Encyclopédie Wikimonde

Fonds français pour l'alimentation et la santé

Aller à : navigation, rechercher

Fonds français pour l'alimentation et la santé
Création mai 2011
Type Fonds de dotation
Siège Paris, France
Coordonnées Erreur Lua dans Module:Wikidata/Récup à la ligne 321 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Président Christian Babusiaux
Directeur général Daniel Nairaud
Site web alimentation-sante.org

Le Fonds français pour l'alimentation et la santé (FFAS) est un fonds de dotation régi par la loi du 4 août 2008, qui cherche à mobiliser des financements privés et publics afin de soutenir des projets d'intérêt général s'inscrivant dans le cadre des objectifs des pouvoirs publics (projets de recherche, expérimentations, actions de prévention) sur l'alimentation et la santé[1].

Dans l'émission Cash Investigation diffusée le 13 septembre 2016 sur France 2, Elise Lucet décrit le FFAS comme une émanation du lobby agro-alimentaire, l'Association nationale des industries alimentaires. En réalité[réf. souhaitée], les scientifiques y jouent un rôle majeur et le FFAS est très largement ouvert à un large ensemble d'acteurs privés (entreprises de l'alimentaire, distributeurs, institut de prévoyance, associations) et publics (administrations, établissements publics, CNA).

Historique

Créé en 2011 sous l'impulsion de Daniel Nairaud, le FFAS a été présidé, pendant son premier mandat (2011-2015) par Martine Laville, Professeur de nutrition et Docteur en sciences biologiques. Depuis 2015, il est présidé par Christian Babusiaux.

Après une période de mise en place, le FFAS est engagé dans une extension de ses activités, un élargissement de ses instances et une diversification de ses donateurs, privés et publics.

Organisation

Direction générale

Une équipe permanente, dirigée, depuis l'origine, par Daniel Nairaud, inspecteur en chef de la santé publique vétérinaire[2], détaché du ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, assure le fonctionnement quotidien du Fonds français pour l'alimentation et la santé[3]. Daniel Nairaud avait été précédemment Secrétaire général du Conseil national de l'alimentation (CNA)[4] de 1998 à 2006 puis Directeur adjoint de l'Institut national de l'origine et de la qualité (INAO) [5]de 2007 à 2010.

Conseil d'administration

Le Conseil d'administration[6], présidé par Christian Babusiaux[7] est composé statutairement d'un nombre au moins égal de scientifiques et de personnalités qualifiées que de personnalités issues des milieux économiques. Le nombre de ses membres a été porté de 6 à 13 en 2015, ce qui a traduit l'élargissement du fonds à des composantes nouvelles (distribution, institutions de prévoyance, pouvoirs publics). Il définit les orientations stratégiques du FFAS.

Conseil scientifique et éthique

Le Conseil scientifique et éthique[8] comprend 11 membres et a un caractère multidisciplinaire. Ce conseil émet des avis consultatifs sur les activités du FFAS, sur les principes, règles, modalités ou procédures. Pour les appels à projets, il exerce une fonction de jury.

Groupes thématiques

Cinq groupes thématiques réunissant la communauté scientifique, les acteurs économiques et associatifs, les administrations et institutions publiques constituent un élément majeur pour l'action du FFAS :

  • Qualité et sécurité des aliments
  • Etude des comportements alimentaires des populations générale et spécifiques
  • Information des consommateurs et éducation alimentaire
  • Alimentation du futur
  • Précarité et alimentation

Cette organisation intéressant chercheurs et parties prenantes vise à favoriser les échanges, les regards croisés, la confrontation des connaissances et expertises, le décloisonnement des réflexions et la co-construction d'actions profitables à la population.

Activités récentes et actuelles

En 2015, le FFAS a lancé un appel à projets sur la précarité et l'alimentation « les obstacles au changement du comportement alimentaire chez les populations précaires : comment les surmonter ? ».

Il a également organisé 4 conférences portant sur divers sujets :

  • « L'obésité, une maladie inflammatoire ? »
  • « les préférences pour le gras, le salé, le sucré : comment les mesurer ? »
  • « L'étiquetage nutritionnel simplifié : comment tester son impact sur la santé ? »
  • « Le digital et l'aliment ».

Il a publié un document d'analyse des différents logos nutritionnels[9] existant ou actuellement proposés dans un ensemble de pays.

Depuis le début de 2016, le FFAS a organisé une conférence sur l'impact de l'environnement et de l'épigénétique sur la santé[10] et une sur les comportements alimentaires des adolescents. Il a lancé un appel à projets portant sur la thématique « Travail en horaires décalés : conséquences sur l'alimentation et la santé[11] ».

Le FFAS a publié un état des lieux sur les carences et insuffisances en vitamine D[12].

Le FFAS est porteur opérationnel du projet d'expérimentation, en conditions réelles d'achat, de systèmes d'étiquetage nutritionnel graphique lancé par le ministère de la santé[13].

Le FFAS a annoncé qu'il organiserait, en décembre prochain, une journée scientifique sur les compléments alimentaires à base de plantes.

Notes et références

  1. Appels à projets
  2. Arrêté du ministre de l'agriculture, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire en date du 31 décembre 2011
  3. Direction générale (http://alimentation-sante.org/organisation/direction-generale/).
  4. Site officiel du CNA
  5. Site officiel de l'INAO
  6. Conseil d'administration (http://alimentation-sante.org/organisation/conseil-dadministration/)
  7. Christian Babusiaux président du Fonds français alimentation et santé, 16 avril 2015
  8. Conseil scientifique et éthique (http://alimentation-sante.org/organisation/conseil-scientifique/)
  9. Contribution du FFAS sur les représentations graphiques complémentaires à la déclaration nutritionnelle (http://alimentation-sante.org/2015/01/contribution-du-ffas-sur-les-representations-graphiques-complementaires-a-la-declaration-nutritionnelle/)
  10. Conférence « De la conception à deux ans : comment l'environnement et l'épigénétique conditionnent notre santé future ? » (http://alimentation-sante.org/Event/conference/)
  11. Appel à projets 2016 (http://alimentation-sante.org/appel-a-projets-2016/)
  12. Le FFAS publie un état des lieux sur la vitamine D (http://alimentation-sante.org/2016/05/le-ffas-publie-son-etat-des-lieux-sur-la-vitamine-d/)
  13. L'évaluation en "conditions réelles d'achat" des systèmes d'information nutritionnelle, 23.02.16.

Lien externe

  • Site officiel du Fonds français pour l'alimentation et la santé (http://alimentation-sante.org/)
Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).