Encyclopédie Wikimonde

FGL Productions

Aller à : navigation, rechercher

FGL Productions
logo de FGL Productions
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=illustration de FGL Productions|Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).]]
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Création 1981
Disparition Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Fondateurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Forme juridique Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Action Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Slogan Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Thierry Wolf
Président Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Directeurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Actionnaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Activité Industrie musicale
Produits Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Société mère Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Filiales Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Partenaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Effectif Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
BCE Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
CVR Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
SIREN Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Entreprise hongroise Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Organisation norvégienne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Companies House Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
OKPO Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
TVA européenne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Site web Site Officiel
Budget Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Capitalisation Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Chiffre d'affaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Résultat net Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

FGL Productions est une société de production audiovisuelle française depuis plus de 30 ans.

Créée en 1981, FGL Productions se consacra dans un premier temps à la réédition des grandes heures du rock indépendant US et Anglais.

Plus tard et sous l'impulsion de l'un de ses fondateurs, un département consacré à la musique progressive voit le jour. Il en sera de même au fil des années, pour autant d'autres labels qui viendront rejoindre leurs aînés, chaque choix musical étant dicté par une envie personnelle[1].

Historique

1981 - 1988

En 1981, trois amis passionnés de musiques s'associent et fondent la société F.G.L. (la première lettre de leurs noms respectifs donnant le fameux sigle : F.G.L.)

Les premiers labels Eva et Lolita voient alors le jour avec la réédition des belles heures du rock underground Américain et Anglais des 50's et 60's, comme les somptueuses éditions de de Doctor Feelgood, The Plimsouls, The Inmates et la fameuse collection Sound of Sixties, Other Half, Texas Punk, Sixties Archives [2].

Le label Axe Killer[3] crée ensuite proposera de nombreuses productions de hard rock, comme Scorpion, Saxon, Sortilège, Warning, Icon, Nashville Pussy, Whitesnake...

1988 - 1990

Sous l'impulsion de passionnés français de rock de Détroit, des Stooges et de Iggy Pop (Bernard Cosmic Masanes), le label Revenge est créé. Il contribuera au grand retour du parrain du punk (Iggy Pop) et rééditera plusieurs documents de gangs de la « motorcity » comme MC5, The Flamin’ Groovies, The Stooges, New Race, Destroy All Monsters.

La même année, le label Mantra est créé [4], proposant un catalogue de musique progressive en éditant des enregistrements de Gong, Amon Duul, Obsolete d'Dashiell Hedayat, Tim Blake, mais aussi de la musique contemporaine avec Pierre Henry, Art Zoyd puis la réédition des meilleurs titres du catalogue Saravah (Jacques Higelin, Carole Laure, Brigitte Fontaine…). Dans les années 90's il bifurquera vers la réédition et la production des meilleurs groupes de rock français comme Cyclope, Les Têtes Raides, Le Cri de la Mouche, Parabellum, etc.

1991 - 1995

De nouveaux labels sont inaugurés au début des années 1990, dont Play-Time spécialisé en la musique de films. De nombreuses bandes originales seront réédités comme celles de Peau d'Âne de Michel Legrand, Le roi et l'Oiseau de Paul Grimault, Spiderman[5] mais aussi les compositions de Francis Lai[6], ou encore la musique des films de Louis de Funès.

Le label se tournera ensuite vers les thèmes des génériques[7] de films, dessins animés et séries françaises et étrangères, comme Amicalement votre, Madame est servie, Chapeau Melon et bottes de cuir, Capitaine Flam, Goldorak, Denver le dernier dinosaure...

FGL développera ensuite un catalogue de chansons françaises avec son label Orphée, en rééditant de belles œuvres des artistes notre patrimoine : Charles Trenet, Edith Piaf, Frehel, Fernandel...

Le label Swingmania sera crée à la même époque et proposera une collection Master of Swing.

Après l'obtention des droits de nombreux catalogues FGL devient propriétaire d'un catalogue d'artistes de variétés françaises (Lio, Robert Charlebois, Hervé Cristiani, Pierre Vassiliu, Catherine Ribeiro, Eric Morena…) et de variété internationale (Jimmy Cliff, The Korgis, etc.)

1996 - 1998

FGL ouvre un nouveau secteur consacré aux éditions de luxe de variétés françaises ou internationales avec son label Anthology's, proposant des anthologies de Pétula Clark, Adamo, Marilyn Monroe, etc.

1998 - 2000

Au début de l'année 1999, FGL inaugure son premier site Internet (musicentury.com) qui propose la vente en ligne et offre au public de nombreuses possibilités comme l'écoute de nouveaux titres, infos, concerts, news…

Dans le même temps, FGL développera un catalogue de world music avec son label Kosmos en devenant producteur exclusif pour le monde de l'orchestre du Bolchoï [8] [9] ou encore des Chœurs de l'Armée rouge.

Afin de faciliter l'implantation de ses catalogues à l'export, FGL ouvre différents bureaux à l'étranger, comme celui de Moscou (situé sur la fameuse rue Arbat), Bangkok et même Londres et New York.

2000 à aujourd'hui

A l'aube de l'ère numérique, FGL a rendu disponibles ses contenus via les nouveaux supports dématérialisés.

