Encyclopédie Wikimonde

Fabrice Rizzoli

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Fabrice Rizzoli (né en 1971) est un chercheur et enseignant français, officiant dans divers établissements universitaires.

Biographie

Docteur en science politique à l'université de Paris I (Panthéon-Sorbonne), il est spécialiste de la criminalité organisée et des mafias.

Il a été chercheur à l'Observatoire géopolitique des drogues (OGD), chargé de mission à l'observatoire milanais sur la criminalité organisée (Omicron) dans le cadre du projet de recherche « Falcone » piloté par la Commission européenne. Ensuite, il a été officier de protection[1] (Instruction des demandes d'asile territoriale) au ministère des Affaires étrangères[réf. nécessaire] (Direction des Français à l'étranger et des étrangers en France), puis rapporteur à la Commission de recours des réfugiés[2][pas clair].

Chargé de recherche auprès du CF2R le Centre Français de Recherche sur le renseignement[3]. Il intervient régulièrement comme conférencier sur ces thèmes. Ses articles sont disponibles en ligne et il a écrit "Le petit dictionnaire énervé de la mafia"[4] pour permettre de mieux comprendre le phénomène mafieux.

Il a été secrétaire général de l'observatoire géopolitique des criminalités de décembre 2008 à janvier 2012[5] et est responsable du bureau FLARE Network[6] France[7]

Il est chargé du cours "Terrorisme et criminalité organisée" à l'École des Hautes Études Internationales et Politiques (HEI-HEP) à Paris.

Bibliographie

  • Petit Dictionnaire énervé de la Mafia, Les Éditions de l'Opportun, février 2012, ISBN 978-2-36075-078-8

Notes et références

Cet article « Fabrice Rizzoli » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).