Encyclopédie Wikimonde

Fondation Beljanski

Aller à : navigation, rechercher
The Beljanski Foundation, Inc. Logo

La Fondation Beljanski est une entité américaine à but non lucratif, présidée par Monique Beljanski à New York[1]. Sa mission est d'encourager la continuation des recherches entreprises par le biologiste moléculaire Mirko Beljanski qui a longtemps travaillé à l'Institut Pasteur de Paris.

Mirko Beljanski

La Fondation Beljanski se consacre à l'approfondissement de l'héritage scientifique de ce chercheur et à son développement par des instances scientifiques et médicales. Elle œuvre également à la diffusion des livres, articles divers et événements consacrés aux recherches de Mirko Beljanski.

La Fondation Beljanski travaille main dans la main avec le CIRIS, Centre d'Innovations, de Recherches et d'Informations Scientifiques basé en France et présidé par Madame Pierrette Weidlich[2].

Création

La Fondation Beljanski a été créée en 1999 par Monique et Sylvie Beljanski[3] suite à la disparition de Mirko Beljanski en 1998 pour faire connaître et reconnaitre les travaux de Mirko Beljanski et en particulier la sélectivité d'action et l'absence de toxicité des extraits de plantes (Pao pereira[4], Rauwolfia Vomitoria[5], et Ginkgo biloba doré[6]) et des fragments ARN mis au point par le chercheur.

Résultats

Premiers résultats excellents sur les cellules du cancer du pancréas et des ovaires

alt text
Memorial Campanile, l'Université de Kansas, Lawrence, Kansas

Le travail de Mirko Beljanski a récemment suscité l'intérêt du Centre Médical de l'Université du Kansas, avec lequel une nouvelle coopération s'est mise en place. Les études qui ont maintenant commencé portent sur l'activité anti-cancer des extraits de Pao pereira et Rauwolfia vomitoria sur des lignées de cellules cancéreuses du pancréas et des ovaires.

Les résultats indiquent également que les cellules saines ne sont pas affectées, ce qui démontre la parfaite innocuité des extraits de plantes étudiés et préparés selon la méthode du Professeur Beljanski. Ces résultats ont été obtenus avec des extraits fournis par Natural Source International, Ltd.

Un article récemment publié confirme que les deux extraits de plantes, Pao pereira et Rauwolfia vomitoria, inhibent les cellules cancéreuses et ce même quand les cellules cancéreuses sont résistantes à la chimiothérapie et ne sont pas transposables à des préparations différentes[7].

Par la suite, l'équipe de recherche du Kansas a évalué le bénéfice de l'association des extraits Beljanski avec la chimiothérapie. La synergie avait déjà été mise en évidence par Mirko Beljanski. Elle se trouve ici encore vérifiée sur ces deux types de cancer particulièrement difficiles à traiter que sont les cancers des ovaires et du pancréas.

Ces résultats apportent donc de nouvelles confirmations aux travaux de Mirko Beljanski.

A Columbia University, New York

alt text
Low Memorial Library, Columbia university, New York City

2006 le Dr Katz et son équipe ont effectué une étude clinique de phase I concernant une population d'hommes avec un taux de PSA élevé et donc présentant un risque de cancer de la prostate à court terme, a été réalisée sur l'action synergétique des deux extraits anticancéreux, Pao pereira et Rauwolfia vomitoria.

L'équipe scientifique du Dr Aaron Katz de Columbia University a publié une très intéressante étude concernant les propriétés anticancéreuses de l'un des extraits Beljanski, le Rauwolfia vomitoria, publication parue dans International Journal of Oncology[8].

Une étude scientifique similaire sur le Pao pereira a été faite et la même équipe de Columbia University a publié dans ‘Journal of the Society for Integrative Oncology’ (Vol 7 N2, p. 59-65, 2009)[9] une confirmation de l'efficacité de l'extrait de Pao pereira[10].

Plus récemment, Dr Jun Yan, du laboratoire du Dr Aaron Katz à Columbia University Medical Center, a poursuivi les recherches sur l'activité anti-cancer et anti-inflammatoire du Pao pereira à l'Université de Nanjing en Chine. L'étude a révélé que le Pao pereira, (extrait selon la méthode Beljanski), agit sur un complexe appelé NFkB, centre de contrôle régulant la survie, la prolifération et l'invasion cellulaire. Les résultats suggèrent que le Pao pereira serait utile pour les hommes ayant un cancer avancé de la prostate hormono-indépendant[11].

Au Cancer Treatment Centers of America, Chicago

Le célèbre centre de traitement du cancer, Cancer Treatment Centers of America (CTCA) a effectué un essai clinique de Phase I concernant les ARN-fragments Beljanski[12]. La population visée portait sur des malades cancéreux soumis à différentes chimiothérapies. Grâce aux ARN-fragments méthode Beljanski dénués de toute toxicité, ces malades ont recouvert leur immunité et sont parvenus à supporter des protocoles thérapeutiques lourds. Les résultats ont fait l'objet d'une publication dans le magazine en ligne Bio Med Central sous le titre “Dose escalation study of an anti-throbocytopenic agent in patients with chemotherapy induced thrombocytopenia[13]”.

Le Cancer Treatment Center of America (CTCA) a testé deux types de fragments d'ARN: les fragments d'ARN d'Escherichia coli K12 méthode Beljanski, et ceux obtenus à base de levure. Il est intéressant de constater que les fragments à base de levure n'entraînent aucune augmentation du nombre de plaquettes, et ne sont donc d'aucune utilité, tandis que les fragments à base d'E. Coli K12 (méthode Beljanski) induisent une remontée spectaculaire du nombre de plaquettes et globules blancs qui peut être observée en quelques heures après baisse induite par la chimiothérapie.

Un intérêt grandissant au-delà du cercle scientifique

David Steinman, journaliste et éditeur du magazine Healthy Living, est l'instigateur d'un label écologique “the green patriot”[14] (en français “champion de l'environnement”) décerné aux sociétés dont la mission est la conservation et la protection des ressources de la Terre. Il a décerné le label de « champion de l'environnement » au Dr Mirko Beljanski pour ses travaux et leurs applications holistiques en science et en médecine. La mise en évidence du rôle de la pollution et des substances chimiques dans l'apparition des maladies –dont le cancer– est un apport important pour tous ceux qui sont engagés dans une lutte moderne pour un environnement sain. Le magazine Healthy Living diffuse régulièrement des informations sur le Professeur Mirko Beljanski, sa recherche et les produits qui en découlent.

Sylvie Beljanski poursuit l'œuvre de son père et est devenue une spécialiste en matière de médecine environnementale et détoxification. Elle anime régulièrement des conférences dans le monde entier en anglais et en français sur l'Approche Santé Beljanski. Alors que son père s'était focalisé sur les tous premiers instants de la cancérogenèse et sur la déstabilisation de l'ADN au niveau cellulaire, Sylvie Beljanski concentre quant à elle ses efforts sur les moyens au quotidien de se protéger à titre préventif des molécules toxiques polluantes.

Références

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).