Encyclopédie Wikimonde

François Veyrunes

Aller à : navigation, rechercher

François Veyrunes (né le 05 avril 1961) est un danseur et chorégraphe en danse contemporaine. Il est directeur artistique de la Compagnie 47•49 François Veyrunes.

Biographie

Après une maîtrise d'informatique et une passion pour le ski alpin qui le mène en Équipe de France universitaire, c'est au CNDC, Centre national de danse contemporaine, à Angers (1984-1985) – puis à New-York (1985-1986) chez Cunningham qu'il approfondit sa formation de danseur[1]. De 1986 à 1989, il est interprète dans les compagnies de Christiane Blaise, Annie Delichères et Mirjam Berns[2].

En 1989, il crée à Grenoble la Compagnie 47•49 François Veyrunes et développe un travail de création en France et à l'étranger. Le nom de la compagnie a été donné par François Veyrunes en lien avec son séjour à New York où il a été accueilli pendant six mois par l’artiste plasticien Ben Berns résidant dans le quartier de Soho, dans le bas de l’île de Manhattan, au 47.49 Greene Street. Cette expérience et cette rencontre ont été un moment déterminant dans son choix de consacrer sa vie à la danse.

François Veyrunes a signé depuis l’origine de la Compagnie 47•49 plus d’une trentaine de pièces chorégraphiques.

Deux collaborations artistiques prépondérantes nourrissent son travail. Le plasticien Philippe Veyrunes conçoit en amont de chaque pièce une dimension plastique singulière de l’espace. Cette base cadre et pose un référentiel pour le développement de l’écriture chorégraphique. Elle crée une dialectique entre les corps et l’espace. Dans son travail de mise en lumière, il développe une partition parallèle à l’action donnée et met en tension l’ensemble de l’espace scénique.[pertinence contestée] L'artiste chorégraphique Christel Brink-Przygodda porte un regard croisé sur l’écriture dramaturgique et chorégraphique. À partir des fondamentaux qui sous-tendent la démarche artistique et leur transposition dans les corps, elle interroge l’acte chorégraphique en devenir[pertinence contestée], tout au long du processus de création. En tant que dramaturge, elle co-construit les approches conceptuelles qui sous-tendent le déroulement des œuvres.

Il développe également depuis 1993 des collaborations artistiques auprès de metteurs en scène de théâtre en travaillant aux côtés de Christophe Perton, Michel Belletante, Nino d'Introna, Anne Courrel ou Gislaine Drahy. En 1999, il cofonde avec d'autres chorégraphes le collectif CitéDanse à Grenoble, plateforme de partage collectif.

Entre 2004 et 2007, il est artiste invité au Centre national des arts du cirque - Châlons en Champagne pour conduire un projet autour de l’univers et de la dynamique de la glisse aux confins de la danse, du cirque et des sports de glisse.

En juin 2016, il est sollicité par l’UNESCO et le Comité international de la danse pour présenter Chair Antigone, création 2015 au 5th International Danse Symposium organisé à Manaus (Brésil). Il sera artiste associé au Théâtre du Parc d’Andrézieux-Bouthéon (42) sur les saisons 2016-2017 et 2017-2018[3].

Résidences

Depuis 1998, la compagnie 47•49 François Veyrunes bâtit des résidences conventionnées de développement à la culture chorégraphique avec différents publics (scolaires, personnes âgées, personnes en situation de précarité sociale, adolescents en situation d'autisme, enfants en situation de fragilité scolaire, danseurs amateurs ...) où, en lien avec les créations, elle conduit un travail de sensibilisation à la culture chorégraphique grâce à des actions protéiformes et tout terrain. Parallèlement aux présentations en salle, elle va à la rencontre du public avec des formes chorégraphiques proposées dans une grande proximité dans des lieux de la vie quotidienne (un cinéma, un marché, un parking, un musée, une cave coopérative, une médiathèque, un site classé, un hôpital, une prison, un atelier d’artisan, chez l’habitant ...).

