Encyclopédie Wikimonde

Francisco Vergara

Aller à : navigation, rechercher

Francisco Vergara, né en 1945 à Santiago du Chili, est un philosophe spécialiste libéralisme et de l'utilitarisme.

Sa pensée

Dans son principal ouvrage, Les Fondements philosophiques du libéralisme, Francisco Vergara étudie les fondements philosophiques du libéralisme.

Il considère que les théories « libérales » de l'école de Chicago (Milton Friedman, George Stigler, etc.) ou de l'école autrichienne d'économie (Ludwig von Mises, Friedrich Hayek, etc.) ont dévié par rapport au fondement du libéralisme classique (Adam Smith) : les fondements philosophiques de cette école ne reposent pas sur un seul principe, qui devrait être le bien commun ou l'utilité publique, mais sur d'autres principes (libertés…).

Ces erreurs de méthode en philosophie sont appelées éclectisme.

Il en résulte que les droits (la propriété privée, la liberté, par exemple), ne sont pas les valeurs absolues et peuvent être remis en cause, alors qu'il est reconnu, dans les chartes de droits fondamentaux, que c'est une responsabilité de l'État de fournir des services d'éducation et de santé.

Néanmoins, ses idées et la distinction qu'il pose ont été critiquées, accusées d'être partisanes. Le juriste Philippe Jaunet parle ainsi de « thèse politiquement orientée », marquée idéologiquement à gauche[1].

Notes et références

Principale œuvre

  • Les Fondements philosophiques du libéralisme, édition La Découverte, 2002. Traduit en espagnol, portugais, italien, roumain et turc.

Principaux articles parus

  • « Flexibilité et création d'emplois : le mythe de la performance britannique », paru dans Le Monde.
  • « Le mensonge sur la productivité américaine », inédit.
  • « Indices des prix "hédoniques" » (encadré).
  • « Salaire minimum et chômage : l'OCDE change d'opinion », paru dans Le Monde.
  • « La dette publique : fardeau des générations futures ? » paru dans Alternatives économiques.
  • « Les illusions dangereuses de la baisse des charges », paru dans Le Monde.
  • « Un miracle britannique en trompe l'œil », paru dans Le Monde.

Ces articles sont disponibles sur le site web de Francisco Vergara.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Cet article « Francisco Vergara » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).