Encyclopédie Wikimonde

François Bartouilh de Bonas

Aller à : navigation, rechercher

François Bartouilh de Taillac de Bonas (ou Barthouilh), né le 1er avril 1772 à Nérac (Lot-et-Garonne) et décédé le 17 mars 1852 à Paris est un conseiller référendaire à la Cour des comptes. À la création de cette jurdiction, il fut l'un des premiers membres à y être nommé.

Biographie

Il est le fils de Pierre Bartouilh de Bonas de Taillac, lieutenant général au baillage de Nérac, guillotiné sous la Révolution[1], et de Marie Anne Roquier. Marié en 1810 à Anne Marie Antoinette Pauline Lamire du Tannay, il est le père de Jean Louis Léon Bartouilh de Taillac, conseiller référendaire, de Françoise Henriette Pauline Claire, mariée à Benoît Edmé Jacques Ratheny, bibliothécaire au Louvre, et de Pierre François Henri.

Carrière

Le 28 septembre 1807, à la création de la Cour des comptes, il y est nommé conseiller référendaire de 2e classe.

Confirmé dans ses fonctions sous la Restauration, par ordonnance royale du 27 février 1815, il passe conseiller référendaire de 1re classe le 14 mai 1823. Il prend sa retraite en 1841.

Il est fait chevalier de la Légion d'honneur le 5 mai 1839.

Notes et références

  1. Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle. III. Bas-Ber, 1904

Bibliographie

  • Dictionnaire biographique des magistrats de la Cour des comptes, 1807-2007. Paris, la Documentation française, 2007, p. 75.
  • « Barthouilh de Taillac de Bonas (François) », in : Umberto Todisco, Le personnel de la Cour des comptes (1807-1830), Droz, 1969

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).