Encyclopédie Wikimonde

France Générosités

Aller à : navigation, rechercher

France générosités a été créé en sous le nom d’UNOGEP (Union nationale des organismes faisant appel à la générosité du public) à l’initiative de membres du Comité de la Charte qui souhaitaient fonder un organisme permettant d’effectuer un travail de lobbying et de représenter le secteur de la générosité auprès des pouvoirs publics. À sa création, il comptait 22 membres ; il en compte désormais 101[1],[2].

Afin de promouvoir, par tous les moyens, la générosité envers les causes d’intérêt général, France générosités a récemment décidé de constituer un fonds de dotation appelé « Institut pour le développement des générosités » qui pilote la campagne de communication "Donner fait du bien" et le site d'information grand public sur les dons et la générosités Infodon.[3],[4]

Gouvernance

Chaque organisation membre du syndicat dispose d'un droit de vote lors de l'Assemblée générale. Au cours de cette AG annuelle, les adhérents votent les grandes résolutions du syndicat et élisent les membres du Conseil syndical. Le Conseil syndical, composé de 15 membres, chacun élu pour un mandat de 3 ans, oriente et décide des actions du syndicat. Depuis 2018, le syndicat est présidé par Pierre Siquier, personnalité qualifiée qui représente le syndicat dans tous les actes de la vie civile.

Membres

Ses membres sont des associations et fondations d’intérêt général, qui, au niveau national, quelle que soit la cause soutenue, font appel à toutes les formes de générosité (dons de particuliers, legs, donations, assurances-vie, partenariats d’entreprises dans le cadre d’opérations de mécénat ou de parrainage…).

France générosités rassemble des associations et fondations[5],[6],[7].

Publications & ouvrages

  • Collecte de fonds et philanthropie, Droit et fiscalité[14]

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

Notes et références

  1. « République Numérique », sur www.republique-numerique.fr
  2. Delphine Bancaud, « Caritatif: Les micro-dons remportent un maxi succès », 20 minutes,‎ (lire en ligne)
  3. Élodie Chermann, « Le don, c’est bon, même pour vos finances », La Vie,‎ (lire en ligne)
  4. Jean Leymarie, « Mécénat d’entreprise : France Générosités demande au gouvernement de "ne toucher à rien" », France TV Info,‎ (lire en ligne)
  5. « Registre de l'Haute Autorité pour la transparence de la Vie publique », sur www.hatvp.fr
  6. « Annuaire associathèque », sur www.associatheque.fr
  7. « Encyclopédie don et legs », sur dons-legs.com
  8. Vincent Mongaillard, « Dons aux associations : face à la baisse de la générosité, comment rebondir ? », Le Parisien,‎ (lire en ligne (http://www.leparisien.fr/societe/dons-aux-associations-face-a-la-baisse-de-la-generosite-comment-rebondir-08-04-2019-8048508.php))
  9. « Catalogue de la BNF » (https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45770363j), sur catalogue.bnf.fr
  10. « Le nouveau guide de France générosités », Carenews,‎ (lire en ligne (http://www.carenews.com/fr/news/13478-la-philanthropie-un-projet-de-vie-le-nouveau-guide-de-france-generosites))
  11. « La philanthropie un projet de vie » (https://www.associations.gouv.fr/IMG/pdf/guidephilanthropie_def_bd.pdf), sur www.associations.gouv.fr
  12. « Lancement du guide des générosités » (http://village-notaires.com/Lancement-du-Guide-des-Generosites), sur village-notaires.com
  13. « Guide des générosités, don et legs » (https://www.notaires.fr/fr/mediatheque/publication-notariat/guide-des-g%C3%A9n%C3%A9rosit%C3%A9s-don-et-legs), sur www.notaires.fr
  14. « Collecte de fonds et philanthropie Droit et fiscalité » (https://www.eyrolles.com/Droit/Livre/collecte-de-fonds-et-philanthropie-9782358000000/), sur Eyrolles,

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).