Encyclopédie Wikimonde

Gallery

Aller à : navigation, rechercher

Gallery est un moteur de recherche sur téléphone mobile, qui permet d'avoir accès à de nombreux sites adaptés aux téléphones mobiles.

Historique

Créé début juillet 2003 par Orange, Gallery s'est ouvert en 2005 aux opérateurs Bouygues Telecom et SFR à travers la création de l'AFMM (Association Française du Multimédia Mobile) qui est une sociète prestataire de Services aux entreprises.

Fonctionnement pour le mobinaute

Il existe plusieurs moyens pour accéder à Gallery :

  • à partir des portails wap des trois opérateurs mobiles Bouygues Telecom, Orange et SFR, à travers l'onglet Gallery qui y figure ;
  • à partir de certains MVNO (Universal Music Mobile, M6 Mobile, NRJ Mobile, Debitel, Virgin Mobile et TF1 Mobile) ;
  • en envoyant le mot clé (Love par exemple) ou le nom de service (France 2 par exemple) de votre recherche par SMS au 30130 ;
  • depuis certains sites Web qui proposent une version Mobile de leur site : la fonctionnalité Web2Gallery permet alors à l'utilisateur ayant saisi son numéro de portable de recevoir un message avec un lien pour accéder aux pages du service sur Gallery.

Il existe une offre équivalente en Belgique nommée PlazZza.

Considérations financières

Pour le consommateur : l'accès à la plateforme Gallery est gratuit pour le client mobinaute (il n'y a pas de coûts autres que les frais d'accès à l'internet-mobile par le téléphone mobile), les frais d'utilisation du téléphone mobile sont débités, comme pour tout autre appel, sur la facture téléphonique ou sur une carte pré-payée. Les frais d'un service payant utilisé par le consommateur sont reversés à 67% (environ) à l'éditeur du service, l'opérateur de téléphonie mobile du consommateur en gardant 33% (environ).[1]

Pour un éditeur de site : il doit s'inscrire à l'Association Française du Multimédia Mobile (AFMM), l'inscription n'étant validée qu'après des tests techniques par les opérateurs, et l'achat d'un ou plusieurs mots clefs permettant le référencement. L'éditeur doit obligatoirement signer un contract de référencement avec chacun des trois opérateurs ; de plus, les tarifs sont variables selon les types de sites concernés et le nombre de mots-clé achetés.[2]

Notes

  1. Article du Journal du Net du Jeudi 10 juillet 2003, signé par Mr Philippe Guerrier
  2. Article du Journal du Net du 24/11/2006, signé par Mme Emmeline RATIER

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.