Encyclopédie Wikimonde

François-Philippe Champagne

Aller à : navigation, rechercher

François-Philippe Champagne est un avocat, homme d'affaires et homme politique canadien né le 25 juin 1970 à Greenfield Park (Québec)[1].

Originaire de la Mauricie, François-Philippe Champagne entame en 1989 des études en droit à l'Université de Montréal. En 1992, après son cursus montréalais, il devient étudiant d'été de l'Académie de droit international de La Haye, aux Pays-Bas, où il obtient un certificat en droit international. Admis au barreau du Québec en 1994, il devient titulaire la même année d'une maîtrise en droit avec mention de l'Université Case Western Reserve de Cleveland en Ohio.

Il travaille alors aux États-Unis dans le domaine du droit. Par la suite, il se rend travailler à Gênes (Italie) et à Zurich (Suisse) où il travaille pour ABB[2], puis à Londres (Royaume-Uni), où il travaille chez AMEC[3] à titre de directeur du développement stratégique, avocat-conseil principal, directeur en chef de l'éthique et membre du comité de direction. Il siège aussi sur plusieurs conseils d'administration, dont celui de l'Incheon Bridge Corporation (Séoul, Corée du Sud), du Centre d'excellence en efficacité énergétique de Shawinigan ou de Bionest Technologies.

En 2009, il est nommé parmi les Young Global Leaders (en)[4] dans le cadre du Forum économique mondial de Davos en Suisse.

En 2014, il est désigné comme candidat du Parti libéral du Canada dans la circonscription de Saint-Maurice—Champlain pour l'élection fédérale canadienne de 2015[5].

Notes et références

Cet article « François-Philippe Champagne » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).