Encyclopédie Wikimonde

GeneRally

Aller à : navigation, rechercher

GeneRally
Concepteur Flag of Finland.svg Hannu et Jukka Räbinä

Date de sortie
  • 1.0 : 16 mai 2002
  • 1.05 : 22 décembre 2003
  • 1.10 : 18 février 2011
Version 1.10
Genre Course automobile, arcade
Mode de jeu De 1 à 6 joueurs
Plate-forme Windows
Média Téléchargement (≈1 Mo)
Langue Multi-langue
Contrôle Clavier, manette

GeneRally est un jeu vidéo de course automobile créé par les frères Hannu et Jukka Räbinä et distribué en gratuiciel. La première version date du 16 mai 2002. Le 22 décembre 2003 est sortie la version 1.05, qui est restée durant 8 ans la dernière version du jeu à la suite de son abandon par les créateurs du jeu. Au cours de l'année 2010, des tractations ont eu lieu pour récupérer le code source du jeu. C'est ainsi que le développement du jeu a pu reprendre, et la version 1.10 a ainsi pu sortir le 18 février 2011. Une communauté de joueurs s'est formée et pérennise depuis le jeu par l'adjonction de nouveaux circuits, véhicules, et l'organisation de compétitions. Sans nouvelles des créateurs du jeu depuis la sortie de la version 1.05 et eux-mêmes ayant avoué ne plus travailler sur GeneRally, la version 1.05 est très longtemps restée ce que l'on croyait être la version définitive.

Système de jeu

GeneRally est un jeu de course qui peut se pratiquer jusqu'à six compétiteurs simultanément (contrôlés par un humain ou par un ordinateur). Il n'est toutefois pas fait pour être joué en réseau, et le mode multijoueur se fait par le biais des contrôles d'un même ordinateur.

Bien que le moteur graphique soit en 3D, la perspective plongeante et fixe utilisée permet de voir l'évolution de toutes les voitures. Le jeu s'apparente ainsi à des jeux d'arcade bien plus anciens — comme par exemple Super Sprint ou Slicks 'N' Slide — tant au niveau de l'apparence que de la maniabilité. Les circuits sont ainsi assez petits et s'apparentent plus à des circuits de karting qu'à des circuits de Formule 1.

L'interface de lancement d'une partie permet de sélectionner les compétiteurs, l'ensemble des courses du championnat, régler le niveau de l'intelligence artificielle. Un éditeur de circuits est inclus au jeu.

La plupart des voitures disponibles sont habillables : il est possible de personnaliser leur apparence en choisissant la couleur de la carrosserie et celle du casque du pilote. Le jeu initial propose aux joueurs de s'affronter sur une vingtaine de courses avec une dizaine de véhicules différents, mais il est possible de télécharger de nombreuses extensions afin d'ajouter et de concevoir des circuits et de nouveaux véhicules.

Configuration requise

GeneRally n'est pas un gros jeu, ainsi il fonctionne correctement dans la majorité des cas. Cependant quelques problèmes ont été constatés avec Windows Vista et Windows 7 avec la version 1.05(problèmes d'affichages, ralentissements). La compatibilité avec ces 2 systèmes d'exploitation a été grandement améliorée avec la version 1.10.

Communauté

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Une communauté s'est formée sur le forum officiel dès les débuts du jeu. Elle est encore active bien que la dernière mise à jour officielle du programme remonte à 2003.

Création de circuit

Le jeu est fourni avec un éditeur de circuits et beaucoup de nouveaux circuits ont ainsi été créées. Ces fichiers s'échangent sur le forum officiel (qui est le principal endroit ou la communauté publie ses dernières créations) et sur des sites tiers, après qu'un incident mit fin au partage de circuits/voitures via le site officiel. Un nombre important de circuits sont aujourd'hui disponibles et de tous types : circuits de F1, de karting, rallyes, motocross, pistes de cascade (stunt)... Certains circuits atypiques changent le principe classique pour un jeu du type football, du trial (parcours d'obstacles), de combat sumo (une voiture doit en sortir une autre).

Il existe aussi un éditeur tiers qui permet d'aider les créateurs de circuits à construire leur tracé, il s'agit du SnakeDitor[1] créé par Curveo

Création de véhicules

Il existe par défaut 12 voitures qui vont du type Formule 1, au monster truck, en passant par les voitures de karting. Ils sont stockés sous forme de fichier dont le format est limité à 40 polygones et 30 sommets maximum. Un éditeur de véhicule tiers a été développé[2] et a ainsi permis la création et l'échange de nouveaux moyens de locomotion. La communauté organise des concours de création, et s'organise pour réaliser des véhicules à la demande. La création de véhicules se compose de la conception du modèle et de la détermination des caractéristique qui influeront sur la vitesse de la voiture, son comportement, etc ... Cet exercice est difficile mais à la portée de tous grâce à de nombreux guides publiés en anglais sur le forum officiel ou en français sur le forum F1cup.

Compétitions

Bien que le jeu ne soit pas prévu pour fonctionner en réseau, des compétitions ont été organisées, notamment par le site officiel, comme les HotLaps, des course de GRASCAR (stock car), GPF1 (Formule 1), ou encore une adaptation des 24 Heures du Mans. Des communautés nationales, notamment brésiliennes, françaises ou italiennes, ont également organisé des compétitions dans leur langue. Des classements mondiaux de pilotes ont également été mis en place, dont le GeneRally World Ranking[3], toujours en fonctionnement.

Il existe principalement trois types d'évènements :

  • Les « hotlaps » (meilleur tour) : sur un circuit donné avec une voiture donnée le joueur doit réaliser le meilleur temps possible sur un tour avec un nombre illimité de tours de circuits. Cette discipline est la plus répandue car elle est simple à organiser.
  • Les « timetrials » (contre-la-montre) : le joueur doit réaliser le temps minimum pour un nombre de tour fini.
  • Les « races » (courses) : sur le principe du timetrial, le joueur doit réaliser son temps avec un ou plusieurs joueurs ordinateurs contre lui.

Plus récemment, des compétitions dit "login" ont fait leur apparition : comme par exemple le GF1, l'abréviation de Generally Formula 1, donc bien évidemment un championnat voulant se rapprocher le plus possible de la vrai F1 (même circuit, possibilité d'améliorer les performances de sa voiture etc...). Cela dit, le niveau est assez rude puisque le GF1 est censé rassembler l'élite même si tout le monde est le bienvenu. C'est pour cela qu'il existe le Generally Rookie Championship (GRC) qui permet aux débutants de rouler entre eux sans avoir affaire aux plus expérimentes : en d'autres termes, c'est la compétition idéale si l'on veut commencer.

Le système dit "login" consiste au joueur à se "logger" (vient de l'anglais "to log in") sur le site de la compétition afin de télécharger les fichiers "officiels" où son temps final sera enregistré. Une fois "loggé", le pilote a un temps limité pour faire son temps et le renvoyer (en général assez de temps pour faire une tentative et envoyer les fichiers nécessaires à la vérification), ce système a entre autres, l'avantage de permettre aux organisateurs un meilleur contrôle des temps reçus et a pour but de se rapprocher plus de l'online, qui n'est pas disponible dans ce jeu. Depuis le 27 aout 2007, jo.sk a mis à disposition au public un fichier Excel[4], permettant de générer les pages et fichiers nécessaires pour ce genre de compétition afin que tout le monde puisse organiser ce genre de compétition.

Notes et références

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.