Encyclopédie Wikimonde

Gilles Falavigna

Aller à : navigation, rechercher
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Gilles Falavigna est un essayiste français né en 1960. Il propose des informations et leur analyse sur les sujets géopolitiques, économiques, sociologiques sur son blog personnel[1].

Thèses

Dans son livre La Mystification antiraciste, il décrit la société française actuelle comme une cohabitation forcée de communautés si différentes que, tôt ou tard, en naîtra une guerre ethnique[2].

Dans son livre Philosophie politique de l'Amour, il propose l'amour comme modèle d'une construction de l'identité qui passe par le sacré. Se connaître soi-même pour connaître ses limites et, par l'Amour, les dépasser pour offrir le meilleur de soi. Ce paradigme premier ouvre sur un second de dimension collective chargée de spiritualité, puis sur un troisième de dimension politique sacralisée[3].

Son premier ouvrage, Banlieues en feu est une analyse sociologique comparative entre les violences urbaines de novembre et décembre 2005 et les émeutes de 1992 à Los Angeles[4]. Il exprime que les violences sont dues à une incompréhension mutuelle générée par le Politiquement correct qui conduit à la négation de soi et la falsification des réalités. La mystification antiraciste relève de ce constat pour tendre à l'inverse du résultat escompté. Vouloir vivre ensemble serait une injonction paradoxale, ou double contrainte[5].

L'ensemble de son argumentation se construit sur une méthode de gestion de projet: le pourquoi détermine le comment. Le concept détermine les spécifications. Les solutions aux problèmes en découlent[6].

Le discours de Gilles Falavigna est explicitement pro-sioniste. L'ouvrage Daesh et Hamas, les deux visages du Califat, complète son titre par la formule " le point de vue sioniste est mal perçu dans le climat actuel. Pourtant, les défis sont fait pour être relevés." [7]

Son ouvrage, Géopolitique de la question juive décrit l'antisionisme comme la forme achevée et matérielle de l'antisémitisme. L'État d'Israël étant la forme concrétisée du judaïsme. Gilles Falavigna conçoit le nazisme intrinsèquement antisioniste et non particulièrement raciste. Cette thèse s'appuie, d'une part, sur le fondement géopolitique du nazisme: l'espace vital. L'antisionisme nazi refusant la possibilité de l'existence d'un État juif. Il y aurait eu une "guerre dans la guerre" qui favorisait l'extermination des Juifs au détriment des enjeux classiques de la Seconde Guerre mondiale. La thèse s'appuie, d'autre part, sur les liens particuliers de l'Allemagne nazie avec le Japon ou avec la communauté arabo-musulmane.

L'antisionisme actuel ne serait que l'engeance de la doctrine nazie. Le tout s'appuierait sur une inversion-substitution des civilisations sur un modèle socio-psychologique de type œdipien. Le cadre général est de définir la géopolitique dépendante d'une considération métapolitique[8].

Dans une interview au site francophone lesobservateurs.ch, il avance que l'antiracisme est le modèle de la compatibilité de l'Islam avec l'Occident. C'est en cela quel'Islamophilie utiliserait l'argument antiraciste comme absolu. Toute autre valeur que l'antiracisme ne serait plus que conséquente de cette première valeur. La crise des migrants opposerait l'universalisme aux peuples sous ces déterminants moraux[9].

Œuvres

Notes et références

  1. http://gillesfalavigna.org/
  2. Revue Terre et Peuple, n° 33, automne 2007, p. 12, La mystification antiraciste
  3. site Jforum 10/11/2014, http://jforum.fr/2014/11/Philosophie-politique-de-l-Amour-Gilles-Falavigna/
  4. Système Universitaire de Documentation, http://www.sudoc.abes.fr/DB=2.1/SRCH?IKT=12&TRM=109100859
  5. Politiquement correct, http://gillesfalavigna.org/category/sociologie/
  6. Portail de l'Intelligence Economique, http://www.portail-ie.fr/article/489/La-mercatique-ou-le-nouvel-art-de-la-guerre-Philosophie-d-intelligence-economique-et-boite-a-outil-de-surete
  7. présentation du livre par librairie Sciences-Po, http://www.librairie-sciencespo.fr/geopolitique-internationale/terrorisme/livre/daesh-et-hamas--les-deux-visages-du-califat/gilles-falavigna--marc--brzustowski/9782353742837.html
  8. L'antisionisme, symptôme du suicide de l'Europe,http://www.europe-israel.org/2016/04/livre-lantisionisme-symptome-du-suicide-de-leurope/
  9. L'autre réalité de la question juive, http://lesobservateurs.ch/2016/03/21/lautre-realite-de-la-question-juive/

Cet article « Gilles Falavigna » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).