Encyclopédie Wikimonde

Frédéric Bérard (docteur en droit)

Aller à : navigation, rechercher


Frédéric Bérard
Frédéric Bérard pour son ouvrage La Fin de l'État de droit.
Biographie
Naissance
à Mont-Laurier
Décès Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
à Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Enterrement Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Père Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Mère Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Frères Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Sœurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Conjoint Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Enfants Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Parenté Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Thématique
Formation Université de Montréal
Université McGill
Titres LL.D.
M.A.
LL.B.
Profession Avocat, constitutionnaliste, politologue, enseignant, essayiste et chroniqueur
Employeur Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Œuvres principales
  • Frédéric Bérard et Stéphane Beaulac, Le droit à l'indépendance : Québec, Monténégro, Kosovo, Écosse, Catalogne, Montréal, Éditions XYZ, 2015
  • Frédéric Bérard, La Fin de l'État de droit?, Montréal, Éditions XYZ, 2014
  • Stéphane Beaulac et Frédéric Bérard, Précis d'interprétation législative, 2e éd., Montréal, LexisNexis, 2014
Distinctions Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Membre de Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Auteurs associés
Influencé par Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Partisans
(A influencé)
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Frédéric Bérard (né le 11 février 1977 à Mont-Laurier) est docteur en droit, avocat, constitutionnaliste, politologue, enseignant, essayiste et chroniqueur québécois.

Depuis octobre 2016, il tient la chronique In Libro Veritas[1] dans le journal Métro. Il est codirecteur de l'Observatoire national en matière de droits linguistiques[2] et chercheur-collaborateur auprès du Centre de recherche en droit public[3] de l'Université de Montréal (CRDP). Il est membre de l'Office québécois de la langue française[4].

Biographie

Formation

Frédéric Bérard est titulaire d'un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal, d'une maîtrise universitaire en science politique de l'Université McGill et d'un doctorat en droit de l'Université de Montréal. Il poursuit actuellement des études postdoctorales en philosophie, à l'Université Laval.

Spécialisé en droit public, ses recherches sont principalement axées sur le fédéralisme canadien, l'État de droit, le droit à la sécession, la fiscalité publique, le droit administratif canadien, l'interprétation des lois et les droits linguistiques.

Carrière

Auteur

Frédéric Bérard est l'auteur de l'ouvrage La Fin de l'État de droit? (XYX, 2014 - Coup de cœur Renaud-Bray, Palmarès Gaspard)[5], coauteur du Précis d'interprétation législative (LexisNexis, 2014) ainsi que de l'essai Droit à l'indépendance (XYZ, 2016 - Prix des libraires, Palmarès Gaspard, traduit et publié en anglais, espagnol)[6]. Il est, selon la Revue des libraires, l'un des « dix essayistes de moins de 40 ans qui transforment le Québec d'aujourd'hui »[7]. De plus, selon la Revue de droit parlementaire et politique: « […] Professor Bérard's is the voice of knowledgeable outrage, not only at injustice but even more so at variations of illegality in current Canadian and Québecois society. Had he written in pre-Revolutionary France, this would have qualified as a cahier de doléances, decrying abuses of authoritarian power. In eighteenth century Britain or America, he would have been complimented as a pamphleteer. […] »[8].

Il a été finaliste pour le prix Donner 2017/2018 décerné au meilleur auteur canadien de politiques publiques pour son essai Charte canadienne et droits linguistiques : Frontières allégoriques et Autres assertions consensuelles.

Il a été un des quatre co-rédacteurs du Manifeste pour un Québec inclusif[9], lequel s'opposait au projet de Charte des valeurs proposé par le Parti québécois et signé par plus de 30 000 personnes.

Enseignant

Frédéric Bérard enseigne le droit public à l'Université de Montréal depuis 2003 et la science politique à l'Université McGill (2015). Il est septuple récipiendaire du Prix d'excellence professorale André-Morel (UdeM), récipiendaire du Prix d'excellence en enseignement – catégorie doctorants et stagiaires postdoctoraux chargés de cours (UdeM, 2016), ainsi que récipiendaire de l'Excellence in Teaching Award (McGill - 2015)[10].

Chroniqueur

Frédéric Bérard est chroniqueur politico-juridique au journal Métro[1]. Vulgarisateur et communicateur de la chose publique, il collabore régulièrement aux débats qui animent l'actualité québécoise et canadienne auprès de plusieurs médias québécois ou hors Québec, comme à V-Télé, TVA/LCN, Radio-Canada, Le Devoir, MATV, Le Point (France). Il co-anime, avec Julien David-Pelletier, l'émission politico-satirique C'est pas nous qui avons commencé[11].

Conférencier

Frédéric Bérard fut, en novembre 2016, l'un des conférenciers TED dans le cadre de l'événement TEDxMontréal[12], où sa conférence a porté sur l'affaire d'Omar Khadr.

L'Observatoire national en matière de droits linguistiques

Frédéric Bérard est cofondateur et codirecteur, avec Stéphane Beaulac, de l'Observatoire national en matière de droits linguistiques. Lancé en avril 2016, l'Observatoire a pour mission première de favoriser l'accès à l'information afférente au domaine, fondamental et dynamique, des droits linguistiques. L'Observatoire sert de point de référence pour les médias, le grand public et le milieu universitaire[13].

Publications

Monographies


Notes et références

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).