Encyclopédie Wikimonde

Gilles Gascon

Aller à : navigation, rechercher

Gilles Gascon, est un homme politique français, né à Saint-Priest le 21 janvier 1967. Il a été élu maire de Saint-Priest en 2014, avec l'UMP, devenant ainsi le premier maire de droite de cette commune, traditionnellement ancrée à gauche.

Biographie

Débuts en politique

Né à Saint-Priest, alors commune de la banlieue lyonnaise située dans le département de l'Isère[1], Gilles Gascon passe une grande partie de son enfance dans le quartier sensible de Bel Air[2]. Il reprend une entreprise familiale fondée en 1972 dans le centre-ville de Saint-Priest, spécialisée dans le commerce de détail de matériels audio et vidéo[3]. Il a, par ailleurs, été à la tête de l'association des commerçants de Saint-Priest pendant plusieurs années[2].

Il fait ses débuts en politique lors des élections municipales de 2008 à Saint-Priest. Il figure alors en onzième position sur la liste UMP Ensemble Saint-Priest menée par le député Philippe Meunier[4]. Malgré une montée de la droite dans la commune, celle-ci n'échappe finalement pas à la vague rose, et le candidat conservateur est battu par la maire sortante Martine David (PS) à l'issue du second tour, en recueillant 46,46 % des voix. La liste UMP n'obtenant que dix sièges au conseil municipal san-priod, Gilles Gascon n'occupera la fonction de conseiller municipal qu'à la suite de la démission d'un des élus au cours de l'année 2008. Il fit alors ses débuts en politique en tant que conseiller municipal de l'opposition à Saint-Priest, aux côtés de Philippe Meunier, Catherine Laval, Eric Fromain et Pascal Marion-Bourgeat[5].

Maire de Saint-Priest

Lors des élections municipales de 2014, Gilles Gascon se définit "pas comme le candidat d'un parti, mais comme le candidat d'une ville"[2].

Vie privée

Lors de sa campagne électorale en 2014, Gilles Gascon affirme qu'il est père de famille[2].

Le 17 octobre 2015, il se marie avec Gwenaëlle Leroy, assistante commerciale, avec qui il était en couple depuis plus de dix ans. Le premier magistrat s'est marié à la mairie de Saint-Priest, la cérémonie ayant été célébrée par ses deux premiers adjoints, Catherine Laval et Eric Fromain[6]. Au mariage ont, en outre, été invité, Claude Cohen, Laurence Fautra, Philippe Meunier et Michel Forissier[7]

Détail des mandats et fonctions

Voir aussi

Articles connexes

Notes et références

Notes

Références

  1. La commune se situe dans la collectivité territoriale de la métropole de Lyon depuis le 1er janvier 2015. Saint-Priest faisait alors partie du département du Rhône depuis le 1er janvier 1968, date de son détachement du département de l'Isère
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 Présentation vidéo de Gilles Gascon, 19 septembre 2013
  3. Fiche entreprise de Télé 2001
  4. Liste Ensemble Saint-Priest menée par Philippe Meunier lors des élections municipales de 2008., 16 mars 2008
  5. Résultat des élections municipales de 2008 à Saint-Priest, 16 mars 2008
  6. Sarah Djazouli, « Le maire se marie », Le Progrès,‎ (lire en ligne)
  7. « Le maire s'est marié !" », Le Progrès,‎ (lire en ligne)

Cet article « Gilles Gascon » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).