Au cours de la décennie, FGL a développé une nouvelle activité dans le spectacle vivant, grâce à son expérience auprès d'artistes et de compagnies théâtrales qui lui offrent aujourd'hui l'exclusivité de leur développement en France, en Europe ou en Europe de l'Est.

Chaque année FGL produit ainsi les tournées d'artistes comme Guy Marchand ou des spectacles comme ceux des Choeurs de l'Armée rouge[10], du ballet polonais Mazowsze[11], Aluminum show ou encore le cabaret parisien le Crazy Horse.

Labels

  • ANTHOLOGY (pop) : Jacqueline Taïeb, Petula Clark, Julie Pietri…
  • AUSTERLITZ (variété) : Dave, Francis Lalanne…
  • AXE KILLER (Hard Rock) : OCEAN, Sortilège, ADX,Scorpions…
  • EVA (rééditions du son des 60's)
  • FGL VISION (vidéo) : Parlez-moi du Che, TV Thème…
  • JURASSIC PUNK (punk rock) : Electricitiz, Les Vampires…
  • KOSMOS (world) : Les Chœurs de l'Armée Rouge…
  • LATINO ARCHIVES : collections de musique latine
  • LE PETIT TROUBADOUR (children): Jack et le Haricot Magique…
  • MANTRA (rock progressif) : Parabellum, Rolling Bidochons, Jessé Garon'…
  • ORPHEE (chanson française) : Fernandel, Edith Piaf…
  • PLAY TIME (soundtracks) : Top séries, Francis Lai…
  • RADIO BANZAÏ ! : Emission culte des 80's avec Titi Wolf
  • REMEDY (rock) : The Punkles, Punk en France…
  • REVENGE (rock) : Nashville Pussy, The Stooges, Iggy pop…
  • SAWASDEE (électro world) : Kenzo, Baguette Bardot…
  • SILVA FRANCE (soundtracks) : Harry Potter, Le Monde de Tim Burton…
  • SWING MANIA (ambiance) : Accordéon, Top paillard...
  • VIA CLASSIC (classical music) : Chants grégoriens, Le Bolchoi…

Notes et références

  1. "Depuis de nombreuses années, Thierry Wolf est également le patron des disques FGL, structure née en 1981 avec les labels Eva (rééditions) et Lolita (nouveautés garage rock et power pop US) puis Revenge, Axe Killer, Mantra (progressif et rock français), Play-Time (musique de films et de séries TV), Remedy. Actuellement FGL gère, en particulier, les productions des Chœurs de l'Armée Rouge." PAVILLON Michel, Érudit Rock, Rock & Folk, juillet 2013/n°551, p109
  2. "A Paris le magasin de disques Madrigal, anciennement Phaedra, devient à partir de 1980 un diffuseur pour les labels Recommended Record, Crammed Discs, Eva..." DESHAYES Eric et GRIMAUD Dominique, L'Underground musical en France, Les Éditions Le mot et le reste, 2008, Chap 12 p 283
  3. "Axe Killer was one of the most active record company in the 80's" [1]
  4. "Le label Mantra crée en 1988 au sein de la société FGL Productions prend la relève de Mandrigal en rééditant des albums de rock alternatif comme Art Zoyd, Gong, Caravan… au format CD" DESHAYES Eric et GRIMAUD Dominique, L'Underground musical en France, Les Editions Le mot et le reste, 2008, Chap 12 p 290
  5. "Le label FGL s'associe au site Cinestore pour accompagner la Fête de la Musique et celle du Cinéma.. Le site accompagne la sortie du film Spiderman en proposant notamment la bande originale du film" Article intitulé "FGL fête la musique au cinéma avec Cinestore" paru le 21 juin 2002 dans Musique Info Hebdo
  6. "A l'occasion des 80 ans du compositeur Francis Lai le label Play-Time a décidé de réunir en un seul et même coffret ses plus grandes œuvres écrites pour le cinéma." [2]
  7. "Sur le label Play Time FGL propose the governator, les musiques des principaux films d'Arnold Schwarzenegger, ainsi que les musiques d'Astérix au cinéma, Lucky Luke au cinéma, Tintin au cinéma..." FGL rentrée éclectique" paru le 6 février 2004 dans Musique Info Hebdo
  8. "L'indépendant FGL, distribué par Wagram, réalise plusieurs avancées significatives. Propriétaire des droits du Bolchoï, FGL en négocie la licence pour le monde avec BMG... "Article intitulé "FGL en progression" paru dans Musique Info Hebdo le 31 janvier 2003
  9. La société dirigée par Thierry Wolf attaque l'année avec une pléiade de sorties tous azimuts. Tout d'abord avec les plus grandes œuvres du Bolchoi" Article intitulé " FGL rentrée éclectique" paru le 6 février 2004 dans Musique Info Hebdo
  10. "L'organisateur de la tournée des Choeurs de l'Armée Rouge Thierry Wolf, PDG de FGL productions, se réjouit du résultat" [3]
  11. "Après les Chœurs de l'Armée Rouge, FGL PRODUCTIONS S.A présente : Le spectacle aux 1000 costumes " [4]

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).