Encyclopédie Wikimonde

Famille Allorge

Aller à : navigation, rechercher

Famille Allorge
Blasonnement De gueules, à trois gerbes de blé d'or, liées de même, posées deux et une, et accompagnées de sept molettes d'éperon, aussi d'or, posées trois en chef, une au milieu de l'écu, et trois en pointe, deux et une.
Pays ou province d’origine Rouen
Demeures Manoir de Senneville
Charges Maire de Rouen

La famille Allorge ou Alorge est une famille française originaire de Rouen (Normandie), anoblie en 1396. Elle s'est éteinte en 1711.

Histoire

Robert Allorge († 1412) est anobli en 1396. La famille est maintenue dans sa noblesse le 10 février 1667 à Rouen.

Deux membres de la famille ont occupé la mairie de Rouen au Moyen Âge.

Personnalités

Le manoir de Senneville
  • Robert Allorge († 1374), a été maire de Rouen en 1348-49 et 1372-73. Il a été inhumé dans l'église Saint-Herbland de Rouen. Il épouse Guillemette Beaucorps, fille de Nicolas et de Perronelle de la Chapelle.
  • Guillaume Allorge († après 1396), maire de Rouen en 1375-76 et capitaine de la ville. Il épouse Perronelle de la Chapelle, veuve de Nicolas Beaucorps. Il fait construire avec son fils Robert la chapelle Sainte-Anne de Saint-Martin-du-Pont[1].
  • Robert Allorge († 1412) achète en 1403 pour 600 livres tournois à Jean de Livarot la nue-propriété, qu'il récupère trois ans plus tard, la terre de Senneville. Fil d'un capitaine de Rouen, il s'enrichit dans le commerce du vin et le prêt d'argent. Il possède le grenier à sel de Caudebec. Il est un des plus riches bourgeois de Rouen. Il est anobli en 1396. Son fils Robert qui conspire contre les Anglais est décapité sur la place du Vieux-Marché en 1421. Jean, son frère, hérite de la terre de Senneville qui sera transmise à son fils Robert.
  • Robert Allorge, seigneur de Senneville et procureur général aux États de Normandie vers 1470. Il est peut-être l'auteur du manoir de Senneville construit à la fin du XVe siècle.
  • Martin Allorge († après 1590), seigneur de Senneville, y vit à partir de 1543 et lui donne son aspect définitif. Il combat de 1560 à 1590 dans les compagnies d'ordonnance du roi. En 1564, il achète au prieuré des Deux-Amants les fiefs d'Havars et de Gamaches.

Généalogie

Guillaume († après 1396), maire et capitaine de Rouen
X 1) Perronelle de la Chapelle, veuve de Nicolas Beaucorps, belle-mère de Robert († 1374), maire de Rouen
X 2) Gillette
|
└──>  Robert († 1412), marchand de vin, seigneur de Senneville
      X 1) Jacqueline Cappelet
      X 2) Alice Le Tourneur, fille de Jacques, bourgeois de Rouen
      │
      ├──> 2) Robert († 1421)
      |       X Jeanne Daunoy
      |       |
      |       └──> Jeannette
      │
      ├──> 2) Guillaume
      │
      └──> 2) Jean, verdier de la forêt de Longboël, seigneur de Senneville
           |
           └──> Robert († vers 1490), verdier et seigneur de Senneville
                |
                └──> Martin († après 1590)
                     |
                     ├──> Renée
                     |    X 1590 Mathurin Langlois, sieur de Landemare
                     |
                     └──> Georges
                          X Anne du Poirier
                          |
                          ├──> Charles
                          |
                          ├──> Georges, curé de Bernières
                          |
                          └──> Tranquille, seigneur de Senneville
                               X Catherine Caron
                               |
                               ├──> Robert
                               |
                               ├──> Martin
                               |
                               ├──> Georges
                               |
                               ├──> Tranquille
                               |
                               ├──> Edmond
                               |
                               ├──> Georges
                               |
                               ├──> Charles, seigneur de Senneville
                               |
                               └──> Tranquille [II] (1652-1711), seigneur de Gamaches
                                    |
                                    └──> Marie Madeleine Céleste
                                         X 1747 Raoul [III] de La Barre de Nanteuil (1715-1794), garde du corps du roi Louis XV

Armes

[[Fichier:{{#property:P94}}|100px|Armes de la famille Allorge]]

De gueules, à trois gerbes de blé d'or, liées de même, posées deux et une, et accompagnées de sept molettes d'éperon, aussi d'or, posées trois en chef, une au milieu de l'écu, et trois en pointe, deux et une.

Notes et références

  1. Rouen aux 100 clochers : Dictionnaire des églises et chapelles de Rouen (avant 1789), Rouen, Éditions PTC, , 199 p. (ISBN 978-2-906258-84-6) [lire en ligne], « Saint-Martin-du-Pont », p. 69 .

Bibliographie

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).