Encyclopédie Wikimonde

Gaël Derive

Aller à : navigation, rechercher
Gaël Derive
Naissance (43 ans)
Tullins (Isère)
Nationalité Drapeau : France française
Profession
Explorateur, conférencier

Gaël Derive est un explorateur, réalisateur, conférencier et spécialiste du dérèglement climatique, né le 22 septembre 1975.

Biographie

Gaël Derive a soutenu une thèse en 2003 au sein du Laboratoire des Transferts en Hydrologie et Environnement (LTHE) de l'Institut National Polytechnique de Grenoble (INPG) portant sur l'évaluation des modélisations climatiques de la mousson ouest-africaine (projet AMMA), en particulier dans la région sahélienne[1]. Il a travaillé dans plusieurs laboratoires de recherche (CNRS, IRD, INRA) en lien avec l'étude de la planète (hydrologie, glaciologie, télédétection)[réf. nécessaire]. Il s'implique également dans la médiation des sciences, au sein du projet de Diffusion Des Savoirs de l'Observatoire des Sciences de l'Univers de Grenoble (OSUG)[réf. nécessaire].

Il participe au développement de l'un des premiers Plans Climat français des collectivités, à savoir le Plan Climat Energie Territorial (PCET) de l'agglomération de Grenoble (La Métro), au sein de l'Agence Locale de l'Energie et du Climat (ALEC)[réf. nécessaire].

En 2009, il réalise L'Odyssée du climat (2009), est un documentaire pédagogique de 52 minutes faisant un bilan exhaustif du problème du changement climatique, allant des observations aux causes, des conséquences aux solutions.

Il intervient en 2011 pour Paris Match[2] au moment de la Conférence sur le climat de Durban (COP17).

En 2013, il réalise Une Planète Une Civilisation (2013) est un documentaire de 80 minutes sur le réchauffement climatique. Ce film est en partenariat avec OXFAM et OMM[2]. Il montre le lien entre les hommes et le climat, à travers la rencontre de six hommes et femmes, au sein des principaux climats à travers le monde : Satu (Ethiopie), Nipa (Bangladesh), Donildo (Brésil), Tsering (Népal), Jeannie (Arctique) et Karakaua (Kiribati). Le film montre les conséquences directes du changement de climat sur les besoins fondamentaux des hommes : l'agriculture, l'alimentation, l'eau potable.

Il collabore en 2015 avec LePoint.fr[3] à l'approche de la Conférence sur le climat de Paris (COP21), dans le cadre d'une chronique hebdomadaire (durant 3 mois) intitulée « Climat, le grand défi de l'humanité ».

En tant qu'expert climatique, il participe à médiatiser le problème climatique à travers de nombreuses conférences et débats, dans toute la France, au sein de festivals (Grand Bivouac, Biozone, Naturissima, Le Grand débat, Explorimage..), d'associations (RAC-F, Objectif climat, AE2D..), d'établissements scolaires, ou des collectivités (CG29, CG88, DDT69, Troyes, Dunkerque, Annecy, Bordeaux..). Il participe à de nombreux débats avec des personnalités (Jean Marie Pelt, Brice Lalonde, Yannick Jadot, Cyril Dion, Valérie Masson-Delmotte..)[réf. nécessaire]

Filmographie

  • 2009 : L'Odyssée du climat
  • 2013 : Une Planète Une Civilisation

Publications

Liens externes

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).