Encyclopédie Wikimonde

Fondasol

Aller à : navigation, rechercher

Fondasol est un bureau d'études en Ingénierie Géotechnique qui accompagne les constructeurs publics et privés dans la conception de leurs ouvrages géotechniques et l'étude des interactions sol structure. Créé en 1958, Fondasol s'est implanté sur l'ensemble du territoire et à l'étranger, le réseau Fondasol compte 25 agences en France et 4 à l'étranger (Bruxelles, Luxembourg, Maroc, Yaoundé (Cameroun)). Aujourd'hui Fondasol réalise 8 000 études géotechniques par an et diversifie son activité autour de métiers complémentaires tels que Eau et Environnement, Pathologie des Structures et topographie/cartographie avec l'acquisition en 2016 de la société ECARTIP[1].

FONDASOL
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=logo de Fondasol]]
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=illustration de Fondasol|Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).]]
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Création 1958
Dates clés 2009 : début de l'activité FONDASOL FORMATION

2013: Création du département Eau et Environnement
2014 : LBO Demeter Patners / BTP Capital Investissement / FINDEV
2014 : Création de l'offre myGéo™ et du Département Pathologie des Structures et des Matériaux
2016 : Acquisition ECARTIP

Disparition Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Fondateurs Charles Saint-Rémy Pellissier
Forme juridique SA à conseil d'administration
Action Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Slogan Territoire(s) d'exigence
Siège social Montfavet
Drapeau de France France
Direction Olivier Sorin
Président Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Directeurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Actionnaires Demeter Patners

BTP Capital Investissement
FINDEV

Activité Géotechnique / Eau et Environnement / Pathologie des Structures et des Matériaux / Formation / Topographie / Etude d'exécution / Lasergrammétrie
Produits Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Société mère Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Filiales Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Partenaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Effectif 600 environ
Site web http://www.fondasol.fr

Capitalisation Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Chiffre d’affaires 52 millions € HT (2015)
Résultat net Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Histoire

La naissance

La naissance de Fondasol est fixée au 6 octobre 1958 selon les statuts déposés à Avignon par son fondateur Charles Saint-Rémy Pellissier [2].
Après des études secondaires à Marseille, Charles Saint-Rémy Pellissier effectue ses études supérieures à Paris, à l'Ecole Spéciale des Travaux Publics (ESTP), d'où il sort diplômé en 1952. Amené à faire un stage en entreprise durant ses études, Charles Saint-Rémy Pellisier rentre chez Ruvenhorst et Humbert, entreprise de travaux publics créée en 1922 à Avignon par Gérard Ruvenhorst et son gendre Georges Humbert [3].
Dans ces années post Seconde Guerre Mondiale l'urgence est à la reconstruction, la création et la modernisation des infrastructures. Employé chez Ruvenhorst et Humbert Charles Saint-Rémy Pellissier commence donc sa carrière d'ingénieur en Lorraine, sur le chantier de la base aérienne de l'OTAN située à Chamblay. Dès lors, il partage son temps entre le chantier de Chamblay et le siège social de l'entreprise à Paris où il contribue à répondre aux différents appels d'offres. C'est ainsi qu'il obtient un chantier expérimental pour EDF. Affecté au chantier de Vauclaire, il fait la connaissance de Monsieur Weingartner, l'ingénieur en charge de la mission. Ce dernier a probablement joué un rôle déterminant dans la naissance de Fondasol, puisque lors de leur rencontre il fait part à Charles Saint-Rémy Pellissier du manque d'entreprise d'études géotechniques en France.
Ce chantier est également le lieu d'apparition du pressionmètre, nouvel appareil permettant la mesure in situ des caractéristiques Mécanique du sol, outil inventé par Louis Ménard en 1955 [4]. Ce fut également l'occasion pour Charles Saint-Rémy Pellissier de retrouver Maurice Cassan, ingénieur (ESTP) pour la société des Grands travaux de Marseille (GTM), lui aussi affecté à cette mission.
Durant ses différents chantiers, Charles Saint-Rémy Pellissier se retrouve confronté à des problématiques de comportement des sols et de stabilité des talus. Il ne peut alors que déplorer le déficit d'études géotechniques et est fortement intrigué par Louis Ménard et son pressiomètre capable d'aller chercher les renseignements in situ dans le forage même. Fort de ces constats Charles Saint-Rémy Pellissier envisage de plus en plus de créer son entreprise d'études et d'essais géotechniques. Dans le courant de l'année 1958, après avoir obtenu le soutient et l'accord de Maurice Cassan pour faire partie du projet, Charles Saint-Rémy Pellissier crée la SARL FONDASOL dont il est le gérant.
L'entreprise prend ses quartiers à Avignon pour le siège et à Metz avec un établissement secondaire. Charles Saint-Rémy Pellissier signe dans la foulée un contrat d'exclusivité avec Louis Ménard pour l'exploitation de son pressiomètre. Maurice Cassan, quant à lui ne rejoint l'entreprise qu'en 1959, après avoir terminé sa mission chez GTM. Cette même année, Fondasol embauche Yves Arthus comme chef sondeur, il travaillera ensuite pour le bureau de dessin et le bureau de calcul.

