Encyclopédie Wikimonde

Frère Antoine (ermite)

Aller à : navigation, rechercher

Louis Chauvel, dit Frère Antoine, né en 1923 à Cuillé (Mayenne), est un ermite français.

Après avoir échoué en tant que novice cistercien[1], et être rentré en conflit avec sa hiérarchie Catholique[2], il s'est installé en 1966 dans une grotte du rocher de Roquebrune-sur-Argens où il a vécu par périodes[3], dans le département du Var (France) . Il a passé ensuite deux ans et demi en Inde où il retournera pour plusieurs séjours. Enfin Il a également habité plusieurs années une habitation dans la commune de Dieulefit (Drôme)[4]

Il rejette la société de consommation dés la fin des années 60. Après ses déboires avec l'Eglise Catholique, il s'intéresse aux autres religions et philosophies. Sa spiritualité s'inspirera selon les époques d'un mélange de traditions chrétiennes[5] et indiennes (Gandhi[6],[7], (hindouisme et bouddhisme), sans pour autant être végétarien[8],[9]. Il est aussi influencé un moment par le taoïsme et les philosophies antiques (notamment le stoïcisme). Il prône l'ascèse mais sans modifier sa façon de consommer. Rejette "la société" et pratique la méditation constante, affirmant que le divin est en l'homme. Il aurait soutenu des projets médicaux pour les patients démunis dans les années 2000.

Sa sensibilité philosophique est caractérisée par un refus d'adhérer à une société ou un système s'appuyant sur la démocratie parlementaire[10], le pouvoir de l'argent, les idées reçues en matière d'ordre social, et plus généralement toute forme d'autorité se réclamant de ceux-ci[11].

Une bouffée d'ermite est le premier ouvrage (paru en 1992, textes écrits par l'ermite entre 1966 et 1991). D'autres textes de l'ermite ont été rassemblés dans neuf autres livres jusqu'en 2017. Un reportage de 9 min 39 a été diffusé à son sujet durant l'émission du 20 décembre 2000 de Ça se discute sur France 2, intitulée « Ascètes ou jouisseurs : qui a raison ? »[12].

Dans ses propos et ses textes, l'humour a une place essentielle. Il est également dessinateur et sculpteur, ainsi que l'auteur, le compositeur et l'interprète de nombreuses chansons.

Controverse

De nombreuses controverses existent. Il évoque à l'occasion les conflits engendrés par ses propos exemple (parmi d'autres) : L'abbé Vatican I qui m'a mis à l'index pour consoler une bienfaitrice de son monastère qui avait attrapé de l'urticaire en feuilletant Une Bouffée d'Ermite Vatican III. Le curé et le maire de Corse qui m'ont jeté à la rue manu-militari, de l'Ermitage de la Trinité..."[13] sur les propos du frère Antoine, en raison de ses propos réactionnaires ou de mauvais goût. Dans le livret Bonnes Nouvelles du fond de soi (2010), on trouve les phrases suivantes :

  • "Radio, télé, journaux, magazines, sont des moyens et des instruments pour voir et regarder le monde dans l'anus."
  • " Quand on voit un enfant sortir d'une maison en poussant des cris affreux parce qu'il a reçu une raclée, la premières attitude juste est de se réjouir car c'est la preuve qu'il n'est pas orphelin".

Propos contradictoires :

  • D'un esprit très critique envers les média et fustigeant ces derniers (voir plus haut), il écrit ou participe à des publications, des livres (voir la liste détaillée ci-dessous), des articles de journaux[14], accepte l'invitation d'émissions de télévisions[15] (exemple avec Jean Luc Delarue)[16]
  • Aides sociales : faisant la promotion d'une vie ascétique à l'extrême tout en vivant de mendicité, il condamne les aides sociales comme le chômage et les allocations familiales les considérant comme un poids et une charge pour la société. Exemple page 132 de La Voie du Rocher : " Or , Argent, SMIG, etc. Jésus passe au travers comme un saniassin " (avec en note : saniassin : En Inde le renonçant)
  • Solidarité, organisation syndicale : il est opposé à tout mouvement social dés qu'il rever une forme d'organisation. Exemple dans ces propos "Ne pas désirer, ne pas amasser. L'ouvrier qui travaillait chez Renault, il y a quarante ans pleurait, levait le poing, faisait des grèves pour obtenir ce que celui d'aujourd'hui possède. On peut même dire que celui d'aujourd'hui a plus, car celui d'il y a quarante ans ne demandait pas la télévision. Or l'ouvrier de maintenant, pleure, mendie, lève le poing et fait des grèves pour avoir ce que l'ouvrier de Renault aura dans quarante ans. Autrement dit, il se pèle le cul pour un autre.[17].

