Encyclopédie Wikimonde

Généalogie de Shania Twain

Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Shania Twain.

Cet article concerne la généalogie de Shania Twain, chanteuse canadienne anglophone de musique country et de ses origines. Shania Twain a des origines françaises par sa mère et iralandaises et anglaises par sa grand-mère paternelle.

Ses origines

Françaises

C'est une descendante de plusieurs immigrants canadiens venant de nombreuses régions françaises : Basse-Normandie, Aquitaine (Périgord), Île-de-France, Bretagne, Poitou-Charentes, Pays de la Loire. Toutes professions également y compris des Filles du Roi.

Zacharie Cloutier[1] né le 18 juillet 1590 à Mortagne-au-Perche dans l'Orne en France et décédé le 17 septembre 1677 à Château-Richer province du Québec. Il part pour la Nouvelle-France le 14 mars 1634. La famille Cloutier est accueillie au mois de juin, par Samuel de Champlain[2]. On lui accorde 1,000 arpents (341.9 ha) de terre à Beauport en échange pour trois années de service.

Jean Guyon[3], futur Sieur du Buisson, né le 18 septembre 1592 à Saint-Aubin de Tourouvre dans l'Orne en France et décédé le 30 mai 1663 à Beauport province du Québec. Il part pour le Canada le 14 mars 1634 en compagnie de Zacharie Cloutier[4],[3]. En plus de Shania Twain, il a comme descendantes : Céline Dion, Lynda Lemay, Madonna[5] mais aussi Camilla Parker Bowles, Hillary Clinton, Diane Tell[3],[6].

Pendant neuf ans, Jean Guyon et Zacharie Cloutier se disputent la seigneurie de Giffard au droit de foi et hommage.

Louis Hébert fut membre de « l'expédition sans femme ni enfant » [7] de Pierre Dugua de Mons, partant en 1606 joindre l'expédition commencée en 1604 pour un premier séjour en Acadie, avec Jean de Poutrincourt, son cousin par alliance, de petite noblesse et partenaire ami de ce Dugua. Il y naviguera, explorera et jardinera amicalement avec Samuel Champlain (de 5 ans son aîné et navigateur, explorateur, cartographe), échangera avec les Amérindiens des connaissances sur les plantes médicinales, soignera quelques personnes et participera à « l'Ordre de Bon Temps ». En 1607, la perte du monopole de Dugua de Mons les força tous à rentrer en France. Louis Hébert repartit pour l'Acadie en 1610 avec ce Jean de Poutrincourt, alors successeur de Dugua, et y séjourna jusqu'en 1613. La colonie, cette année-là, fut attaquée par les Anglais. Fait prisonnier comme les autres, Louis fut ramené en France. Mais en 1616, convaincu par Samuel de Champlain de s'établir à Québec il vend tous ses biens et se rend à Honfleur avec sa femme, quadragénaire comme lui, et leurs 3 enfants survivants, alors âgés de 14, 9 et 3 ans, où ils se préparent à s'embarquer. Il part avec sa famille le 11 mars 1617.

Irlandaises et anglaises

Sa grand-mère paternelle Eileen Pearce est née 10 avril 1911 à Newbridge, Comté de Kildare dans la province du Leinster en Irlande, dont la mère était née à Weybourne dans le Comté de Norfolk en Angleterre[8] .

Ascendance

Nota : SOSA X* : * après numéro signifie : pas d'ascendant connu

  • 2e génération :
    • SOSA 2* : Clarence Edwards
    • SOSA 3 : Sharron Morrison - née le 4 juin 1945 à Vita, Manitoba, Drapeau : Canada - décédée le 1er novembre 1987 à Timmins, Ontario, Drapeau : Canada à l'age de 42 ans
  • 6e génération :
    • SOSA 52* : Eusébe Brisebois
    • SOSA 53 : Zoé Charbonneau - née le 2 août 1826 à Québec, Drapeau : Canada - décédée le 7 mars 1861 à Beauharnois, Québec, Drapeau : Canada à l'âge de 34 ans
  • 7e génération :
    • SOSA 106 : Antoine Charbonneau
    • SOSA 107 : Marie-Louise Lagarde dit Saint-Jean
  • 8e génération :
    • SOSA 212 : François Charbonneau
    • SOSA 213 : Marie Pélagie Sylvestre
    • SOSA 214 : Paul Lagarde dit Saint-Jean - né en 1768 à Saint-François-du-Lac, Québec, Drapeau : Canada - décédé en 1850 à l'age de 82 ans
    • Mariage le 28 janvier 1793 à Saint-Eustache, Deux-Montagnes, Québec, Drapeau : Canada
    • SOSA 215* : Marguerite Deslosges-Poirier - née en 1772
  • 9e génération :
    • SOSA 424* : François Charbonneau
      • Mariage le 7 janvier 1771 à Québec, Drapeau : Canada
    • SOSA 425 : Marie-Louise Sarrazin
    • SOSA 426* : Joseph Sylvestre
    • SOSA 427* : Pélagie Vacher
    • SOSA 428 : François Antoine Lagarde Dit Saint-Jean - né à Montréal, Québec, Drapeau : Canada - décédé en 1800
  • 10e génération :
    • SOSA 850 : François Sarrazin - décédé le 22 septembre 1782 à Québec, Québec, Drapeau : Canada
    • SOSA 851* : Marguerite Benoit
    • SOSA 856 : Jean-Baptiste Lagarde Dit Saint-Jean
    • SOSA 857 : Marguerite Martin Dit Ladouceur - née le 25 février 1707 à Montréal, Québec, Drapeau : Canada - décédée le 11 mai 1740 à Montréal, Québec, Drapeau : Canada à l'âge de 33 ans
  • 17e génération :

Ses Cousinages

Avec Céline Dion

Elle descendent toutes les deux du couple Jean Guyon-Elisabeth Couillard. Céline Dion à la 10e génération et Shania Twain à la 12 e génération.