Les premiers pas

L'activité de Fondasol démarre donc fin 1958 à Metz avec la première étude d'une station d'épuration à Arras. Réalisée par Charles Saint-Rémy Pellissier, elle est référencée 17/11/58/MD/1/58 et relu par Henri Pompon (ingénieur ESTP). Ce dernier, déjà propriétaire d'un bureau d'étude de béton armé, accompagne la jeune entreprise Fondasol dans la relecture des rapports mais également dans la réalisation de certaines études.
Avec l'achat en 1959 de la sondeuse rotative Craelius XC33.5 Fondasol peut, à partir de son siège en Avignon, commencer son activité dans le Grand Sud Est. A la fin de cette même année, Fondasol se munit également d'un wagon-drill et d'un compresseur de 80 chevaux. Ces acquisitions servent pour la première fois dans une mission, pour les Ponts et Chaussées du Rhône, au Port Rambaud à Lyon.
Durant les premiers mois de Fondasol, et ce jusqu'à l'arrivée de Maurice Cassan en avril 1959, c'est Charles Saint-Rémy Pellissier qui assure les fonctions de Commercial, pour les agences d'Avignon et de Metz, Dirigeant des 2 agences et Ingénieur géotechnicien pour le siège social à Avignon.
Fin 1959, Fondasol s'agrandit avec l'arrivée de la première secrétaire officielle Jeannine Michelletti. Elle sera rejoint en 1960 par Mireille Dell'Aitante au service comptabilité, Guy Maurel en charge du service matériel, Pierre Baudron qui occupe le poste de Conducteur de travaux et gérant du personnel, et enfin, Pierre Cadix en tant que chef de l'agence de Metz. L'année suivante, marque l'arrivée de Roger Massonnet, ingénieur structure, avant son incorporation dans l'armée et son embauche définitive en 1963. Les débuts se font timides pour Fondasol, mais rapidement l'entreprise gagne du terrain en France mais également en Algérie avec, en janvier 1960, un premier chantier de forages avec réalisation d'essais préssiométriques pour un groupe d'immeuble à Boufarik. Fondasol dénombre, après celle-ci, 41 autres études en Algérie, entrecroisées de 434 études en France, toutes réalisées entre 1960 et 1962.

