Encyclopédie Wikimonde

Gergana Dimitrova

Aller à : navigation, rechercher
Gergana Dimitrova
Description de cette image, également commentée ci-après
photo: Vassil Tanev for Sofia Live

Naissance
Bourgas, Bulgarie
Lieux de résidence Sofia, Bulgarie
Activité principale metteur en scène, dramaturge
Style
nouvelle dramaturgie
Éditeurs l'espace d'un instant
Récompenses "Ikar" pour meilleur texte dramaturgique et "Ikar" pour meilleur mise en scène

Œuvres principales

Protohérissé, Cendrillons SARL (co-écrites avec Zdrava Kamenova)

Gergana Dimitrova est une metteur en scène, dramaturge et traductrice bulgare. Elle est née en 1975 à Bourgas, a obtenu des Masters en Études culturelles de l'Université de Sofia (2000), en Mise en scène théâtrale de Académie des arts dramatiques "Ernst Busch" à Berlin (2005) et de l'Académie Nationale de Théâtre et de Cinéma à Sofia (2007).

Gergana Dimitrova fait partie de la nouvelle vague du théâtre bulgare qui a succédé à celle qui s’est développée dans les années qui suivaient la chute du régime communiste pro-soviétique en 1989. Vénéta Doytcheva, critique de théâtre bulgare, écrit pour cette nouvelle vague:

"La nouvelle vague rejette la commercialisation et n'accepte pas non plus que le théâtre perde sa fonction critique. Après une période d'apathie politique, la nouvelle génération a envie de poser des questions politiquement et socialement engagées. On attend que cette tendance se développe car, pour le moment, c'est plutôt une esquisse qu'une plateforme fortement exprimée.

Les plus jeunes metteurs ne sont pas du tout des « enfants gâtés de la vie ». Comme toujours, la jeunesse n'accepte pas les compromis et n'admet pas le travail imposé sur commande ou par les nécessités du marché. La liberté de choisir s'exprime fortement dans la sélection des pièces qui sont montées. Il y a une réelle tendance à défendre des textes et des auteurs de la nouvelle dramaturgie européenne (Elfriede Jelinek, Fritz Kater, Marius von Mayenburg, Torsten Buchsteiner). Le non-conformisme, la révolte, l'inquiétude que révèlent ces textes, riment avec les conditions de vie et de travail des jeunes Bulgares. La différence par rapport à la génération précédente se situe dans le respect du texte et un travail rigoureux sur la structure dramatique. Ces jeunes artistes trouvent des auteurs qui les expriment le mieux et profitent au maximum de la richesse littéraire de leurs pièces."[1]

Gergana Dimitrova avec deux autres metteurs en scène, Mladen Alexiev et Vassilena Radeva, ont créé en 2007 "36 Singes", une association « pour un art et une culture contemporains alternatifs »[2].  Chacun d’eux garde et exprime sa personnalité dans ses créations. En tant que triumvirat, ils réalisent des projets orientés vers la traduction et la promotion des textes nouveaux. Gergana Dimitrova est peut-être la seule d’entre eux qui a réalisé une mise en scène sur un grand plateau. Sa création de Zeit zu lieben zeit zu sterben de Fritz Kater au Théâtre dramatique de Varna impressionne par la richesse de la pensée, un langage théâtral précis et l’esprit de synthèse qui se dégage de cet univers expressif.[3]

Gergana Dimitrova est un des créateurs du plateforme « ProText ». C’est un programme pluriannuel, consacré à la recherche, à la promotion et à la présentation publique de nouvelles pièces de théâtre, d’auteurs jeunes et d’esthétiques différentes.

Elle est lauréat du prix "Ikar" de l'Union des Artistes Bulgares en 2012 dans la catégorie "meilleure pièce de théâtre" (pour Protohérissé / B.P. Unabomber écrite en duo avec Zdrava Kamenova) et "Ikar" pour "meilleure mise en scène" la même année (pour la mise en scène de Protohérissé / B.P. Unabomber)[4].

Elle habite actuellement à Sofia.

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  1. Doytcheva Veneta, "La Nouvelle vague bulgare à la recherche de l'intime", UBU Scènes d'Europe, n°48/49, juillet 2010, p.51
  2. Site web de "36 Singes"
  3. Doytcheva Veneta, "La Nouvelle vague bulgare à la recherche de l'intime", UBU Scènes d'Europe, n°48/49, juillet 2010, p.53
  4. Information sur du site web officiel de l'Union des Artistes Bulgares

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).