Encyclopédie Wikimonde

Friedrich Mühlmann

Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Muhlmann.

Friedrich Mühlmann
Naissance 30 août 1890
Metz, Reichsland Elsaß-Lothringen
Décès 3 novembre 1939 (à 49 ans)
Stettin, Pologne
Mort au combat
Origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Allégeance Flag of the German Empire.svg Empire allemand (jusqu'en 1918),
Flag of Germany (3-2 aspect ratio).svg République de Weimar (jusqu'en 1933),
Flag of Germany 1933.svg Troisième Reich
Arme Heer
Grade Oberst
Années de service 1910-1939
Conflits Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Commandement Kommandeur Artillerie-Regiment 1 Königsberg
Faits d'armes Campagne de Pologne (1939)

Friedrich Mühlmann (1890-1939) est un officier supérieur de l'armée de terre allemande de la Seconde Guerre mondiale. Blessé à la tête de son régiment au cours de la Campagne de Pologne (1939), il décédera peu après des suites de ses blessures.

Biographie

Friedrich Mühlmann naît le [1], à Metz, une ville de garnison animée du Reichsland Elsaß-Lothringen[2]. Avec sa ceinture fortifiée, Metz est alors la première place forte du Reich allemand[3], constituant une véritable pépinière d'officiers supérieurs et généraux[note 1]. Comme son compatriote Hans-Henning von Fölkersamb, le jeune Friedrich se tourne naturellement vers le métier des armes. Il s'engage donc très jeune dans l'armée impériale, comme Fahnenjunker. Il est promu Leutnant, sous-lieutenant, dès le 18 août 1912[4].

Première Guerre mondiale

Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, le sous-lieutenant Mühlmann est envoyé sur le front avec son unité, passant Oberleutnant, lieutenant, le 28 novembre 1917. Durant le conflit, le lieutenant Mühlmann reçoit les Croix de fer 2e et 1re classes pour son action sur le front, ainsi que la Ritterkreuz de l'Ordre militaire de Saint-Henri, du Royaume de Saxe.

Entre-deux-guerres

Après guerre, Friedrich Mühlmann intègre la Reichswehr limitée à 100 000 hommes. En octobre 1920, Mühlmann est affecté au 4e Fahr-Abteilung de Dresde[4]. Chef d'escadron en août 1925, il commande la 6e Fahr-Abteilung à Münster, avant d'être promu Hauptmann. Officier au 6e Artillerie-Regiment de Münster en 1929, il est promu Major le 1er juillet 1934. Nommé commandant de la 1re compagnie du 58e Artillerie-Regiment de Brême en octobre 1934, Mühlmann est nommé commandant de la 1re compagnie du 22e Artillerie-Regiment en octobre 1936[4]. Promu Oberstleutnant, lieutenant-colonel, en janvier 1937, Friedrich Mühlmann est nommé commandant du 1er Artillerie-Regiment[5] à Königsberg le 1er avril 1939.

Seconde Guerre mondiale

Intégrée à la 1re division d'infanterie, l'unité de Friedrich Mühlmann est naturellement engagée dans la campagne de Pologne en septembre 1939. Promu Oberst, colonel, en octobre 1939[4], Friedrich Mühlmann est grièvement blessé à la fin de cette campagne. Il décédera des suites de ses blessures à Stettin[note 2] en Pologne, le [1].

Commandements

  • Kommandeur de l'Artillerie-Regiment 1 "Königsberg" (1939)

Distinctions

Sources

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Plus d'une trentaine de généraux et des dizaines d'officiers supérieurs allemands, pour la plupart actifs durant la Seconde Guerre mondiale, verront le jour à Metz, avant 1918.
  2. Reservelazarett II, Stettin.

Références

  1. 1,0 et 1,1 Notice sur volksbund.de.
  2. L'Express, n° 2937, du 18 au 24 octobre 2007, dossier « Metz en 1900 »
  3. François Roth : Metz annexée à l'Empire allemand, In François-Yves Le Moigne, Histoire de Metz, Privat, Toulouse, 1986, (p.350).
  4. 4,0, 4,1, 4,2 et 4,3 Oberst Friedrich Mühlmann sur historic.de.
  5. Artillerie-Regiment 1 sur lexikon-der-wehrmacht.de.

Cet article « Friedrich Mühlmann » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).