L'essor

Entre 1960 et 1970, Fondasol vit un véritable essor tant sur le plan des commandes, passant de 72 à 357 commandes annuelles, que sur le plan de l'appareillage. En effet, dans cette période l'entreprise s'équipe de 70 véhicules et 35 engins, tels que préssionmètres, pénétromètres statiques et dynamiques et scissomètres, le tout conduit par 35 équipes de forages. Dans ce même temps, Charles Saint-Rémy Pellissier fait l'acquisition d'un hangar à Montfavet dans le Sud d'Avignon [5]. Il fait office de dépôt pour le matériel, et le terrain qui l'entoure permet d'installer les ateliers de machines, de mécanique et les bureaux dans lesquels le personnel s'installe le 1er Juin 1970.
Bien que très attaché aux essais in situ, Charles Saint-Rémy Pellissier se laisse tout de même tenter par la mise en place d'un laboratoire d'analyse dès 1964. Laboratoire qui trouve également sa place dans les nouveaux locaux de Montfavet. Les années couvrant la période de 1964 à 1975 sont telles qu'elles permettent à Charles Saint-Rémy Pellissier d'embaucher du personnel pour effectuer et superviser les sondages destructifs, les essais pressiométriques, et les sondages carottés permettant le prélèvement d'échantillons en vue des essais en laboratoire.
L'année 1966 est marquée par la création d'une nouvelle agence Fondasol à Chalon-sur-Saône. 1968 signe le changement de statut de SARL à Société anonyme FONDASOL S.A. Charles Saint-Rémy Pellissier en est lePrésident Directeur Général et Maurice Cassan le Directeur Général Adjoint.
Suite à l'obtention de marchés importants en région parisienne, Charles Saint-Rémy Pellissier décide, en 1970, d'implanter une agence Fondasol à Paris. La même année l'activité de l'entreprise se voit répartie entre deux sociétés anonymes : Fondasol Technique [6] et Fondasol Etudes.
En 1973 naît SOLTRAV, entreprise spécialisée dans l'exécution des pieux battus coulés en place, la première en France à réaliser des micro-pieux avant la lettre et des travaux de jet-grouting.

La reconnaissance

Entre les années 1971 et 1975 Fondasol voit son potentiel intellectuel et matériel renforcé, ce qui lui permet d'utiliser désormais sans sous-traiter, tous les moyens de reconnaissance géologique et d'essais géotechniques qui existent. Cela lui donne accès à des marchés plus importants, comme l'étude des fondations du Pont de Brotonne traversant la Seine sur une longueur totale de 1278.40 mètres, et donne à Fondasol une reconnaissance auprès des grands professionnels du secteur.
Pour poursuivre cette reconnaissance, Charles Saint-Rémy Pellissier favorise le développement des moyens logistiques : l'atelier de machines-outils et l'atelier de mécanique sont mis en place. En 1974 le premier pénétromètre statodynamique est mis en service.
Après plusieurs années sur la terre ferme, Fondasol s'équipe de matériel flottants spécifiques aux forages aquatiques. Malgré plusieurs avaries, à cause de crues notamment, Fondasol réalise entre 1964 et 1973 un total de 115 chantiers de forages en site aquatique.br /> En parallèle de ces activités, Maurice Cassan prend part à un projet sur les méthodes de mesures des caractéristiques hydrauliques des sols dans ce qui est appelé la Mécanique des sols. C'est notamment grâce à cette compétence en plus que Fondasol se voit confier, par le service Géologie et Géotechnique d' EDF, une importante étude de nappe. C'est en travaillant sur des missions d'envergures, sans pour autant négliger les affaires plus modestes, que Fondasol continu son évolution.
Outre l'aspect d'évolution matériel et technique, Charles Saint-Rémy Pellissier est conscient qu'il doit également se tourner vers l'informatique pour continuer son évolution. Un ordinateur fait donc son apparition dans les locaux de Monfavet en 1981. Dès 1985 Jean-Pierre Guendon, toujours en poste aujourd'hui, est en charge du développement informatique de l'ensemble de l'entreprise.
L'activité croissante sur l'ensemble du territoire et à l'étranger, permet à Fondasol de s'agrandir encore avec la création de plusieurs agences. Cette énième évolution permet à l'entreprise d'amorcer la féminisation de ses équipes en accueillant en 1983 et 1985 ses deux premières femmes ingénieurs.
En 2002, Fondasol devient une Société Anonyme (SA) à Directoire et Conseil de Surveillance et l'ensemble des sociétés qui constituent le groupe sont dissoutes.
Fondasol est donc passé de 40 études et 6 salariés en 1959 à 8015 études et 481 salariés en 2008.