Bibliographie

  • Une Bouffée d'ermite (1992, Paris : la Table ronde)
  • Le Cosmomoine (1994, Paris : A.L.T.E.S.S.)
  • La Voie du Rocher (1996, Paris : la Table ronde)
  • Préface à Les Béatitudes (Yvan Amar, 1996, Gordes : Éditions du Relié)
  • Au Cœur de la Grotte, Contes et histoires d'un ermite (1998, Gordes : Éditions du Relié)
  • Le Paradis, c'est ici (2006, Paris : Presses du Châtelet)
  • Frère Antoine, ermite de l'Ordre du jour (2010, Sophia-Antipolis : Campanile)
  • "Bonnes Nouvelles du fond de soi" (2010 ISBN 978 2 7466 1923 4)
  • Merci pour tout (2015, Éditions Accarias L'Originel)
  • Les Chansons du Rocher (2017, Éditions Alizesendra)

Références

  1. chapitre premier, La Voie du Rocher
  2. La Voie du Rocher , page 239 : " Vous n'êtes pas prêtre... vous ne pouvez pas être ermite à cause des sacrements" dit par un prêtre du couvent des Carmes de Roquebrune "Je suis beaucoup plus moine qu'institutionnellement ne le sont ceux qui se targuent du titre, qui se baladent avec des sous, et qui n'obéissent qu'au volant de leur voiture" page 14 La Voie du Rocher
  3. Un des déménagements et retour (il y en a eu d'autres) évoqué dans le livre : Le Paradis c'est Ici, page 135 : Peu de temps après, je décidai de retrouver la France et mon rocher de Roquebrune. Nous étions fin 1969, j'avais passé deux ans et demi en Indes.
  4. http://www.debowska.fr/les-collections/chemin-de-vie/article/frere-antoine-chante-une-lecon-de
  5. Maître Eckart page 179, la Voie du Rocher
  6. La Voie du Rocher - page 68 : "Au cours d'un entretien avec des religieux Carmes, je citai par trois fois Gandhi dont j'étais en train de lire l'autobiographie."
  7. La Voie du Rocher - page 45 : "Il aime toujours à citer cette phrase de Gandhi : "Il n'y a pas de cause de panique""
  8. :"On devient ce qu'on mange ; le goinfreur de porcs devient cochon, le végétarien devient végétatif, le végétalien devient poire..." page 58 La voie du Rocher
  9. La Voie du Rocher - page 78 : "...le corbeau, mon éboueur, n'a pas mangé tout le saucisson arrivé hier, et comme vous êtes des foutus végétariens de pacotille vous allez le manger !"
  10. "Bonnes Nouvelles du fond de soi" 2010 : "La minorité n'a pas la prétention d'imposer sa sagesse à la majorité. Que la majorité n'impose pas sa connerie à la minorité."
  11. La Voie du Rocher , page 106 : "Ne pas désirer, ne pas amasser. L'ouvrier qui travaillait chez Renault, il y a quarante ans pleurait, levait le poing, faisait des grèves pour obtenir ce que celui d'aujourd'hui possède. On peut même dire que celui d'aujourd'hui a plus, car celui d'il y a quarante ans ne demandait pas la télévision. Or l'ouvrier de maintenant, pleure, mendie, lève le poing et fait des grèves pour avoir ce que l'ouvrier de Renault aura dans quarante ans. Autrement dit, il se pèle le cul pour un autre.
  12. Inathèque [1]
  13. Le paradis c'est Ici page 187
  14. http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Enterre-volontaire-2013-07-25-990836
  15. http://inatheque.ina.fr/Ina/ws/dltv/dlweb/general/Record;jsessionid=812625A24A4D4C1F151CEDDD890369E0?rpp=-50&sum=1&m=262&w=NATIVE%28%27TICOL+ph+is+%27%27Ca+se+discute%27%27%27%29&order=TIPROG
  16. http://canal-d.tv/videos/frere-antoine-lermite-du-rocher/
  17. La Voie du Rocher , page 106

Cet article « Frère Antoine (ermite) » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).