Encyclopédie Wikimonde

Frédéric Borsarello

Aller à : navigation, rechercher

Frédéric Borsarello est un violoncelliste. Il est le frère de Jean-Luc (violoniste) et Jacques Borsarello (altiste).

Biographie

Né dans un milieu musical, Frédéric Borsarello commence l'étude du violoncelle à Toulon, à l'âge de sept ans. Après ses études au conservatoire de Boulogne-Billancourt sous la direction de Jean Brizard, il entre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris à l'âge de 14 ans, dans la classe de Paul Tortelier. Il obtient un Premier Prix de Violoncelle (dans la classe de Maurice Gendron) et un Premier Prix de Musique de Chambre. Il suit la classe d'écriture dans la classe d'Alain Bernaud. Puis, il suit durant deux ans les master classes de Paul Tortelier à la Hochschule d'Essen (Allemagne), et les cours de musique de chambre à Cologne dans la classe du quatuor Amadeus. Puis il suit le 3e cycle de musique de chambre au CNSM de Paris dans la classe de Geneviève Joy et suit la classe d'harmonie d'Alain Bernaud.

À son retour à Paris, il entre en cycle de perfectionnement au CNSMD, période durant laquelle il participe à de nombreuses émissions sur France Musique et France Culture. Il crée notamment le Triptyque de R. Masset Lecoq sur France-Musique, à la Villa Vélasquez à Madrid. Au cours des "Concerts pour un homme seul", Il développe le répertoire de la littérature contemporaine du violoncelle en créant des œuvres.

Il est l'invité de nombreux festivals en France et à l'étranger. Il participe également à de nombreuses productions de l'Ensemble intercontemporain sous la direction de Pierre Boulez, et de l'Ensemble Instrumental de France (qui deviendra l'Ensemble Orchestral de Paris), dans lequel Jean-Pierre Wallez lui demande d'être membre. Mais il préfère ne pas honorer cette proposition, voulant rester indépendant.

En 2008, il reçoit la médaille d'honneur de la ville de Paris, après avoir reçu celle de la ville de Pékin quelques années auparavant.

Il est actuellement violoncelle solo de l'Orchestre de chambre de Versailles avec lequel il se produit en soliste dans de nombreux pays du monde (Mexique, Norvège, Espagne, Angleterre, Allemagne, Grèce, Pakistan, Thaïlande, États-Unis, Chine, Taïwan, etc.)

Musique de chambre

En 1981 et durant dix ans, il crée avec des amis le quatuor Razumowsky de Paris, avec lequel il obtient le 1er prix international de Naples. Le quatuor effectue des tournées dans le monde entier et donne des master classes dans les pays visités, en Europe, mais aussi en Chine (premier quatuor à cordes français à avoir été invité en Chine populaire), Hong Kong, Macao, Taïwan, Japon, Indonésie, Corée, Malaisie, Qatar, Sultanat d'Oman, Océan Indien, Kenya, etc. L'ensemble enregistre quatre CD.

Il est également le violoncelliste du trio à cordes Borsarello, qu'il a formé avec ses deux frères Jean-Luc et Jacques Borsarello, et avec lequel trois CD ont été gravés. Le trio se produit dans les plus grands festivals d'Europe, mais aussi ceux d'Australie, de Nouvelle-Calédonie, du Japon, d'Afrique, des États-Unis ou du Canada.

Il a fondé récemment le quatuor de violoncelles Paris-Celli. Il est également membre du trio Thalberg, avec Gérard Torgomian (violon) et Alain Raës (piano).

Enseignement

Titulaire du certificat d'aptitude de violoncelle. Il a été professeur de violoncelle au CRR de Versailles pendant 11 ans, et est actuellement professeur de violoncelle au CRR de Paris et chargé de mission au CRR de Versailles. Il est régulièrement invité comme membre du jury des CNSM de Paris et de Lyon. Il est en outre membre du bureau de l'Association française du violoncelle.

Depuis 2000, Frédéric Borsarello est régulièrement invité à l'Académie internationale de Guérande, après avoir donné des master class à Flaine, Courchevel, aux Rencontres Internationales en Pays de Gaves (Pyrénées), etc.

Membre de la SACEM, il est l'auteur de nombreuses compositions pour violoncelle et arrangements pour ensembles de violoncelles, éditées chez Delrieu et Combre, notamment 40 études amusantes (pour violoncelle et piano ou deux violoncelles), Djapou (pour violoncelle et piano, éditions Combre), Tango triste (pour deux violoncelles) et Cinq Curiosités (pour violoncelle solo, éditions Delrieu).

Références


Liens externes

  • Site officiel
  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 351 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).