Encyclopédie Wikimonde

Gilles Ardinat

Aller à : navigation, rechercher
Gilles Ardinat
Description de cette image, également commentée ci-après
Gilles Ardinat, en septembre 2012.
Naissance (41 ans)
Nationalité Drapeau de la France Français
Diplôme CAPES
Doctorat de géographie
Agrégation externe de géographie
Formation Université de Bretagne occidentale
IAE de Montpellier
Renommé pour Géographie

Gilles Ardinat est professeur agrégé d'histoire-géographie et chercheur en sciences humaines. Il enseigne dans plusieurs universités languedociennes[1] au lycée Jean Moulin et en CPGE B/L au lycée Henri IV à Béziers. Ses travaux portent notamment sur les notions de compétitivité et de mondialisation.

Biographie

Parcours universitaire

Gilles Ardinat a suivi des études d'histoire, de géographie et d'économie (AES) à l'université de Bretagne occidentale (Brest). Il intègre l'IAE de Montpellier en 2000 (en master d'économie). Il obtient par la suite le CAPES et l'agrégation externe de géographie. Il est PRAG à l'université Paul-Valéry en 2008-2012.

Travaux sur la compétitivité

Il soutient en 2011 une thèse de doctorat intitulée Géographie de la compétitivité. Mesure, représentation et gouvernance de la performance économique des nations dans la mondialisation[2]. Ce travail (mené entre 2008 et 2011) a donné lieu à plusieurs publications[3],[4] et a été récompensé par le prix "Le Monde de la recherche universitaire" en 2012[réf. souhaitée].

Carrière politique

Gilles Ardinat est militant à Debout la France (DLF, anciennement Debout la République (DLR)) à partir de 2011. En octobre 2015, il quitte le DLF pour rejoindre la liste Front National menée par Louis Aliot lors de l'élection régionale de décembre suivant[5].

Publications

  • (2012), Comprendre la mondialisation en 10 leçons, Paris : Ellipses, (OCLC 812786480) 192 p.[6].
  • (2013), Géographie de la compétitivité, Paris : Presses universitaires de France, (OCLC 858318023) 214 p.[7].

Principaux articles

  • « Compétitivité : attention danger ! » Revue du projet du PCF, juin 2014, p. 40-41[8]
  • « La Compétitivité : un nouvel enjeu pour la "richesse des nations" » La Revue politique et parlementaire, n° 1068-1069, juillet-décembre 2013, les Cahiers Compétiscope, p. 3-10
  • « La Compétitivité, un mythe en vogue » Le Monde diplomatique, octobre 2012, p. 22-23[9]
  • « Des épouvantails contre le protectionnisme; Chiffres tronqués pour idée interdite » Le monde diplomatique, janvier 2012, p. 12[10]
  • « Élections législatives en Côte d'Ivoire : Camouflet démocratique pour Alassane Ouattara » Diplomatie n° 54, janvier-février 2012, p. 24-27
  • (en) « Fighting spatial disparities, enhancing territorial competitiveness: European Union regional policy paradoxes » Romanian Review of Regional Studies, vol.VII, n° 1/2011, p. 19-23[11]
  • (en) « French Cities » avec Kathy Pain, in Global Urban Analysis : a Survey of Cities in Globalization, 2010, p. 231-235
  • « Cartographier l'indice mondial de la compétitivité du forum de Davos » Mappemonde n° 98, 2010[4]
  • « L'économie mondialisée de Robert Reich : approche géographique » Carnets de géographes n° 1, Rubrique Carnets de lectures[12]

Références

Cet article « Gilles Ardinat » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).