Encyclopédie Wikimonde

Forces Parallèles

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Adresse http://fp.nightfall.fr/index.php
Description Base de données musicale sur Internet
Slogan Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Commercial non
Type de site base de donnée
Langue français
Lancement 2004
État actuel En activité

Forces Parallèles est un webzine francophone créé en 2004 et lié au projet global Nightfall.fr[1]. Tout comme Music Waves ou Guts of Darkness, il est spécialisé dans la critique musicale et dans la publication de chroniques de disques. Sa vocation est de constituer une base de données sur le modèle d'Allmusic. Toutefois, contrairement à ce site, Forces Parallèles accorde plus de place aux interactions avec les lecteurs et les artistes, et intègre la chronique de musiciens autoproduits ou non-professionnels.

Histoire

Forces Parallèles est à l'origine lié à Nightfall in Metal Earth, site créé en 1999[2] et spécialisé dans les chroniques de disques metal. En 2004[3], l'apparition de Forces Parallèles est issue de la volonté d'une partie de l'équipe rédactionnelle de diversifier leur activité et d'étendre leur travail aux autres styles musicaux. Depuis cette date, les deux sites tendent à évoluer de manière autonome, des chroniques d'un même disque pouvant y figurer[4].

Ligne éditoriale

Forces Parallèles possède une vocation éclectique et ne se limite en principe à aucun genre en particulier. Toutefois, on y trouve surtout du rock (des années 1960 à nos jours) et ses sous-genres tels que le progressif, le hard rock, le punk, le rock celtique, etc. Mais figurent aussi sur le site des critiques de disques jazz, de reggae et de musique classique. L'objectif du site est de couvrir le maximum de domaines musicaux possibles[5].

Équipe

L'équipe de Forces Parallèles, comme celle de Nightfall in Metal Earth, est constituée d'une vingtaine de rédacteurs spécialisés dans des genres musicaux spécifiques. Elle se renouvelle en fonction des besoins concernant certains genres musicaux[6].

Contenu

Le site propose actuellement plus de 5000 chroniques de disques[7]. Celles-ci sont publiées de façon quotidienne dans trois catégories : la sélection du site (pour les nouveautés jugées particulièrement importantes), les nouveautés et les archives (pour les disques de plus de six mois). Au sein des archives, la mention « archive de référence » vise à mettre en exergue des albums considérés comme des références incontournables.

L'objectif de Forces Parallèles est ainsi de constituer des chroniques de l'ensemble de la discographie des groupes concernés. C'est le cas par exemple d'Elvis Presley, de Black Sabbath, d'Aphex Twin ou encore d'Alan Stivell (la musique celtique est d'ailleurs un genre particulièrement représenté sur le site[8]) et Francis Cabrel. La seule exception concerne les bootlegs, qui ne sont pas intégrés dans la ligne éditoriale du site. On y trouve aussi des recensions de sorties plus confidentielles, destinées à donner de la visibilité à des artistes autoproduits ou non-professionnels, tels Syl Kougaï[9], Human Acceptance Factor[10] ou Les musiciens du Lycée Millet[11]. Les chroniques du webzine comportent à la fois une dimension critique (évaluation du contenu) et informative (contexte de la sortie, aperçu historique, liste des musiciens…). Signe de l'intérêt qu'elles suscitent, elles sont parfois signalées ou reprises par les artistes eux-mêmes sur leurs propres sites[12], par exemple Alan Simon[13],[14], Eiffel[15] ou Blankass[16].

Le site propose également un éditorial à parution irrégulière, qui vise à commenter l'actualité ou à proposer des analyses sur l'évolution de la musique.

Interactions avec les lecteurs et les artistes

Forces Parallèles se caractérise par la large place consacrée aux interactions avec ses lecteurs. Ceux-ci ont la possibilité de laisser des commentaires sur les disques concernés, ce système étant l'une des causes de la fréquentation régulière du site. Chaque album peut ainsi être évalué et noté dans une rubrique spécifique par la communauté des lecteurs. La moyenne de leur notation est prise en compte au même titre que celle du chroniqueur officiel, ce qui permet de confronter les appréciations.

De plus, un système de "boite à demande" permet aux lecteurs de demander la critique d'un disque manquant dans la base de donnée en sollicitant un chroniqueur spécifique. Enfin, le webzine intègre un système de question/réponse sur le contenu ou l'histoire des disques.

Cette interaction s'étend également aux artistes chroniqués, dont certains comme Alan Simon et Clarisse Lavanant ont eux-mêmes laissé des commentaires sur la recension d'un de leurs albums[17]. Cette possibilité s'ajoute aux demandes effectuées sur le guestbook par les musiciens qui souhaitent qu'un membre de l'équipe chronique leur travail.

Fréquentation

Selon les informations du site, le webzine attire 1000 à 1400 visiteurs par jours, et compte plus de 2.800.000 visiteurs depuis son apparition[18]. Les groupes les plus consultés sont Pink Floyd, les Rolling Stones, Queen ou encore Genesis. Les deux chroniques les plus consultées sont Les quatre saisons de Vivaldi (plus de 35000 lectures) et Innuendo de Queen (27240 lectures)[19].

Références

  1. http://www.nightfall.fr/ Au sein des webzines français de chroniques, ce site génère l'un des trafics les plus élevés. Voir http://www.alexa.com/siteinfo/nightfall.fr
  2. http://web.archive.org/web/20030623233229/http://www.nightfall.cc/ L'histoire du site est disponible à partir d'un lien situé en bas de page
  3. Confirmé par le fondateur du site. La plus vieille occurrence du site sur archive.org date de cette année-là. http://web.archive.org/web/20040617205832/http://www.fparalleles.net/
  4. Voir le message du guestbook du 25 août 2011 : http://fp.nightfall.fr/index.php?choix=14&numpage=3
  5. Voir le menu déroulant de la recherche "par style" : http://fp.nightfall.fr/index.php?choix=2
  6. Liste de l'équipe actuelle : http://fp.nightfall.fr/index.php?choix=10
  7. Chiffres issus de la page d'accueil du site et obtenu par addition des chroniques et "kro-express" : http://fp.nightfall.fr/index.php
  8. Cf. Laurent Bourdelas, Alan Stivell, Brest, Éditions Le Télégramme, 2012, p. 330
  9. http://sylkougai.com/releases/lafilleverte/fr/
  10. http://humanacceptancefactor.com/
  11. http://www.musique-millet.com/forces_paralleles_chroniques/forces_paralleles_chroniques.htm
  12. Voir par exemple : http://www.theartefact.be/narcotic/archives/996
  13. http://www.excaliburtrilogy.com/NewsPaper/index.html
  14. http://www.annavreizh.com/index2.html
  15. http://eiffelnews.com/news,chronique-de-tandoori-sur-forces-paralleles,262.html?PHPSESSID=d6a8e3b2dcd092bd32b68c74d4ad79c4
  16. http://blankass.com/revue-presse-les-chevals/
  17. http://fp.nightfall.fr/index.php?idgrp=1167&idchoix=3418&rubchoix=3&nbcomm=3
  18. Chiffres issus de la page d'accueil du site : http://fp.nightfall.fr/index.php
  19. http://fp.nightfall.fr/index.php?choix=13&top=1

Liens externes

  • (fr) Site officiel (http://fp.nightfall.fr/)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).