De nos jours

Après le départ de Jean-Michel Gaboriaud en 2014, c'est Olivier Sorin, Ingénieur ESTP arrivé en 1993 chez Fondasol, qui prend le poste de Président Directeur Général. La même année Fondasol réalise un LBO avec Demeter Partners [7], qui détient alors la majorité du Capital de l'entreprise, mais également avec BTP Capital Investissement et FINDEV. Avec cette opération, Fondasol entend mener à bien ses projets de développement.
Bien que la Géotechnique reste le cœur de métier de Fondasol, l'entreprise souhaite profiter d'une notoriété forte et du renforcement de son capital pour diversifier son offre et conquérir de nouveaux segments de marché en France et à l'International. Après l'hydrogéologie, la géophysique, la géologie et la Formation, Fondasol s'étend aujourd'hui sur le secteur de l'Eau et l'Environnement et de la Pathologie des Structure et des Matériaux. L'année 2014 marque également la création de myGéo™, une offre simplifiée adressée aux particuliers et constructeurs de maison individuelles.
En mai 2016, Fondasol fait l'acquisition du fonds de commerce de la société ECARTIP [8], qui devient Ecartip Groupe Fondasol. Cette dernière lui permet ainsi d'accroitre encore son champ d'action avec des savoir-faire en Topographie, Cartographie, détection de réseaux, BIM et études d'exécution d'infrastructure.

Les hommes et les femmes clés

Le Comité de Direction

  • Olivier SORIN - Président Directeur Général [9]
  • Antoine ROUGIER - Directeur des Opérations [10]
  • Hocine AKIR - Directeur des Ressources Humaines [11]
  • Jean-Charles CEZARD - Contrôleur de Gestion
  • Stéphane HUGUET - Directeur Commercial [12]
  • Caroline NOTRE DAME - Directrice Administrative et Financière [13].

La Direction Scientifique et Technique

  • Catherine JACQUARD – Directrice Technique

Catherine JACQUARD supervise dans le sud et l'est de la France des études de conception géotechnique, des études d'exécution et des travaux géotechniques. Expert également en Hydraulique souterraine, elle enseigne à l'université de Besançon et assure des formations auprès de Ponts Formations Editions (PFE) en hydraulique souterraine, et en géotechnique. Elle participe à des travaux de recherche et collabore avec le MEEDDM sur la pathologie des maisons individuelles liée à la sécheresse. Elle participe également à un groupe de travail international sur l'interaction sol-structure et les ouvrages de soutènement.

  • Eric JANDEL – Directeur Scientifique

Eric JANDEL, Fondasolien depuis 1989, a développé de nouvelles méthodes pour le calcul des fondations des pylônes RTE ainsi que des techniques de confortation (dalles de surface). Il s'est également spécialisé dans les calculs dynamiques et sismiques. Il participe activement aux groupes de travail chargés d'élaborer les textes de référence concernant les fondations d'éoliennes et les dallages.

  • Jean BRUDER – Référent Technique Centre-Est
  • Stéphane CIESIELSKI – Référent Technique Grand Sud
  • Arnaud FINIASZ – Référent Technique Nord-Ouest
  • Moulay ZERHOUNI - Référent Technique

Les différentes Directions Fondasol

Les Directions Régionales et Internationales

  • Lionel HOUSARD DE LA POTTERIE – Directeur Régional Île de France – Est
  • Marc FLEURY – Directeur Régional Littoral Nord et Ouest
  • Thierry MENEROUD –Directeur Régional Centre – Sud
  • Jean-Yves DE LAMBALLERIE - Directeur des Opérations Internationales

Les Directions Métiers

  • Dario FORTE - Responsable du Département Grands Projets et Carottage
  • Eric PETITJEAN – Responsable de la direction Géologie et Géorisques
  • Franck RIVIERE – Responsable de la direction Géophysique
  • Emmanuel GALES – Responsable de la direction hydrogéologie
  • Pierre GALDEANO – Responsable de la direction Eau et Environnement
  • Rémi CAMPAUD – Responsable de la direction Pathologie des Structures et des Matériaux

