Encyclopédie Wikimonde

FRnOG

Aller à : navigation, rechercher

FRnOG
Logo du FRnOG
Logo du FRnOG
FRench Network Operator Group
Type Association loi 1901 (de fait)
Fondateurs Philippe Bourcier, Pascal Gloor
Création 2002
Site Web http://www.frnog.org/
Canal IRC irc://ircnet.org/#FRnOG

Le FRench Network Operators Group (FRnOG) est une association qui rassemble les ingénieurs et techniciens qui font fonctionner Internet en France. La communication entre ses membres se fait par 2 moyens principaux : une mailing-list et des réunions bi-annuelles. À travers l'échange d'informations entre ses membres, le French Network Operators Group participe à l'amélioration de la qualité des services Internet en France.

Histoire

Le FRnOG a été créé en 2002 par Philippe Bourcier et Pascal Gloor sur le modèle du SwiNOG et du NANOG.

C'est un des plus anciens NOG (Internet Network Operators' Groups, groupement d'opérateurs réseau), d'Europe.

Sur le même modèle, il existe désormais le UKNOF (Grande-Bretagne), DENOG (Allemagne), PLNOG (Pologne), etc.

Forme

Le FRnOG est une association de fait, elle se veut neutre, ne possède ni président, ni bureau et n'est donc pas une personne morale, et l'admission est gratuite, ses plusieurs milliers de membres (4714 au 8 mars 2016) étant de fait les abonnés à sa liste de diffusion.

Le site web et les vidéos des conférences publiées sur le site sont libres de droits.

Réunions

Deux rencontres gratuites par an sont organisées à Paris, des présentations et des débats y ont lieu, aussi bien en français qu'en anglais devant plusieurs centaines de membres de l'association. Leur fréquentation font de ces réunions d'opérateurs une des plus importantes en Europe.

La participation à ces rencontres est gratuite et les intervenants sont majoritairement français, mais peuvent aussi être internationaux.

Les sujets présentés sont techniques[1],[2],[3] ou concernent la régulation[4],[5],[6] et la législation[7] propres aux opérateurs de réseau.

C'est une tribune utilisée par les agences gouvernementales, tel l'ARCEP[4] et l'ANSSI[8],[9],[10] pour communiquer avec la communauté des opérateurs et hébergeurs français.

Articles connexes

Notes et références

  1. L'astuce des opérateurs pour ralentir l'évolution d'Internet
  2. Free : Fermeture de Free Internet Exchange ou FreeIX, 30 août 2011
  3. Perturbations : après Free, SFR a également connu des problèmes ce jeudi, 1 8 2013
  4. 4,0 et 4,1 [http://media.frnog.org/FRnOG_19/FRnOG_19-6.pdf Décision ARCEP de collecte périodique d'informations sur l'interconnexion et l'acheminement de données]
  5. Manuel Valls, Axelle Lemaire, Emmanuel Macron: Non aux "boîtes noires" dans nos réseaux !
  6. Loi Renseignement : et si les boîtes noires nous prenaient tous pour des djihadistes en puissance ? (http://www.zdnet.fr/actualites/loi-renseignement-et-si-les-bo-tes-noires-nous-prenaient-tous-pour-des-djihadistes-en-puissance-39817952.htm), 14 4 2015
  7. Contraintes légales pour les FAI et hébergeurs (http://media.frnog.org/FRnOG_23/FRnOG_23-3.pdf)
  8. FRNOG 20 - Observatoire de la résilience de l'Internet français / Guillaume Valadon & François Contat - ANSSI (http://www.dailymotion.com/video/xx5ljz_frnog-20-observatoire-de-la-resilience-de-l-internet-francais-guillaume-valadon-francois-contat-anss_tech)
  9. Pierre Lorinquer (ANSSI) & Mohsen Souissi (AFNIC) : Observatoire de la résilience de l'Internet français 2012 (http://www.dailymotion.com/video/x15vgn0_frnog-21-pierre-lorinquer-anssi-mohsen-souissi-afnic-observatoire-de-la-resilience-de-l-internet-fra_tech)
  10. Pierre Lorinquer (ANSSI) : Publication du guide : Comprendre et anticiper les attaques DDoS (http://www.dailymotion.com/video/x15vgn0_frnog-21-pierre-lorinquer-anssi-mohsen-souissi-afnic-observatoire-de-la-resilience-de-l-internet-fra_tech)

Liens externes

  • Site officiel (http://www.frnog.org/?lang=fr)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).