"Au fil de l'eau en remontant l'Isère" dans le Pays du Grésivaudan (38) – Depuis 2013[4]

Travail et Culture (TEC) St-Maurice-l’Exil (38) – 2007-2012

Grand Angle à Voiron (38) Scène Rhône-Alpes – 2005-2010

Le Coléo Pontcharra (38) Angle Voiron (38) – 2007-2008

Théâtre de Vénissieux (69) Scène Rhône-Alpes – Saison 2005-2006

Château Rouge à Annemasse (74) Scène Rhône-Alpes – 2001-2003

Communauté de Communes – CIAGE, Grésivaudan (38) – 1998-2000

Trois films ont été créés dans le cadre de certaines de ces actions artistiques : Invitation et Magnificat – réalisés par Demis Herenger suite aux ateliers en milieu carcéral[5] ; et Neuf heures moins sept, réalisé par Philippe Veyrunes dans le cadre des ateliers de création chorégraphique avec des adolescents en situation d'autisme.

Répertoire

Sisyphe heureux – sextet, création 2016-2017

Chair Antigone – trio, création 2015[6]

Tendre Achille – trio, création 2014[7]

À l'œil intrépide le chemin du cœur – solo, création 2013[8]

Entrez ! – trios, mars 2012[9]

Au plus près du monde – trios, janvier 2012[10]

Debout sur la Terre – trios, mai 2011

Hors cadre(S) – quatuor, mars 2010

Travellers of the chaos, the exit inside – août 2009

Malgré nous – trio, février 2009

Suites ardentes

Aime, aime, aime moi ! – quintet, octobre 2007

À fleur de chair – quintet, octobre 2007

Carton jaune – duo, octobre 2007

Traversé(e)(s) – duo avec la metteur en scène Gislaine Drahy, février 2007

Programme #1 :

TOO BE(e) – quatuor, janvier 2006

Guet-Apens – quatuor, mai 2006

Chair de cendre – solo, juin 2006

Entropie – sextet, janvier 2005

Plaisirs chorégraphiques – quintet, mars 2004

Frictions – quintet, mars 2003

L’œuf ou la Poule ? – duo, novembre 2002

Prospéro – quatuor, octobre 2001

Intersection #1 – duo, mars 2001

A l’assaut ! – quatuor et un saxophoniste, juin 2001

Certains + que d’autres – 5 danseurs, 1 chanteur professionnel et 21 danseurs amateurs, juin 2000

Variations d’entrechiens – trio et un musicien, septembre 1999

I.F. – quintet et un musicien, juin 1999

Entrechiens – quintet, 1 musicien et 1 soprane, juin 1998

Trilogie :

Involare – trois danseurs, trois musiciens et un scénographe, 1997

Après la chute – quatuor, deux musiciens, un vidéaste et un scénographe, 1996

Dédale – quatuor, 1 musicien, 1 vidéaste, 1 photographe et 1 scénographe, 1995

Iris – solo et deux musiciens, 1994

Date limite – trio, 1993

Equinoxe – duo, 1992

Corpus delicti – quintet, 1991

Rumeurs exquises – quintet, 1989

Notes et références

  1. « Du mythe à l’humain, Chair Antigone François Veyrunes », sur C'est Comme Ca qu'on Danse (consulté le 17 juin 2016)
  2. « François Veyrunes la biographie complète de François Veyrunes », sur Spectacles (consulté le 16 juin 2016)
  3. « Parcours », sur francois.veyrunes.free.fr (consulté le 16 juin 2016)
  4. Radio-Grésivaudan, « La compagnie 47, 49, François Veyrunes, en résidence. », sur www.radio-gresivaudan.org, (consulté le 16 juin 2016)
  5. « Mediation », sur francois.veyrunes.free.fr (consulté le 16 juin 2016)
  6. mouvement.net, « Anti-Antigone - Critiques - mouvement.net », sur mouvement.net (consulté le 16 juin 2016)
  7. Aurélie Mathieu, « Danse : Tendre Achille, l’essence d’un mythe », sur www.lyoncapitale.fr (consulté le 16 juin 2016)
  8. « Spectacles », sur francois.veyrunes.free.fr (consulté le 16 juin 2016)
  9. « Quand danse et musique se répondent en live », arc-nucleart,‎ , p. 10
  10. « Au plus près du monde - Compagnie : Compagnie 47.49 », sur www.dometheatre.com (consulté le 16 juin 2016)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).