Encyclopédie Wikimonde

Gildas Vieira

Aller à : navigation, rechercher
Gildas Vieira, Maire adjoint ville de Blois (France)

Gildas Vieira, Docteur en Santé Publique, est une personnalité française, né au Congo Brazzaville le 19/09/1974[1]. Il est Président du mouvement socio-politique La France Autrement (LaFRA), Maire adjoint à la ville de Blois (France), chargé de la Vie associative et des associations, et Conseiller Communautaire, depuis 2014. Engagé dans l'humanitaire et la santé publique, Gildas Vieira préside l'association l'Ecole de l'Espoir (EDE France). Il a publié 3 ouvrages. Occupant le poste de Directeur de la Fédération Régionale des Acteurs en Promotion de la Santé, ce dernier conjugue plusieurs activités sur ce volet : Chercheur, Conférencier, Chroniqueur TV, Enseignant, Conseiller.

Biographie

Arrivé à Blois (France) à l'âge de 11 ans, il fréquente le collège Rabelais puis le lycée Augustin-Thierry. Il part ensuite en faculté d'économie à Orléans et rejoint Le Mans pour y préparer un DEA (diplôme d'études approfondies) et, en même temps, jouer pour l'équipe professionnelle de football de la ville. Il sera sélectionné avec l'équipe nationale du Congo, possédant alors la double nationalité, et qualifié pour la coupe d'Afrique des nations en 2000. Une opportunité de poste de cadre en ressources humaines au centre hospitalier de Blois s'est présentée après ses études, le premier d'une série de postes d'encadrement et de direction, dans le milieu social et de la santé[2]. Engagé dans la vie associative, notamment avec « L'école de l'espoir » dont il est le président, l'association s'entoure de plusieurs partenaires en France comme en Afrique. Ce groupe formé, soutient et crée des centres de formation scolaires et sportifs, des centres de soins et instituts de santé publique, des écoles et des orphelinats. Gildas Vieira est apolitique, non encarté mais avec des idées plutôt centriste, mettant l'humain sans signes distinctifs, au cœur de ses préoccupations, tout comme le travail pour la collectivité.

Carrière professionnelle

Depuis fin 2011, Gildas Vieira est Directeur de la Fédération Régionale des Acteurs en Promotion de la Santé (FRAPS), il a été Directeur de l'ANPAA 41 (Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie) et de VRS (Vers un Réseau de Soins). Il a ainsi eu la Direction de Centres de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie et de Centre de réduction des Risques (CAARUD) ainsi que de Services de Prévention. Enseignant à Tours, à la Faculté de médecine, aux Masters de santé publique, l'école de sage-femme, et à l'Institut des cadres de santé de Tours (depuis 2012), il dispense des cours de Gestion de projets, de Promotion de la santé, de Santé communautaire, et de l'Interculturalité. Il sera entre autres Trésorier de la FRAPS, Vice-Président de la conférence de territoire du Loir-et-Cher, Directeur Financier à l'hôpital de Montrichard, Responsable Ressources Humaines et Budgétaires au Centre Hospitalier de Blois.

Parcours associatif

Impliqué dans le milieu associatif dès les années universitaires, Gildas Vieira s'impliquera en qualité de coordinateur des activités socioculturelles de l'ASSEAO (Association étudiante à l'université d’Orléans) puis au cours de sa carrière professionnelle, il sera administrateur de l'association "Peuple Solidaire", membre de l'URIOPSS (Union Régionale Interfédérale des Œuvres et Organismes Privés non lucratif Sanitaires et Sociaux) et de l'ANITEA (Association Nationale des Intervenant en Toxicomanie et en Addictologie) ; administrateur de ONS (Osons Nous Soigner), administrateur de la SRSP ( Société Régionale de Santé Publique) depuis 2013, administrateur de l’ORS (Observatoire Régional de la Santé) depuis 2012, adhérent de la FNES (Fédération Nationale des Acteurs en Promotion de la Santé), administrateur de la CAN 41 (Coordination des associations Noires), trésorier de l’association BEC (Bien-être communautaire). Il fonde en 2004 l'association EDE (l'Ecole de l'Espoir) et s'implique dans l'humanitaire. Plusieurs antennes de l'association vont s'ouvrir en Afrique avec de nombreux partenariats et des soutiens aux orphelinats notamment l'orphelinat Béthanie au Congo Brazzaville. La citation de EDE est "Le réel est étroit, le possible est immense" de Lamartine. Son crédo : créer du lien et de la communication. Agir pour une cohérence et une complémentarité entre associations en considérant l'individu dans sa globalité. Il souhaite mettre en synergie sur son mandat d'élu, la vie associative et la démocratie locale, autour des maisons de quartiers de Blois pour un meilleur vivre ensemble et des valeurs d'éducation populaire. L'action humanitaire et associative lui semble essentielle pour le bien-être de chacun car elle permet des liens de solidarité et de fraternité.

