Encyclopédie Wikimonde

François de Siebenthal

Aller à : navigation, rechercher
François de Siebenthal

François Vincent de Siebenthal, né le 16 décembre 1955, est un économiste de profession, diplomate et personnalité politique suisse.

Biographie

Licencié en droit et en économie, il est nommé Consul général honoraire des Philippines en Suisse en 1993 par Corazon Aquino après avoir favorisé les investissements européens pour la construction du métro de Manille.[réf. nécessaire]

Après un passage au Parti démocrate-chrétien qu'il quitte quand ce parti opte pour la solution des délais en matière d'avortement[1], il décide de se lancer en politique en indépendant. Il a pour mécène un homme d'affaires iranien, Naghi Gashtikhah[1].

En 2003, il est accusé de faire dépenser au canton 500 000 francs inutilement en présentant sa candidature pour concurrencer l'écologiste François Marthaler au 2e tour de l'élection du conseil d'État du canton de Vaud, en remplacement de Marc-Étienne Burdet qui s'était présenté au 1er tour en obtenant 2,6 % des voix. Il obtient 7 % des voix lors de cette élection[2] sur fond de contestation des résultats qui, selon le site de M. Burdet représentant la liste "Défi Vaudois", ont vu près de 40 communes vaudoises obtenir exactement les mêmes résultats de vote[3].

Il est ensuite candidat malheureux aux élections communales de 2006 à Lausanne[4].

Il est consultant aux entreprises dans les domaines bancaires, financiers, juridiques, d'ouverture de marchés en Suisse, Europe, Asie, Sud Amérique, USA, Canada et dans la région du Pacifique, notamment en donnant, avec l'aide d'une ONG canadienne, l'institut Louis Even, les meilleures technologies bancaires suisses aux plus pauvres, soit des banques alternatives qui créent leurs propres masses monétaires sans aucun taux d'intérêt ni usure, sans ou avec ordinateurs, un mélange des systèmes locaux Raiffeisen et de la banque Wir.[réf. nécessaire]

Il est notamment sympathisant d'Appel au peuple, une « association de révoltés de la justice »[5].

Il est convaincu de la réalité d'un complot maçonnique mondial[6] d'après un article paru dans le journal Le Temps, qui a été dénoncé comme partial et orienté sur un site internet de la mouvance politique qu'il représente[7].

Il participe aux lancements de plusieurs initiatives populaires fédérales, notamment en faveur du revenu de base[réf. nécessaire] et d'une réforme du système monétaire suisse[8]. Il fait partie des initiants de l'initiative populaire "Monnaie pleine" en juin 2014[9]. Il a donné une conférence à ce sujet dans un local appartenant au mouvement Résistance Helvétique, ce qui lui vaudra les critiques de certains membres du Comité d'initiative[10].

Il a reçu des médailles de sauveteur de la Fondation Carnegie sous les auspices du Conseil fédéral et de la Société Suisse de Sauvetage.[réf. nécessaire]

Annexes

Bibliographie

  • François de Siebenthal, le fils égaré des Burgondes, journal le Temps, lundi 24 novembre 2003, p. 10

Liens externes

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 François de Siebenthal, le fils égaré des Burgondes, le Temps, lundi 24 novembre 2003, p.10
  2. Le Temps - RÉGIONS
  3. www.marcburdet.ch :: E L E C T I O N S - A U - C O N S E I L - D' E T A T - V A U D O I S ::
  4. http://www.lausanne.ch/view.asp?DocId=23029 Portrait de François de Siebenthal pour les élections communales de 2006
  5. Appel au Peuple: le procès de la quérulence promet des tensions, Le Temps, lundi 23 octobre 2006
  6. François de Siebenthal, le fils égaré des Burgondes, le Temps, lundi 24 novembre 2003, p.10
  7. la résistance aux corruptions
  8. Initiative populaire fédérale 'Pour une monnaie à l’abri des crises: émission monétaire uniquement par la Banque nationale! (Initiative Monnaie pleine)'
  9. « Les supporters de «Monnaie pleine» rêvent du même débat animé que pour le RBI », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le 29 juillet 2018)
  10. « Les soutiens gênants de «Monnaie pleine» », 24heures.ch/,‎ (lire en ligne, consulté le 29 juillet 2018)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).