Les métiers Fondasol

Géotechnique

Fondasol

La géotechnique constitue le cœur de métier de Fondasol depuis sa création en 1958. Les ingénieurs Fondasol interviennent dans tous les domaines (Bâtiments, Équipements publics, Ouvrages industriels, Génie civil, Ouvrages maritimes, lacustres et fluviaux, Infrastructures linéaires, Risques naturels), pour proposer toutes les missions d'études ou de maîtrise d'œuvre géotechnique. Ces différentes missions entrent dans le cadre des missions d'ingénierie géotechniques G1 à G5 au sens de la norme NFP 94-500 de Novembre 2013 [14].
Pour répondre aux problématiques de chaque projet, du sondage de sol jusqu'au laboratoire, puis de la modélisation du sol à la conception et au calcul des ouvrages, Fondasol mobilise ses ingénieurs, ses équipes de sondages, sa Direction Scientifique et Technique (http://www.fondasol.fr/fondasol/expertise.php/) ainsi que ses laboratoires et ses départements/métiers complémentaires : hydrogéologie (http://www.fondasol.fr/prestations/hydrogeologie.php/), géophysique (http://www.fondasol.fr/agences/cellule_geologie_geophysique-818.php/), géologie (http://www.fondasol.fr/agences/cellule_geologie_geophysique-818.php/),…

myGéo™

Fondasol a lancé en mars 2014 myGéo™, une offre simplifiée accessible au public et adaptée pour des projets de construction de maisons individuelles. Le service standard comprend toutes les opérations indispensables aux besoins d'une construction standard. Une liste d'options additionnelles et payantes permet d'adapter l'étude à chaque cas particulier. L'offre myGéo™, hors options, s'adresse à un segment de marché très large : étude de sol pour la construction d'une maison individuelle de moins de 150 m² d'emprise au sol, sur terrain plat (pente < 10%), sans sous sol, sans contraintes particulières d'accès et sans mitoyenneté. myGéo™ est disponible sur Internet, consultable H24, il permet de réaliser son devis en ligne et de passer directement commande.

Eau et Environnement

Depuis 2013, Fondasol Eau & Environnement (http://www.fondasol-environnement.fr//) propose, aux clients publics et privés, des solutions globales à leur projet d'aménagement et de construction pour répondre aux exigences réglementaires, environnementales et sanitaires.

Types de missions

Pathologie des Structures et des Matériaux

Depuis 2014, Fondasol a également développé un service Pathologie des Structures et des Matériaux (http://www.fondasol.fr/agences/pathologie_des_structures_et_des_materiaux-824.php//) permettant aux maîtres d'ouvrages et prescripteurs publics et privés de mieux connaître leurs ouvrages bâtis (ouvrages d'art, ouvrages portuaires ou fluviaux, ouvrages d'assainissement, bâtiments industriels…).

Formation

Fondasol, agréé organisme de formation, propose, depuis juin 2009 à travers son offre Formation (http://www.fondasol.fr/prestations/formation-geotechnique.php/), aux professionnels de développer leurs connaissances des enjeux et des problématiques liés à la géotechnique.

Formation intra-entreprises (http://www.fondasol.fr/prestations/formations/intra-entreprises.php/)

Réalisées à la demande d'une entreprise, ces formations sont personnalisées en fonction des besoins de l'entreprise.

Formation inter-entreprises (http://www.fondasol.fr/prestations/formations/inter-entreprises.php/)

Organisées en ateliers de formation, elles rassemblent plusieurs salariés de différentes entreprises autour d'une thématique spécifique.

Chiffres clés et certifications

Chiffres clés

  • 8.000 études réalisées chaque année
  • Chiffre d'affaire annuel de 52 M € HT (2015)
  • 3 Directions Régionales : Île de France – Est, Littoral Nord – Ouest, Centre – Sud
  • 25 agences en France (http://www.fondasol.fr/contact/agences-fondasol.php/) + Bruxelles (http://www.fondasol.be/), Luxembourg (http://www.fondasol.be/agences/luxembourg-702.php/), Casablanca (http://www.fondasol.ma/) (Maroc), Yaoundé (http://www.fondasol.be/agences/cameroun-826.php/) (Cameroun)
  • 520 salariés au total dont 140 ingénieurs
  • 100 équipes et ateliers de forages, 5 laboratoires d'analyses.

