Encyclopédie Wikimonde

Ferdinand Mélin-Soucramanien

Aller à : navigation, rechercher

Ferdinand Mélin-Soucramanien né le 10 février 1966 à Aix-en-Provence, est un professeur de Droit public à l'Université Bordeaux IV[1] et constitutionnaliste français. Licencié en lettres de l'Université de la Réunion, il est aussi docteur en droit de l'Université Aix-Marseille III, a été maître de conférences de droit public de cette université et reçu au concours d'agrégation en droit public en 1998. C'est un auteur reconnu dans le domaine du droit constitutionnel français. Il enseigne le droit constitutionnel ainsi que le droit des libertés fondamentales à l'Université Montesquieu-Bordeaux IV. En outre, il est régulièrement sollicité par le Conseil Constitutionnel sur des questions touchant au principe d'Égalité dans la Constitution. La décision du 15 novembre 2007 (2007-557DC) en est d'ailleurs l'illustration[pourquoi ?].

Il a reçu, pour sa thèse consacrée au « Principe d'égalité dans la jurisprudence du Conseil constitutionnel », le 1er prix de thèse du Conseil constitutionnel français[2].

En 2006, il a fait partie du jury du prix de thèse du Conseil constitutionnel[3].

En 2009 il s'est déclaré favorable à l'évolution statutaire de l'île de la Réunion [4] lors d'un colloque sur l'avenir institutionnel des DOM.

Œuvres

  • Le principe dégalité dans la jurisprudence du Conseil constitutionnel, Economica Presses Universitaires d'Aix-Marseille - P.U.A.M., coll. « Droit public positif », 397 pages, Juin 1999, (ISBN 978-2-7178-3496-3)
  • Avec Pierre Pactet, Droit constitutionnel, Dalloz-Sirey, coll. « Sirey Université », , 639 p. (ISBN 2247069312)
  • Droit des libertés fondamentales, Paris, Dalloz, coll. « Précis », 4e éd., 2007

Notes et références

Cet article « Ferdinand Mélin-Soucramanien » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).