Encyclopédie Wikimonde

Famille d'Alançon

Aller à : navigation, rechercher

La famille d'Alançon, originaire du village de Grillon dans le Vaucluse au XVIIe siècle, se fixa ensuite à Valréas (Vaucluse) et à Nyons dans la Drôme.

Elle s'éteignit au début du XIXe siècle dans la famille Famille Audemard , qui fut autorisée par décret du 11 septembre 1883 à joindre régulièrement à son nom celui de "d'Alançon"[1],[2].

À cette famille appartenaient :

  • Joseph d'Alançon, né à Grillon, reçu docteur ès droits de l'Université d'Avignon le 4 juin 1687[3].
  • Son fils, Philippe-Marie d'Alançon "noble Philippe-Marie d'Alançon, docteur ès droits"[4] (aussi nommé "Alançon"[5] ), du lieu de Valréas, reçu docteur ès droits de l'université d'Avignon le 13 février 1747. Deux fois juge de la cour majeure ordinaire de Valréas et de son ressort et auteur d'un mémoire apologétique, paru en 1754 pour se justifier d'avoir commis un attentat contre la juridiction de Monseigneur le vice-légat [6].Il épousa Catherine Duclaux[7].
  • Son fils, François Philippe Frédéric d'Alançon (aussi nommé "Alançon"[8],[9] ), né à Valréas, Vaucluse, le 29 janvier 1759 et mort à Dieulefit , Drôme), le 25 juin 1829 ) fut reçu docteur ès droits de l'université d'Avignon, le 22 février 1785[10]. Juge majeur de Valréas en 1788 puis juge de paix du canton de Valréas et juge au tribunal civil de Vaucluse, il fut commissaire du gouvernement près le tribunal de Nyons en 1800 puis procureur au tribunal civil de Nyons jusqu'en 1824. Marié à Françoise-Marie Charpenel, il fut le père de Philippine Nina d'Alançon, "unique héritière de sa famille", mariée le 25 mars 1821 à Nyons à Jean Audemard (1789-1882), médecin à Avignon[7],[7],[1].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Pierre-Marie Dioudonnat, Encyclopédie de la fausse noblesse et de la noblesse d'apparence, vol. 1-2, Sedopols, coll. « Noblesses d'hier et d'aujourd'hui », (ISBN 9782904177170, présentation en ligne), p. 57
  2. Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle, volume II, pages 46-47.
  3. E de Teule, Chronologie des docteurs en droit civil de l'Université d'Avignon (1303-1791), Lechevalier, Paris, 1887, page 90.
  4. François Philippe d'Alançon (père de Nina d'Alançon) est né le 29 janvier 1759 à Valréas (Vaucluse) « fils de noble Philippe Marie, docteur en droit et de dame Catherine Duclaux ». Sur cette qualification de « noble » portée par son père en tant que docteur en droit d'Avignon, il faut rappeler qu'il s'agit d'une noblesse coutumière et personnelle valable uniquement dans le Comtat Venaissin et se reporter au Dictionnaire de la noblesse française page 82 : « Noblesse graduelle coutumière des Docteurs en Droit d'Avignon. C'est certainement une forme d'anoblissement plus coutumière que légale, mais les cas sont assez rares. Les titres de noblesse de cette nature sont si vagues, toutefois, que la prudence recommande un acte recognitif de noblesse pour admettre ces familles dans le Second ordre ».
  5. Casimir-François Barjavel, Dictionnaire historique, biographique et bibliographique du département de Vaucluse, 1841, page 26.
  6. E de Teule, Chronologie des docteurs en droit civil de l'Université d'Avignon (1303-1791), Lechevalier, Paris, 1887, page 112.
  7. 7,0, 7,1 et 7,2 Registres de l'État-civil en ligne de la Drôme commune de Nyons : mariage le 25 mars 1821 : folio 261 : Jean Audemard et Marie Philippine Alençon.
  8. Annuaire du département de la Drôme pour l'an XIV, 1806, page 173.
  9. Bulletin de la Société statistique des sciences naturelles et des arts industriels du département de l'Isère, 1902, page 373. (https://books.google.fr/books?id=fjq2W0CTDRQC&pg=RA1-PA373&dq=Alen%C3%A7on+procureur+Nyons&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiX8Im3grvRAhVmzFQKHSUUAtEQ6AEISTAJ#v=onepage&q=Alen%C3%A7on%20procureur%20Nyons&f=false)
  10. E de Teule, Chronologie des docteurs en droit civil de l'Université d'Avignon (1303-1791), Lechevalier, Paris, 1887, page 122 (http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5499270k/f123.item.r=Alan%C3%A7on.zoom)
Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).