Encyclopédie Wikimonde

Giuseppe Polimeno

Aller à : navigation, rechercher

C’est un gros con