Encyclopédie Wikimonde

Gay Nigger Association of America

Aller à : navigation, rechercher
Le logo de la GNAA

La Gay Nigger Association of America, ou GNAA, est une organisation de trolls.

Ils prennent principalement pour cible les communautés Internet afin de déstabiliser leur fonctionnement normal, en inondant des weblogs de commentaires, en réalisant des sites choquants et des canulars téléphoniques à des numéros de support technique et en inondant de messages et d'invitations et en trollant des canaux IRC[1]. Les membres de la GNAA sont souvent perçus comme des nuisances par les communautés qu'ils attaquent, qui répondent habituellement par des mesures anti-troll à la fois techniques et sociales (comme la modération de commentaires) pour limiter de futurs dysfonctionnements causés par les trolls.

Organisation

La GNAA est apparue pour la première fois sur le site de discussion Slashdot, en 2003[2], trollant Slashdot en utilisant des logos en art ASCII représentant l'organisation et des communiqués de presse satiriques faisant référence au contenu des articles de Slashdot.

La GNAA encourage les gens à adhérer en regardant le film de série B danois de 1992 Gayniggers from Outer Space, d'où elle tire son nom et dont l'intrigue consiste en un équipage d'hommes noirs gay arrivant sur Terre pour y éradiquer toutes les femmes[3]. L'admission requiert aussi de poster avec succès un texte de troll relatif à l'organisation dans un « first post » sur Slashdot, ou d'apporter son soutien en modérant positivement des commentaires « GNAA ».

Activités

La GNAA a pu jouir d'une notoriété significative auprès de la communauté Slashdot lorsque des membres ont lancé plusieurs attaques de flood contre le site, avec plus de 10 000 commentaires pour un article. Slashdot a par la suite implémenté des restrictions dans les systèmes de commentaires, empêchant de poster depuis un proxy, et certains pensent que les attaques de flood sont la cause de ce changement.

Une des cibles principales de la GNAA sont les blogs, qu'ils considèrent comme source de stupidité[4]. La branche anglaise de la GNAA revendique la destruction de 3000 blogs.

En juillet 2004 le groupe a fourni à MacRumors, un site web d'actualités Apple Macintosh, des captures d'écran exclusives du système d'exploitation Mac OS X 10.4 [5] [6]. Lorsqu'il s'est avéré que la source était la GNAA, l'authenticité des captures d'écran a été mise en doute, provoquant des discussions animées sur de nombreux sites.

En juillet 2005, peu avant la sortie du livre Harry Potter et le prince de sang-mêlé, le groupe s'est rendu populaire en publiant un fichier PDF via BitTorrent se faisant passer pour le livre. Le document était en fait rempli d'images choquantes et pornographiques[7].

Réalisations

La GNAA réalise Last Measure, considéré par McAfee comme l'un des sites choquants les plus ambitieux[8]. Ce site exploite les technologies JavaScript, Flash et Java pour ouvrir des centaines de fenêtres contenant des images à caractère sexuel ou médical et jouer des sons sur l'ordinateur des visiteurs.

Les membres de la GNAA postent régulièrement des articles sur Slashdot et d'autres forums prétendant que les Juifs étaient responsables des attaques du 11 septembre et réalisent des sites web sur le sujet[9]. Ces messages sont parfois pris au sérieux[10], par exemple par CNN[11].

La GNAA a aussi réalisé le morceau de musique « Punjabi Extreme », incluant des samples tirés de leurs canulars téléphoniques à la hotline d'AOL, et la voix disant « Hey, everybody! I'm looking at gay porno! » (« Hé, tout le monde ! Je regarde du porno gay ! ») provenant du site Last Measure[12].

Liens externes

Références

Article publié sur Wikimonde Plus.