Encyclopédie Wikimonde

Georges-Francis Seingry

Aller à : navigation, rechercher

Georges-Francis Seingry
Fonctions
Vice-Président de l'Assemblée des Français de l'étranger
Conseiller consulaire pour la Belgique
Biographie
Profession Juriste en droit européen – Éditeur – Auteur

Georges-Francis SEINGRY, né le 12 août 1946 à Metz (Moselle), est un éditeur et auteur Français. Élu depuis 2006 à l'Assemblée des Français de l'étranger[1], il en préside la commission des Lois, des Règlements et des Affaires Consulaires[2].

Biographie

Georges-Francis Seingry passe son enfance et son adolescence dans divers pays d'Europe, au gré des affectations de son père diplomate (son père, René Seingry). Ayant fait le choix de s'établir à Bruxelles, au cœur du dispositif européen, il s'est engagé très tôt en politique pour défendre les intérêts spécifiques des Français expatriés.

Formation

Georges-Francis Seingry en 2017

Après l'obtention de son baccalauréat à l'école européenne de Bruxelles, il rentre à Paris pour y suivre ses études universitaires (1966-1972) et complète sa maîtrise en droit international public par une spécialisation en droit de l'Union européenne (Université Paris II Panthéon-Assas).

Parallèlement, il décroche à la Sorbonne une licence en lettres, section langues modernes (anglais, allemand, italien).

Plus tard, par goût personnel, il entreprendra des études d'anthropologie à l'université de Dakar, et, revenu à Bruxelles, des cours d'œnologie à l'école hôtelière.

Activités professionnelles

Georges-Francis SEINGRY débute sa carrière en 1971, au Sénégal. Il sera notamment chargé de cours de Droit à l'Université de Dakar.

A son arrivée à Bruxelles, il fonde en 1976 les Éditions Delta, maison d'édition spécialisée sur les questions européennes, notamment par des ouvrages de référence sur les institutions de l'Union Européenne, en trois langues (français, anglais, allemand). Il en est aujourd'hui encore l'administrateur délégué [3].

Parmi les auteurs et préfaciers d'ouvrages publiés par les Editions Delta, on relève les noms de personnalités politiques françaises de premier plan, Valéry Giscard d'Estaing, alors président de la Convention européenne, d'académiciens comme Thomas Owen, d'universitaires éminents comme Henri Brugmans, recteur du Collège d'Europe à Bruges, d'hommes politiques tel Jean-Luc Dehaene, alors Premier ministre de Belgique, ou de plusieurs présidents du Parlement européen et de présidents en exercice du Conseil de l'UE ainsi que Bernard Kouchner, alors Ministre des Affaires étrangères et européennes.

Georges-Francis SEINGRY est également le fondateur du principal guide gastronomique de Belgique [4],[5],[6],[7], qu'il a dirigé durant plus de 25 ans.

Engagement politique

Élevé dans une famille de conviction gaulliste, il s'engage très tôt aux cotés de Valéry Giscard d'Estaing. La campagne présidentielle constituera pour Georges-Francis SEINGRY le baptême du feu de son action en faveur des Français expatriés.

À l'assemblée des Français de l'étranger

Logo A.F.E.

En 2006, Georges-Francis SEINGRY se porte candidat à l'Assemblée des Français de l'étranger sur la liste « L'union fait la France », [8],[9],[10] au groupe du Rassemblement des Français de l'étranger (RFE), dont il devient, par la suite, vice-président.

En 2007, membre de la commission des Lois et règlements, il est nommé rapporteur de la commission temporaire de la Participation électorale [11]. Il est l'auteur de recommandations publiées en 2008 dans son rapport « 10 propositions pour améliorer la participation électorale des Français établis hors de France »[12]. Il s'intéresse notamment au vote par internet.

En 2010, il est élu à la présidence de la commission des Lois de l'Assemblée des Français de l'étranger. A ce titre, il définit les axes prioritaires suivants:

  • Faciliter les modalités de vote le vote en vue d'augmenter la participation électorale des Français de l'étranger.
  • Remanier la législation pour garantir une égalité de traitement entre les Français de l'étranger et les Français de France.
  • Moderniser le fonctionnement de l'Assemblée des Français de l'étranger.

L'assemblée des Français de l'étranger est réformée par une loi en 2013. Georges-Francis SEINGRY en devient le vice-président l'année suivante.

Auprès des Français de Belgique

Dès 1981, il milite au Parti Républicain qui deviendra Démocratie Libérale, occupant différentes fonctions au sein de la fédération des Français de l'étranger.

En 2003, il est élu délégué de la section UMP de Belgique, délégation qu'il met en place et développe au fil des années. Il est réélu trois fois à cette fonction.

En 2006, sous le patronage de Joseph Daul, président du PPE au Parlement européen, il anime le comité de soutien de Nicolas Sarkozy pour la Belgique,[13],[14],[15],[16],[17], recevant le candidat lui-même, et organisant des meetings avec diverses personnalités politiques françaises, telles que Michel Barnier, ou Jean-Pierre Raffarin.

Compléments

Centres d'intérêt : Littérature contemporaine, musique, cinéma, motonautisme, œnologie.

Liens externes

Notes et références

  1. Site de l'AFE
  2. AFE fiche annuaire Georges-Francis Seingry
  3. Topmanagement.net
  4. Libre Belgique 15 Mars 2002
  5. La Dernière Heure 12 mars 2002
  6. La Dernière Heure 18 février 2003
  7. Sud Presse 8 juin 2002
  8. Site consulfrance-anvers.com
  9. Les élus AFE de l'UMP Belgique
  10. La Dernière Heure 22 juin 2006
  11. Article Pour un vote internet simple et efficace
  12. «10 propositions pour améliorer la participation électorale des Français établis hors de France» (http://www.francais-du-monde.org/wp-content/uploads/2008/10/2008-10-propositionsrev.pdf)
  13. La libre Belgique 15 janvier 2007 (http://www.ump-belgique.123.fr/Presse%20belge_files/LLB%2015-1-07double-1.pdf)
  14. Paris Match 9 mai 2006 (http://www.ump-belgique.123.fr/Presse%20belge_files/PMatch%209-5-2007.jpg)
  15. Reportage Télé Bruxelles (http://www.ump-belgique.123.fr/video/TLB/files/page0-1000-pop.html)
  16. JT RTL-TVI 7-5-2007 (http://www.ump-belgique.123.fr/Accueil_files/JT%20RTL-TVI%207-5-2007.wmv)
  17. La Dernière Heure 7 mai 2007 (http://www.dhnet.be/infos/monde/article/172258/dans-chaque-camp-on-y-a-cru-jusqu-au-bout.html)

Cet article « Georges-Francis Seingry » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).