Encyclopédie Wikimonde

Fondation Swiss Aviation

Aller à : navigation, rechercher

La Fondation Swiss Aviation (SLS), appelée en allemand Swiss Luftfahrtstiftung est une association suisse du domaine aéronautique.

Histoire

La Fondation Swiss Aviation a été créée le 3 octobre 2005. Auparavant, l'assemblée générale de Swiss avait décidé de vendre la compagnie au groupe Lufthansa. Au cours des cinq premières années, la SLS a été présidée par Bruno Gehrig, qui a été remplacé par Moritz Leuenberger en novembre 2010.

Depuis le début, le vice-président de la Fondation était Claudio Generali et le reste du conseil était composé de Thomas Bieger, Conrad Meyer et du représentant de la Confédération, le directeur de l'Office fédéral de l'aviation civile Raymond Cron, remplacé en 2009 par Peter Müller. Lufthansa a choisi Frank Elbe comme observateur indépendant avec l'accord de Swiss.

Activités

Le Conseil de la Fondation a proposé le nom de plusieurs personnes pour siéger au conseil d'administration de Swiss et au conseil de surveillance de Lufthansa, a agi en faveur de l'indépendance de Swiss au sein du groupe Lufthansa et a veillé à ce que le trafic aérien suisse soit raccordé aux destinations internationales.

Dans ce but, le Conseil de la Fondation de la SLS était informé tous les trimestres de l'activité de Swiss. Il faisait aussi régulièrement usage de son droit de conseil lors de discussions privées.

Le Conseil de la Fondation a publié son évaluation finale de la situation, tout d'abord à l'occasion d'une conférence de presse qui a eu lieu le en présence de la conseillère fédérale Doris Leuthard et des représentants de Swiss et de Lufthansa, puis dans son rapport final datant d'octobre 2015.

Objectifs

Les objectifs premiers de la Fondation, sont de permettre à la Suisse de disposer de bonnes liaisons aériennes malgré l'intégration au groupe Lufthansa et conserver son indépendance au sein du groupe. Dans le rapport final, Moritz Leuenberger, président de la SLS, dresse le bilan : « Les objectifs de la SLS ont été atteints. Il ne fait cependant aucun doute que les conditions d'un marché aussi volatil que celui du trafic aérien connaîtront des changements rapides, et que les craintes liées à l'objectif premier de la Fondation pourraient à tout moment redevenir d'actualité. Il est donc indispensable que le DETEC et l'OFAC surveillent l'évolution de ce secteur et prennent les mesures qui s'imposent pour pouvoir réagir en cas de besoin. »

Les objectifs visés par la SLS seront poursuivis après la dissolution de la Fondation dans le cadre de la Swiss Aviation Leadership Team(SALT) [1] et de la Plate-forme de l'aviation [2]. De plus, le DETEC souhaite évaluer les conditions-cadre du pôle aéronautique suisse dans le cadre d'un monitoring bisannuel et proposer au besoin des mesures au Conseil fédéral et au parlement.

Liens externes

Références

Cet article « Fondation Swiss Aviation » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).