Encyclopédie Wikimonde

Gil Rivière-Wekstein

Aller à : navigation, rechercher
Gil Rivière-Wekstein
Naissance (58 ans)
Bruxelles, Drapeau de la Belgique Belgique
Nationalité Drapeau du Danemark Danemark
Pays de résidence Drapeau de la France France
Profession
Éditeur, rédacteur

Gil Rivière-Wekstein, né le 25 décembre 1960 à Bruxelles[1], est un éditeur danois vivant à Paris, éditeur et rédacteur de la revue mensuelle Agriculture & Environnement.

Biographie

En 1985, il s'installe à Paris, et crée avec des amis les Éditions Alcuin, un cabinet d'intelligence économique. Les Éditions Alcuin publieront entre autres les hommes politiques Jacques Cheminade et Lyndon LaRouche.

Il a fait partie de la rédaction de la revue Fusion, un titre racheté en 1991 par les Éditions Alcuin à la Fondation pour l'Énergie de Fusion (FEF), une association créée en France en 1982.

A la même époque, il est également membre de l'Institut Schiller et publie quelques articles pour l'Executive Intelligence Review.

Il participe en 2000 à l'université de printemps du parti dirigé par Jacques Cheminade, Solidarité et progrès pour un exposé intitulé « Renaissance culturelle allemande de Moses Mendelssohn et de Lessing au XVIIIe siècle[2].

En 2001, il crée sa propre société de conseil, la SARL Amos Prospective[3] à travers laquelle il rédige plusieurs rapports :

  • Enron, la chute d'un empire
  • USA Election 2004 : onze candidats démocrates face à George W. Bush

Amos Prospective édite la revue Agriculture & Environnement depuis 2003.

Dans un article du 22 juin 2006[4], il prétend que Jean-Marc Bonmatin, chargé de recherches au CNRS et spécialiste des neurotoxiques chez les insectes, n'est pas docteur alors que celui-ci dispose d'un doctorat en sciences. Le 6 mars 2007 il est condamné par la Chambre correctionnelle d'Orléans à 750 euros d'amende et 2 500 euros de dommages et intérêts pour diffamation publique envers fonctionnaire public. La peine sera confirmée en appel le 19 mai 2009 par la Chambre correctionnelle de la Cour d'Appel d'Angers.

En 2012 il met en lumière dans un article publié dans Agriculture & Environnement, les liens entre le biologiste Gilles-Eric Séralini, la société de phytothérapie Sevene Pharma et un mouvement, qualifié de sectaire, Invitation à la vie[5],[6],[1818564 3244.html].

Bibliographie

  • Phédon, ou Entretiens sur la spiritualité et l'immortalité de l'âme de Moses Mendelssohn, Introduction de Gil Rivière-Wekstein, avant-propos de Lyndon LaRouche[7], Éditions Alcuin, 2000, 195 p. (ISBN 2-907072-10-2)
  • Le monde des abeilles : Parodies avec Christian Duc, Chantal Edieu et Bernard Guézo, illstrations de Cléore Duc, C. Duc, 2000, 103 p. (ISBN 978-2951562608)
  • Abeilles : l'imposture écologique, Le Publieur, 2006, 300 p. (ISBN 978-2350610085)
  • Bio fausses promesses et vrai marketing, avec la collaboration de Valérie Rivière-Wekstein, préface de Jean de Kervasdoué, Le Publieur, 2011, 246 p. (ISBN 978-2350610191)
  • Faucheurs de science : Les fanatiques sont dans nos campagnes, Le Publieur, 2012, 124 p. (ISBN 978-2350610474)
  • L'agriculture biologique : espoir ou chimère ?, avec Marc Dufumier, Le Muscadier, 2013, 128 p. (ISBN 979-10-90685-11-6)

Références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).