Données financières

Année 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Chiffre d'affaires 42 M € HT 45 M € HT 48 M € HT 50 M € HT 52 M € HT 52 M € HT

Certifications

  • Le paramètre du Système de Management Qualité certifié par Bureau Véritas est circonscrit à l'activité des 5 laboratoires
  • Qualification OPQIBI (http://www.opqibi.com/)
  • Habilitation MASE (Management Amélioration Sécurité Entreprise) : Certification sécurité spécialisée concernant les entreprises intervenant dans les sites classés SEVESO. Les agences de Lyon (http://www.fondasol.fr/agences/lyon-400.php/), Marseille (http://www.fondasol.fr/agences/marseille-603.php/) et Lille (http://www.fondasol.fr/agences/lille-102.php/) sont habilitées MASE
  • Fondasol est membre de l'Union Syndicale Géotechnique (USG) (http://u-s-g.org/), syndicat professionnel créé en 1974, qui regroupe 50 membres
  • Fondasol est également membre de SYNTEC Ingénierie (http://www.syntec-ingenierie.fr/), la plus importante fédération des professionnels de l'ingénierie qui représente l'emploi en France de plus de 190 000 personnes dont près de 50% de cadres ou ingénieurs

Publications

  • Maurice CASSAN, Le pressiomètre et la résistance au cisaillement des sols cas particulier des argiles saturées [15]
  • Moulay l.ZERHOUNI, Jean-Paul MOURIER, Organisation et Qualité dans le processus de réalisation des essais pressiométriques [16]
  • Roger MASSONNET, Le Pressiomètre sous haute pression [17]
  • Maurice CASSAN, Les essais pressiométriques et leurs applications en France. Rappels historiques et état des connaissances [18] / Les essais de perméabilité sur sites dans la reconnaissance des sols [19]
  • François BAGUELIN, Le calcul des semelles au pressiomètre et l'eurocode 7 [20].

