Encyclopédie Wikimonde

G20 Young Entrepreneur Summit

Aller à : navigation, rechercher

Le G20 Young Entrepreneur Summit (G20 YES) est l'une des deux initiatives parallèles impulsées par l'Italie lors du G8 de 2009, prolongées et amplifiées en juin 2010 dans le cadre de l'organisation du G20 à Toronto par le gouvernement canadien et son Premier Ministre, Stephen Harper :

  • Le G20 YES (Young Entrepreneur Summit), un sommet réunissant les entrepreneurs les plus représentatifs et emblématiques des pays du G20. Au moment où dans l'économie du XXIe siècle, toutes les règles du jeu sont remises en cause, l'objectif est de porter auprès des leaders politiques du G20, comme auprès des jeunes, le message sur l'enjeu économique et social de la qualité de l'écosystème entrepreneurial, comme le meilleur moteur de la compétitivité, de la création d'emploi, de l'innovation, et de la croissance économique durable des nations.
  • Le B20[1], à destination des dirigeants des grandes entreprises, avec l'organisation d'un sommet réunissant les grands dirigeants du monde économique, à la veille du sommet du G20. Ce sommet, G20 Business Leaders Summit (B20), invite deux dirigeants de grandes entreprises à représenter leur pays. Ce groupe de grands « patrons » rencontre ensuite les Ministres des Finances pour définir le rôle stratégique des entreprises dans les économies du G20.

Présentation

Le Sommet du G20 des Jeunes Entrepreneurs est organisé dans le cadre plus large de l'Alliance G20 YEA (Young Entrepreneur Alliance) qui se réunit à l'occasion de chaque sommet officiel (G8 ou G20) avec, pour objectif, de faire entendre et reconnaître le rôle clairement défini par l'économiste Joseph Schumpeter, de l'entrepreneur dans l'innovation, la création d'emplois, la compétitivité des nations et l'évolution du modèle économique nouveau et différent que nous devons dessiner ensemble dans l'économie du XXIe siècle.

Fonctionnement

Chaque pays membre du G20 est invité à constituer une délégation composée d'un Président, d'un Sherpa et d'une délégation de 20 entrepreneurs emblématiques.

Le G20 YES est calqué sur les modalités de fonctionnement du G20 avec un processus de suivi par les Présidents et Sherpas du contenu d'un communiqué sur les mesures concrètes que chaque pays pourra mettre en œuvre pour développer l'entrepreneuriat des jeunes dans les pays membres du G20.

Les Présidents de chacune des délégations signent, à l'issue du sommet, un communiqué officiel qui est transmis au B20 (Business Leaders Summit) et au G20.

Les objectifs

  • Promouvoir et améliorer la compréhension des décideurs et de la société civile sur le rôle vital que jouent les entrepreneurs dans les économies du G20.
  • Inspirer les générations actuelles et futures d'entrepreneurs.
  • Identifier les principales actions communes que les gouvernements pourraient entreprendre pour cultiver et mobiliser le potentiel entrepreneurial des pays du G20.
  • Permettre à des entrepreneurs du monde entier de networker, partager leurs expériences avec les leaders de l'écosystème entrepreneurial des 20 économies les plus dynamiques du monde.

Les pays participants

Chaque pays est représenté par un organisme qui compose la délégation et sélection les entrepreneurs

  • Afrique du Sud : National Youth Development Agency
  • Allemagne : JCI Germany
  • Angleterre : Institute of Directors (IoD)
  • Arabie saoudite : The Centennial Fund
  • Argentine : Fundacion Impulsar
  • Australie : Enterprise Network for Young Australians
  • Brésil : SEBRAE, Serviço Brasileiro de Apoio às Micro e Pequenas Empresas
  • Canada : Canadian Youth Business Foundation
  • Chine : Youth Business China
  • Corée du Sud : Young Entrepreneurs' Society of Korea (YES Korea)
  • Union européenne : YES - European Confederation of Young Entrepreneurs
  • France : Les Journées de l'Entrepreneur
  • Inde : Young Indians
  • Indonésie : Indonesia Business Links
  • Italie : The National Federation of Young Entrepreneurs of Confindustria
  • Japon : JCI Japan
  • Mexique : Comisión Nacional de Empresarios Jóvenes de COPAMREX
  • Russie : The U.S. Russia Centre for Entrepreneurship
  • Turquie : Young Businessmen Association of Turkey
  • États-Unis : Entrepreneurs’ Organization (EO)

Les sommets du G20 YES

Le G20 des jeunes entrepreneurs a été inauguré lors du G8 qui s'est tenu à Stresa en Italie en 2009. Il s'est ensuite développé et structuré lors du G20 à Toronto (juin 2010), et les objectifs et axes stratégiques ont été définis lors du G20 de Séoul (novembre 2010).

G20 YES à Toronto en juin 2010

Du 20 au 22 juin, ce sommet a réuni à Toronto (Canada) plus de 200 jeunes entrepreneurs (âgés de 18 à 40 ans), provenant des pays du G20, les Présidents et sherpas de 17 pays issus du G20. Officiellement soutenu par le gouvernement canadien, cet événement a été conçu pour tisser un ensemble de réseaux à l'échelon international, et convaincre les leaders politiques et économiques du G20 d'inscrire les jeunes entrepreneurs dans leurs stratégies et de mettre en place une conférence annuelle qui sera reconnue comme une composante à part entière du G20.

G20 YES à Séoul en novembre 2010

Organisé en Corée du Sud, ce sommet s'est tenu du 7 au 9 novembre 2010. C'est à cette occasion que les objectifs et axes stratégiques ont été définis, avec la signature de la charte Incheon du G20 YEA (Young Entrepreneur Alliance).

G20 YES à Nice en octobre 2011

Le 13 octobre 2011, une délégation d'entrepreneurs français a été reçue à l'Élysée par Nicolas Sarkozy pour lui exposer leurs problématiques et suggérer des solutions qui viseraient à soutenir l'entrepreneuriat en France[réf. souhaitée]. Le G20 YES a ensuite été organisé en France, à Nice du 31 octobre au 2 novembre 2011.

G20 YES à Mexico en juin 2012

G20 YES à Moscou en juin 2013

Les Journées de l'Entrepreneur ont sélectionné une délégation de 20 entrepreneurs pour représenter la France au sommet de Moscou ; ces entrepreneurs ont eu l'opportunité de rencontrer plus de 400 entrepreneurs du monde entier[2].

Notes et références

Liens externes

Cet article « G20 Young Entrepreneur Summit » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).