Dans cet arbre descendant, ne figurent que les ancêtres (Sosa) de Céline Dion et Shania Twain.

Bibliographie

  • Programme de recherche en démographie historique (PRDH). Répertoire des actes de baptême, mariage, sépulture et des recensements du Québec ancien. — Ouvrage publié sous la direction d'Hubert Charbonneau et Jacques Légaré. Montréal, Les Presses de l'Université de Montréal.
    • Tranche XVIIe siècle : vol. 1 à 7, 1980, xxvi - 4094 p.
    • Tranche 1700-1729 : vol. 8 à 17, 1981 et 1982, xvi - 5938 p.
    • Tranche 1730-1749 : vol. 18 à 30, 1983 à 1985, xvi - 8332 p.
    • Tranche 1750-1765 : vol. 31 à 45, 1986 à 1988, xvi - 10904 p.
    • Recensements, documents divers et addendum 1700-1765 : vol. 46 et 47, 1990, xiv - 1182 p.
    • Tranche XVIIe siècle : vol. 1 à 7, deuxième édition revue et augmentée, 1991, xvi - 4230 p.
  • Hubert Charbonneau, Bertrand Desjardins, André Guillemette, Yves Landry, Jacques Légaré et François Nault, avec la collaboration de Réal Bates et Mario Boleda. Naissance d'une population. Les Français établis au Canada au XVIIe siècle. Paris et Montréal, Presses universitaires de France, Les Presses de l'Université de Montréal, 1987. viii - 232 p. — INED, collection Travaux et documents, Cahier n° 118. — Prix Lionel-Groulx 1987, décerné par l'Institut d'histoire de l'Amérique française.
Résumé dans : Interface, vol. 9, 1 (janvier-février 1988), pp. 24-29.
L'ouvrage fut aussi publié en anglais, sous le titre : The First French Canadians. Pioneers in the St.Lawrence Valley. Newark, Londres, et Toronto, University of Delaware Press and Associated University Presses, 1993. 236 p.

Notes et références

Notes

  • Les Bases Généalogique de Carmen Fleury et Alain Dussault au Canada, de Daniel de Rauglaude et de Bernard Serin en France ont servies de bases communes.
  • Planète Généalogie au Québec.
  • Ces bases ont également comme support le dictionnaire de Réné JETTÉ (Dictionnaire généalogique des familles du Québec - des origines à 1730)

Réferences

  1. Bernard Serin, fiche généalogique de Zacharie Cloutier, Généanet
  2. Daniel de Rauglaudre, Base de Données Généalogique "Roglo", fiche généalogique de Zacharie Cloutier
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Jean Guyon (1592 Tourouvre - 1663 Beauport)
  4. Bernard Serin, fiche généalogique de Jean Guyon, Généanet, 12 février 2000
  5. Daniel de Rauglaudre, Base de Données Généalogique "Roglo", pouvant mettre en évidence les liens de parenté cités
  6. (en) « Celebrities who are also distant cousins », sur rcranger.mysite.syr.edu (consulté le 9 mars 2013)
  7. L'Acadie fut peuplée par des familles d'Européens à compter de 1632 (le Traité de Saint-Germain-en-Laye redonnant alors à la France l'Acadie et la Nouvelle-France). Le Québec aussi, à l'exception de quelques rares familles ou jeunes couples : la famille de Louis Hébert et Marie Rollet (famille arrivée en 1617, avec ses 3 enfants survivants : Anne 14 ans, Guillemette 9 ans et Guillaume 3 ans), d'Abraham Martin et sa jeune femme Marguerite Langlois de même que Pierre Desportes et sa jeune femme Françoise Langlois, sœur de Marguerite, arrivés vers 1619 à Québec et nouveaux mariés.
    Les premières expéditions de Dugua et de Poutrincourt en Acadie ne comprenaient que des hommes, sinon les témoins qui ont publié le récit de ces longues expéditions l'auraient mentionné, surtout Champlain et Lescarbot, même si ce dernier s'est parfois inspiré de sa pure imagination ou de ouï-dire peu fiable.
  8. Bernard Serin, fiche généalogique d'Eileen Pearce, Généanet
  9. Hubert Charbonneau et Bertrand Desjardins, Liste des Filles du roi du Programme de recherche en démographie historique, mars 2013
  10. 10,0, 10,1 et 10,2 Jacques et Louise Goulet
  11. 11,0, 11,1 et 11,2 Jean Guyon et Élisabeth Couillard
  12. 12,0, 12,1, 12,2, 12,3 et 12,4 Jean Guyon et Mathurine Robin
  13. 13,0, 13,1 et 13,2 Guillaume Couillard et Guillemette Hébert

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).