Encyclopédie Wikimonde

Gareth Bryne

Aller à : navigation, rechercher

Gareth Bryne
Personnage de fiction apparaissant dans
La Roue du Temps.

Origine Andor.
Sexe Masculin
Caractéristique Trapu, au visage impassible, Gareth Bryne est un homme têtu et fier (avec raison) qui donne l'impression d'une solidité égale à celle du roc malgré les cheveux gris au milieux des noirs.

Créé par Robert Jordan
Romans La Roue du temps

Gareth Bryne est l'un des personnages du cycle de fantasy La Roue du temps écrit par l'écrivain américain Robert Jordan.

Capitaine-Général

Issu d'une maison mineure d'Andor dont le symbole est un taureau portant un collier de roses, Gareth Bryne fit rapidement ses preuves dans l'armée au service de son pays. Son symbole personnel est trois étoiles d'or à cinq branches. Durant la guerre contre les Aiels, il acquit le grade de Capitaine-Général de la Garde d'Andor après le décès de son prédécesseur. Ses compétences stratégiques, son génie d'organisation et de tactique militaire en font l'un des Cinq Grands Capitaines du monde.

Durant des années, il servit fidèlement l'Andor et dirigea des campagnes pour servir ses intérêts et défendre ceux de la reine Morgase Trakand. Il devint d'ailleurs le Prince de l'épée d'Andor puis l'amant de Morgase. Bien que lui n'ait jamais voulut demander sa main par fierté, et que Morgase ne le puisse pas, ils s'aimèrent beaucoup et Gareth se chargea dans une grande partie de l'éducation de Galad, de Gawyn et d'Elayne. Il enseigna notamment à Galad et Gawyn comment se servir d'une épée, les règles de devoir et d'honneur que doit avoir un membre de la famille royale, ainsi qu'a Gawyn la façon de se comporter et d'agir pour devenir un Prince de l'épée et protéger le trône d'Andor au prix de sa vie si nécessaire.

Le seul véritable échec public qu'il subit fut lors d'une affaire diplomatique avec le Murandy, où Gareth Bryne cru de son devoir de s'opposer à la volonté de l'Amyrlin de Tar Valon, Siuan Sanche. Il fut forcé par sa volonté de fer de présenter des excuses humiliantes et de ne pas intervenir par la suite dans cette affaire, et il en garda le souvenir pendant bien des années.

Quand Rand al'Thor tomba dans le jardin du palais et qu'il fut amené devant Morgase pour qu'elle décide de son sort, Gareth Bryne donna son avis, qui était que Rand n'avait rien fait de mal, qu'il était tout simplement là au mauvais moment au mauvais endroit et que ses intentions n'étaient pas mauvaises (même s'il affirma tout haut que l'épée marquée du héron semblait accordée avec lui). Ce jugement fit peut être pencher la balance en sa faveur et Rand fut s'en sortir sauf.

Déchu

Mais des troubles éclatèrent en Andor, fortement attisés par les Blancs Manteaux qui rêvaient de s'emparer du pouvoir et de déstabiliser celui de Morgase. Un certain Gaebril (en réalité Rahvin le Réprouvé) réussit à stopper les émeutes et il en acquit un grand prestige. Cela additionné à un canalisage subtil appelé compulsion et qui permet de manipuler les personnes, il ne tarda pas à prendre la place de Bryne. Ce dernier fut déchu et renvoyé de Caemlyn, pratiquement accusé de haute trahison.

De retour dans son manoir campagnard, le regrets de ce qu'il a perdu et la colère le disputent à un sentiment d'ennui, de vieillesse et de déception pour toutes ses années perdues en vain. A Kores les fontaines, Siuan Sanche, Leane Sharif et Elmindreda Farshaw (Min) fuyant la Tour se sont attiré des ennuis en brûlant par accident une étable. Le métayer de Bryne appela à sa justice, et les jeunes femmes furent envoyées en procès. Malgré les exhortations à une peine plus sévère, Gareth Bryne les condamna à être à son service jusqu'à ce qu'en économisant les gages qu'il leur verserait elles puissent rembourser les frais qu'elles avaient occasionnées. Néanmoins pas résignées, et après avoir prêtées le serment le plus exigeant qui soit, elles s'enfuirent, obligés de remettre à plus tard (beaucoup plus tard) leur service pour s'occuper de leurs projets.

Nouveaux buts

Voulant découvrir le pourquoi que leur fuite, Bryne se lança aussitôt à leur poursuite avec quelques compagnons qui étaient des vétérans des guerres de l'Andor. Soldats expérimentés et endurcis malgré l'âge qu'ils prenaient, ils n'eurent aucun mal à suivre leur piste qui les mena bien plus loin que prévu. Jusqu'à Salidar en fait, où Bryne apprit leur véritable identité à sa profonde stupéfaction.

Les Aes Sedai de Salidar virent en lui quelqu'un capable de les aider, et elles l'embauchèrent pour former une armée qui les aiderait à reprendre la Tour. En échange de ses services et à condition de faire ce qu'elles demandent si c'est possible, il a la mainmise totale sur les soldats qu'il commence à recruter. Siuan, Leane et Min devinrent, comme l'exigeaient leur serment, ses servantes personnelles, à la grande rage de Siuan obligée de lui faire sa lessive. La formation de l'armée avance bien, et Egwene al'Vere est élue Amyrlin de Salidar. Une délégation est envoyée vers Rand pour négocier avec lui. Pas mauvais bougre, Bryne relève Min de ses obligations pour lui permettre d'en faire partie. En attendant, il continue à s'atteler à sa tâche. Bientôt, il doit faire route vers le Tour Blanche avec son armée, il s'agit de la reprendre à Elaida, si possible sans verser de sang.

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).