Personnalité publique et conférencier

Gildas Vieira est le Président du Parti politique La France Autrement (LaFRA). Ex-candidat aux élections sénatoriales, avec une équipe de 20 personnes de tous bords politiques, ils fondent un mouvement socio-politique non encarté. Une première en France autour du vivre ensemble et de valeurs humaines. Gildas Vieira est impliqué politiquement aux côtés du Maire de Blois Marc Gricourt dès 2013. Suite aux élections de 2014, il est nommé Maire adjoint à la vie associative, aux associations et maisons de quartiers, il porte également en parallèle la délégation de Maire adjoint du Quartier Est, participant ainsi à la démocratie locale et participative de la ville de Blois. Il cumule ce mandat avec celui de Conseiller communautaire de l'agglomération. Il est de ce fait impliqué dans plusieurs conseils d'administrations et des conseils d'école. Gildas Vieira est convié dans plusieurs pays africains et en France à participer à des conférences publiques sur la promotion de la santé et la santé communautaire. Il crée ainsi un groupe Afrique en France, en lien avec l'association l'Ecole de l'Espoir. Ce groupe composé de personnalités de la région Centre Val-de-Loire œuvrera pour plusieurs partenariats avec des ministères et des partenaires associatifs locaux en Afrique : Guinée, Congo, Sénégal comme en France. Son but étant de favoriser un plaidoyer en promotion de la santé, ainsi que la création d'Instituts de santé publique et d'écoles primaires. Chroniqueur santé sur TV Tours, il participe tous les mois aux côtés d'Emilie Tardif à l'émission télévisée Tout sur un plateau, afin de promouvoir la santé.

Écrivain et études supérieurs

Il publie en 2015 son premier ouvrage : "La trajectoire du bien vieillir avec la maladie d'Alzheimer", un clin d’œil à sa grand-mère et à une meilleure efficacité des réseaux de prise en charge des personnes âgées. Il aura contribué par ses fonctions de Responsable financier à la construction du nouvel hôpital de Montrichard en 2006-2007, mais aussi à celle d'une unité de vie Alzheimer. Il fera son mémoire de fin d'étude de Directeur CAFDES (Certificat d'aptitude à la fonction de directeur d'établissement social et médico-social) à l'EHESP (Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique) en 2008, sur cette maladie. Son second ouvrage d'un autre ordre, porte sur les systèmes bancaires dans les pays africains de la zone franc, il s'intitule "Africa mon amour", une référence à ses actions humanitaires en Afrique, ainsi qu'à son parcours d'économiste avec une thèse sur la dévaluation. Ses études sont couronnées par l’obtention d’une Maîtrise en économie et finance internationales ainsi qu'un Diplôme d'Etudes Approfondies DEA en Analyse Economique et Méthodes Quantitatives. Son troisième ouvrage s'intitule "France, Terre d'accueil". Une référence à la France et aux immigrés Français, dans une période trouble alimentée par des attentats terroristes et une vague de réfugiés en Europe. Le communautaire et l'éducation sont des sujets de réflexion d'actualité qu'il explore. Ce livre fait référence en partie à son sujet de thèse en santé publique : La Promotion de la santé pour les communautés d'Afrique subsaharienne en France[3].

Liens externes

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.