Encyclopédie Wikimonde

Gilbert Baubeau

Aller à : navigation, rechercher

Gilbert Baubeau, né en 1953, est un poète et artiste-peintre français.

Biographie[1] [2]

Enfance et jeunesse partagées entre Saintonge et Aunis.
Après des études à l'École normale de La Rochelle, Gilbert Baubeau est enseignant pendant trente-cinq ans dont trente-trois dans une école de sa Saintonge natale. Il consacre ces années à développer la créativité et les connaissances artistiques de ses élèves. Il prend sa retraite en 2009 et installe son atelier d'artiste à Ballans (Charente-Maritime). Il reçoit les Palmes académiques le 12 avril 2014 par M. Luc, vice-président de l'Association des Membres de l'Ordre des Palmes Académiques.

En 1975, il épouse Michèle, également enseignante, artiste et poète récompensée par de nombreux prix en France et à l'étranger.

Alors qu'il a tout juste neuf ans, Gilbert Baubeau est invité chez une amie de la famille, artiste-peintre. De retour chez lui, il demande à son frère sa boîte de gouache qu'il ne quittera pas pendant de longues semaines. Au cours d'une autre visite à l'artiste-peintre, il lui montre quelques-unes de ses réalisations. Elle lui offre en retour plusieurs ouvrages de peinture.

Il n'arrêtera alors jamais de peindre et pour que vive sa passion il confectionne lui-même ses premières toiles avec de vieux draps en lin.
À treize ans, il peint de manière classique, influencé par ce qu'il lit ou voit de Corot et des maîtres de l'école de Barbizon. Après sa découverte des impressionnistes et de Van Gogh, il laisse de plus en plus transparaître sa personnalité.

Les natures mortes, les paysages et les portraits figés dans leurs couleurs laissent place aux monochromies bleues détaillées sans pour autant perdre de leur lumière (Crépuscule et Aux lisières de l'aube). Dès les années 1970, il force les lignes, qui lui permettent de traduire sa perception de la nature.

En parallèle, il est à plusieurs reprises Lauréat du Centre Froissart de recherches poétiques (fondé par Jean Dauby) et obtient à la Compagnie des Écrivains Méditerranéens le Prix du Président de la République qui lui est offert en 1974 par Georges Pompidou.

Expositions [3]

À partir de 1972, Gilbert Baubeau commence à exposer ses toiles, à l'Hôtel de ville de La Rochelle puis au Salon de la Flotte en Ré (Charente-Maritime). Il se rapproche ensuite du Cercle des Beaux Arts de Poitou-Charentes et expose avec lui de 1986 à 1991 au Salon des vendanges de Cognac (Charente).

Dans les années 1990, il se consacre moins à la poésie et participe à de nombreuses expositions de groupe dans le Périgord (à Saint-Jean-de Côle), et le pays Rochefortais (Échillais). En 1994, il est Président du jury au Salon d'Echillais. En 2006, il participe à l'exposition "Art actuel, France-Chine- Japon", au Musée National des Beaux-Ars de Tianjin (Chine).

Retraité de son poste d'enseignant, il participe depuis 2011 a de nombreux festivals (Festival de peinture de Magné, Festival de Coulon) et salons (Salon de Périgueux, 43e Salon des Arts de Cholet, etc.).

Principaux prix de poésie [4] [5]

Lauréat de la Haute Académie Littéraire et Artistique de France (H.A.L.A.F)
1988 : Palme de vermeil à la Compagnie Littéraire du Genêt d'Or - Acadèmia des Jocs Florals del Rosselló
1981 : Diplôme d'honneur au Prix international de poésie Roger Desaise à l'Association Le souvenir de Jules Sottiaux et de Roger Desaise
1975 : Lauréat de la Société des écrivains des provinces françaises
1974 : Prix du Président de la République à la Compagnie des écrivains Méditerranéens
1974 : Lauréat du Cercle International de la Pensée et des Arts Français (C.I.P.A.F)
1972 et 1973 : Lauréat de l'Académie Internationale (A.I) de Lutèce

Lauréat des prix de la Ville de Béziers :
Grand prix de la Ville de Béziers :
1987 : La margelle des miroirs
Prix Jean Bonicel :
1985 : trois poèmes

Lauréat du Centre Froissart de recherches poétiques :
Prix Pierre Basuyau :
1986 : Les guetteurs de nuages
Prix pour l'édition du recueil :
1981 : Profil du vent
1980 : Tisser le temps
1977 : Métamorphoses du silence

Publications

Catalogues d'expositions

  • Art actuel France-Chine-Japon, catalogue de l'exposition, Club des amis de l'Europe et des Arts, 2006

Cahiers Froissart

  • Supplément du Cahier Froissart n°39, Automne 1986[6]
  • Les guetteurs de nuages, Prix Pierre Basuyau, Cahier Froissart n°99, mai 1986, ISSN 0338-0734
  • Cahier Froissart n°18, (recueil publié : Profil du vent), Eté 1981, ISSN 0338-0734
  • Tisser le temps, Tiré à part, Cahier Froissart, Printemps 1980
  • Métamorphoses du silence, Collection Lauréats, Cahier Froissart, 1er trimestre 1977, ISBN 2-902-063 20-2

Autres éditions

  • La margelle des miroirs, éd. La Rampe, 3eme trimestre 1988

Revues littéraires

  • Oltis
  • L'Atrium des Poètes
  • Noah, n° 8, 3e trimestre 1981, ISSN 0242-7141
  • Points et contre-points, n°112, septembre-octobre 1974
  • Thèmes préférés des Poètes, collection Proart, éd. Prométhée, 1975
  • Les Poètes de France, 1974-1975

Anthologies

  • S'il vous plaît, destine-moi un poème, éd. Hauts-de-France (Collège Léo-Lagrange, Lillers), 1991[7]
  • Les Poètes de France, Recueil anthologique, éd. La revue moderne, 2e trimestre 1975
  • Les Poètes de France, Recueil anthologique, éd. La revue moderne, 2e trimestre 1974

etc.

Lien externe

Notes et références

  1. D.Paries, "Le peintre Gilbert Baubeau ouvre son atelier", Sud Ouest, 11 mars 2011 (Lire en ligne)
  2. "La famille Baubeau, guetteurs de lumière et de mots", L'Angérien libre, 18 mars 2011, N°4293
  3. Site internet de Gilbert Baubeau
  4. Base de données bibliographiques "Malraux", Ministère de la Culture
  5. Lauréats du Grand prix de poésie de la ville de Béziers, Association de poésie Arcadia
  6. publication aux côtés de Fédérico Garcia Lorca
  7. préface de François Mitterrand

Cet article « Gilbert Baubeau » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).