Annexes

Sources et références

  1. "Fondasol acquiert Ecartip", Construction Cayola le 15 juin 2016 (http://www.constructioncayola.com/reseaux/article/2016/06/15/106304/fondasol-acquiert-ecartip.php/).
  2. www.societe.com, FONDASOL, fiche entreprise (http://www.societe.com/societe/fondasol-582621561.html/).
  3. "Nécrologie de Humbert Georges — Travaux, 1933, n°353, avril 1964, p. 355 (http://clio.ish-lyon.cnrs.fr/patrons/AC000007790/AC000007790Doc920.pdf/)
  4. A. Dhouib, X. Caquineau et M. Gambin, « Variation des paramètres mesurés par le pressiomètre Ménard », Param 2002, 2002 (https://books.google.fr/books?id=mexBDFPvdz0C&pg=PA465&redir_esc=y&hl=fr#v=onepage&q&f=false/).
  5. 290 Chemin des Galoubets, 84140 Avignon, Siège social actuel de la société
  6. immatriculé à Chalon-sur-Saône, FONDASOL TECHNIQUE, www.infogreffe.fr (https://www.infogreffe.fr/societes/entreprise-societe/582621561-fondasol-technique-710275B000010010.html/).
  7. "DEMETER PARTNERS organise la transmission de FONDASOL",www.fusacq.com - 27 juin 2014 (http://www.fusacq.com/buzz/demeter-partners-organise-la-transmission-de-fondasol-a77546.html/).
  8. "Fondasol acquiert Ecartip", Construction Cayola le 15 juin 2016 (http://www.constructioncayola.com/reseaux/article/2016/06/15/106304/fondasol-acquiert-ecartip.php/).
  9. Profil Olivier SORIN, www.linkedin.fr (https://www.linkedin.com/profile/view?id=AAkAAAW5XUkB0CNTmDsCxMGPKKuqxahIT6QlS3E&authType=NAME_SEARCH&authToken=Z-ev&locale=fr_FR&trk=tyah&trkInfo=clickedVertical%3Amynetwork%2CclickedEntityId%3A96034121%2CauthType%3ANAME_SEARCH%2Cidx%3A1-1-1%2CtarId%3A1469461127499%2Ctas%3Aolivier%20so/).
  10. Profil Antoine ROUGIER, www.linkedin.fr (https://www.linkedin.com/in/antoine-rougier-1ba90889?authType=NAME_SEARCH&authToken=sXSJ&locale=fr_FR&trk=tyah&trkInfo=clickedVertical%3Amynetwork%2CclickedEntityId%3A315781918%2CauthType%3ANAME_SEARCH%2Cidx%3A1-1-1%2CtarId%3A1469461178354%2Ctas%3AAntoine%20Rou/).
  11. Profil Hocine AKIR, www.linkedin.fr (https://www.linkedin.com/in/hocine-akir-10a84a1b?authType=NAME_SEARCH&authToken=2PQB&locale=fr_FR&trk=tyah&trkInfo=clickedVertical%3Amynetwork%2CclickedEntityId%3A70768666%2CauthType%3ANAME_SEARCH%2Cidx%3A1-1-1%2CtarId%3A1469461254033%2Ctas%3AHocine%20A/).
  12. Profil Stéphane HUGUET, www.linkedin.fr (https://www.linkedin.com/in/st%C3%A9phane-huguet-345a4360?authType=name&authToken=mXXA&trk=prof-sb-browse_map-name/).
  13. Profil Caroline Notre Dame, www.linkedin.fr (https://www.linkedin.com/in/caroline-notre-dame-8217ba16?authType=NAME_SEARCH&authToken=nWmS&locale=fr_FR&trk=tyah&trkInfo=clickedVertical%3Amynetwork%2CclickedEntityId%3A55736089%2CauthType%3ANAME_SEARCH%2Cidx%3A1-3-3%2CtarId%3A1469461358130%2Ctas%3ACaroline%20/).
  14. "La norme NF P 94-500 Classification des missions géotechniques types", http://u-s-g.org Union Syndicale Geotechnique (http://u-s-g.org/mission-geotechnique.asp?idpage=9/).
  15. 50 ans de pressiomètres. Vol 1. Gambin, Magnon et Mestat (ed.) 2005, Presses de l'ENPCILCPC, Paris, p 699 (http://www.fondasol.fr/_ressources/publication/fichier/pressiometre-et-resistance-au-cisaillement-des-sols---argiles-saturees---001-a-fr.pdf/).
  16. 50 ans de pressiomètres. Vol 1. Gambin, Magnon et Mestat (ed.) 2005, Presses de l'ENPCILCPC, Paris, p 143 (http://www.fondasol.fr/_ressources/publication/fichier/organisation-qualite-dans-processus-realisation-essais-pressio---003-a-fr.pdf:/).
  17. 50 ans de pressiomètres. Vol 1. Gambin, Magnon et Mestat (ed.) 2005, Presses de l'ENPCILCPC, Paris, p 81 (http://www.fondasol.fr/_ressources/publication/fichier/le-pressiometre-sous-haute-pression---002-a-fr.pdf/).
  18. 50 ans de pressiomètres. Vol 1. Gambin, Magnon et Mestat (ed.) 2005, Presses de l'ENPCILCPC, Paris, p 125 (http://www.fondasol.fr/_ressources/publication/fichier/le-pressiometre-sous-haute-pression---004-a-fr.pdf/).
  19. Maurice Cassan, Presses des Ponts, 2005 - 568 pages (https://books.google.fr/books?id=6zL-HR3WoEQC&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_ge_summary_r&cad=0#v=onepage&q&f=false/,).
  20. 50 ans de pressiomètres. Vol 1. Gambin, Magnon et Mestat (ed.) 2005, Presses de l'ENPCILCPC, Paris, p 413 (http://www.fondasol.fr/_ressources/publication/fichier/-2005-pressio-baguelin-le-calcul-des-semelles-au-pressiometre-et-l-eurocode-7.pdf/).

Cet article « Fondasol » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).