des fêtes[4].

Évolutions de la fête

Dans les années 1920, la fête était l'occasion, pour la population beaupontoise de se retrouver. Le boulanger et les cultivateurs créaient spécialement, pour l'événement, des brioches et des galettes (les têtra en patois) en quantité. Une loterie, un pousse-pousse et un manège de chevaux en bois pour les enfants étaient installés dans le village. Un bal monté était aussi organisé pour l'occasion de la vogue. Le lundi était l'occasion des jeux pour enfants (comme la course à sac) sous la direction du garde-champêtre.

Mais la fête de Beaupont commença véritablement à prendre forme après la deuxième guerre mondiale, en 1946. Elles furent organisées au profit des prisonniers de guerre. Parmi les animations de l'époque : fête sportive et nautique, défilé bressan, jeux d'enfants, etc. En 1955, Ulysse Jacquet et Valentin Belleraut prirent l'initiative de créer une animation humoristique avec des déguisements et d'anciennes voitures. Malheureusement, faute d'effectifs et de moyens financiers, cette animation ne fut pas reconduite de manière répétée. Avec la création de la salle des fêtes entre 1955 et 1956, Beaupont commença à régulariser le bal. Mais le problème d'effectif chez les organisateurs (le conseil municipal de l'époque) entraînait une monotonie dans les animations. Beaupont décida donc en 1965 sous l'impulsion du maire M. Chanel de créer un Comité des fêtes pour les tâches de divertissement. En 1966 naquit donc le Comité des fêtes de Beaupont avec une subvention municipale de 500 francs. Le 1er président de cette association fut Valentin Belleraut. Parmi les premières initiatives du Comité des fêtes, l'organisation d'une course cycliste (jusqu'en 1968). Cette dernière ne rencontrant plus de succès auprès des participants et du public, le 2e président, Max Carry relança l'idée d'un défilé humoristique (Mariage inspiré de l'auteur Albert Dubout, vieux vélos, etc.). C'est à partir de cette date que la fête dura 3 jours avec l'organisation d'un bal le samedi soir et la venue de la fanfare de Saint-Amour[4].

À partir de 1972, le Comité des fêtes organisait pour la toute première fois un feu d'artifice et un bal musette supplémentaire. Le succès prenant forme, le comité des fêtes commença à gagner de l'argent. Ainsi, en 1974, il décida d'offrir un repas aux anciens, tradition qui s'est perpétuée avec, de nos jours, le don de tartes. Le Comité des fêtes procédait aussi à l'achat de vases pour le fleurissement du village et à des dons pour les autres associations.

Dans les années 90, de nouvelles animations furent instaurées le dimanche comme la fête du battage, l'exposition de tracteurs, de vélos insolites et de peintures (réalisées par les locaux), la farfouille ou encore la démonstration de la pratique de vieux métiers[3].

En 1996, l'idée d'un défilé humoristique a de nouveau été acté après plusieurs années d'absence, avec pour thème « Mariage Surprise ». Il se déroule depuis cette date tous les ans, le dimanche après-midi[5].

En 2014, le thème de la fête fut « À plumes et à poils ». Des bals "mousse" ont eu lieu le samedi et le dimanche[6],[7],[8].

Galerie

Références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).