Encyclopédie Wikimonde

Frédérique Wolf-Michaux

Aller à : navigation, rechercher

Frédérique Wolf-Michaux est[Où ?][Quand ?] une comédienne, chanteuse, metteur en scène.

Carrière

Après sa formation en théâtre (Premier prix d'art dramatique du conservatoire et du Théâtre National de Marseille en 1982 et 1983), puis en chant (conservatoires de Marseille, Toulouse, Cergy-Pontoise voix : contralto), Frédérique Wolf-Michaux, qui est aussi titulaire d’un Master d’études théâtrales (Université de Nanterre)[réf. nécessaire], s’engage dans une carrière alliant ces deux volets et travaille avec des compositeurs, des metteurs en scène et des chorégraphes : dont Thierry Salmon, Giovanna Marini, Fred Frith, François-Michel Pesenti, Michel Viotat, Jean-Pierre Raffaelli, Ollivier Desbordes, Georges Aperghis, François Verret, Jean-Pierre Drouet, Richard Dubelski, Emmanuelle Huynh, Alain Bancquart[réf. nécessaire]... En tant que comédienne et chanteuse, elle explore notamment la forme du « Théâtre Musical » de Brecht à G. Aperghis[réf. nécessaire].

Parallèlement à ce travail scénique et à ses propres creations pour la Cie LUK.M: Elle compose la musique de « Sur l'air de Malbrough »[réf. nécessaire], spectacle de François Verret, des espaces sonores pour le vidéaste Jean-Michel Vecchiet et travaille en étroite collaboration avec des poètes et des écrivains tels que, Benoit Conort, Gérard Noiret, Claude Ber, François Bon ou autour d'œuvres de peintres comme celle de Georges Autard ou de Mario Prassinos[réf. nécessaire].

La formation des professeurs et des partenaires théâtre de l’Education Nationale, ainsi que des professionnels du spectacle vivant : comédiens, chanteurs et danseurs dont, par exemple, à E.x.e.r.c.e chez Mathilde Monnier, CDN de Montpellier, ou Emmanuelle Huynh, CNDC d’Angers, contribuent aussi à l’approfondissement de ses recherches sur le dire du texte et notamment sur le texte théâtral contemporain, dont rendent compte quelques publications[Lesquelles ?] et qu’illustre son travail de direction d’acteurs et de mise en scène[interprétation personnelle].

À cela s’ajoutent lectures et concerts dans des festivals nationaux et internationaux ainsi que des conférences et formations en direction des professionnels du théâtre et de la danse[réf. nécessaire].

Luk.M est fondée en 1990 par Frédérique Wolf-Michaux. Toute la démarche de la Cie se situe autour de la rencontre d’univers artistiques et du croisement des arts, notamment de la musique et du théâtre mais aussi des arts plastiques.

Le cheminement de Frédérique Wolf-Michaux est à chaque fois de créer un challenge, un dialogue autour d'un texte fort et d'utiliser les tensions entre théâtralité et musicalité, entre sonore et visuel pour le faire entendre autrement, pour en explorer les potentialités à travers le prisme de la rencontre d’arts et de créateurs pluriels. Chaque spectacle naît d'une de ces rencontres privilégiées qui se cristallise autour d’un texte central.

Ce sont des compagnonnages musicaux, avec le compositeur et instrumentiste Stéphane Leach pour Checkpoint Charlie, souvenirs du XXe siècle ou Ainsi des Bribes. C’est le GRIM et la musique improvisée autour du texte de l’écrivaine algérienne Maïssa Bey dans La mer intérieure. C’est l’univers plastique du peintre George Autard et de la poète Claude Ber dans Espace-vous comme du vidéaste Giney Ayme et des musiciens Alexandre Meyer et Fréderic Minière autour de « L’ode maritime » de F.Pessoa Et dernièrement celle de deux voix opposées et complémentaires : la soprano Dalila Khatir et la contralto Frédérique Wolf-Michaux dans Les Règles du savoir-vivre de Jean-luc Lagarce. Le but de la compagnie est de faire découvrir des auteurs, de travailler les textes comme une partition. La mise en scène s’ancre dans la direction d’acteur, privilégiant notamment les dimensions rythmiques et sonores, l’énergie et la dépense de l’acte de parole et de les soumettre au jeu singulier de l’espace scénique, du corps et de la voix.

Créations de la compagnie LUK.M / Frédérique Wolf-Michaux

  • Espace-Vous, de Claude Ber, création Sc.Nationale du Merlan, Marseille, tournée 1995-96
  • La Prima Donna, de Claude Ber, création Sc.Nationale du Merlan, Marseille, tournée 1996-97
  • Poétique/Politique-Paroles de femmes, création Oukad d’Oujda, Maroc, tournée 1997
  • Checkpoint Charlie, souvenirs du XXème siècle, création Sc.Nationale du Merlan, Marseille, tournée 1998-99

- Méditerranées, création Théâtre Molière, maison de la poésie, Paris, tournée, 2000-2004

- Evelyne Encelot, création Théâtre d’Autun, 2002

- La Mer intérieure, Voix-Algérie, création Sc.Nationale du Merlan, Marseille, tournée, 2003-2004

- Un amour de répertoire, Théâtre de Puteaux, 2005

- L’Ode maritime, de Fernando Pessoa, création Centre Chorégraphique National de Montpellier, tournée, 2007-2009

- Les règles du savoir-vivre dans la société moderne, de Jean-Luc Lagarce, création Sc.Nationale de Cergy, 2010

- Ainsi des bribes opus 1, oratorio poétique : Textes de Claude Ber, Sylvia Plath, Paul Celan, création Maison de la Poésie de St Quentin en Yvelines, tournée. 2012-13

- Ainsi des bribes, opus 2, oratorio poétique: textes de Sophie Loizeau, Marina Tsvétaïeva, Stéphane Mallarmé, création Maison de la Poésie de St Quentin en Yvelines. 2013

- Ainsi des bribes, opus 3, oratorio poétique: textes de Jacques Darras, Homère, Dante, création Maison de la Poésie de St Quentin en Yvelines. 2014

- Du bon usage du cannibalisme de Jonathan Swift, creation Scène Nationale de Cergy, nov 2015

- Ainsi des bribes, opus 4, oratorio poétique: textes de Marie-Claire Bancquart, Vladimir Maïakovski, André Frénaud, création Maison de la Poésie de St Quentin en Yvelines. Mars 2015

Références


Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).