Encyclopédie Wikimonde

Groupe d'étude de la pensée de Mao Zedong

Aller à : navigation, rechercher

Le Groupe d'étude de la pensée de Mao Zedong (毛沢東思想研究会?), était une organisation politique établie par Ryuji Nishizawa (bien que Nishizawa lui-même affirme que ce groupe n'est «pas une organisation politique»). Le nom de plume de Nishizawa est Hiromasa Yuyama. Le groupe était appelé "faction  Nishizawa" du Parti communiste japonais.

Le groupe a organisé les travailleurs de Saya, et s'est concentré sur les activités au sein du "Centre de Liaison de secours" (Centre Kyuenen Renkaku).

Il publiait des journaux, comme Étudions la pensée Mao Zedong et Prolétariat.

Histoire

Étudions la pensée Mao Zedong a été publié en 1966, avec en plus de Nishizawa, Katsuya Hayashi, Yoshiaki Otsuka servant comme éditeur. Au moment de sa création, le Groupe d'étude de pensée de Mao Zedong était une compagnie d'édition et une société engagée dans la publication de recherche sur la "Pensée Mao Zedong". Cependant, en réponse à l'augmentation des lecteurs, en 1967, La compagnie et la société ont fusionné afin de réorganiser l'association en tant que groupe de masse.

En établissant le Groupe d'étude de pensée Mao Zedo en tant que « groupe de masse », les textes de la réunion de préparation à la formation du groupe ont été publiés dans un « Appel à la formation » le . En conséquence, le Groupe d'étude sur la pensée de Mao Zedong établissait son activité principale comme étant un groupe de masse, tout en maintenant le travail d'édition des textes dans le même temps.

Le Groupe d'étude de la pensée de Mao Zedong au moment de la publication de Étudions la pensée Mao Zedong était un groupe privé, avec Nishizawa comme centre, et une société qui servait d'éditeur à Nishizawa.

Dans Étudions la pensée Mao Zedong, de nombreux documents mentionnent les conflits internes de l'Association d'amitié Japon-Chine, la poésie et les mangas, Brejnev, Kuji Miyamoto, etc.

Le groupe d'étude de la pensée de Mao Zedo a invité ses lecteurs à envoyer des textes au journal. En éditant "Étudions la pensée Mao Zedong" auquel il a servi de rédacteur en chef, Nishizawa a mis l'accent sur la publication de textes critiques, et à même publié des textes critiquant le groupe. Il acceptait de publier la lettre s'il pouvait contacter l'auteur et qu'il le connaissait. Le parti communiste japonais appréciait peu cette attitude, et un des textes de Nishizawa, "Deux poèmes non libérés" a très fortement déplu à la direction du Parti.

Le Groupe d'étude de la pensée de Mao Zedong est une organisation séparée de l'Institut de pensée de Mao Zedong, établi par Otsuka Yosaki. Afin de les distinguer, le Groupe s'appelait "Mao Yan", l'Institut s'appelait "Mao Xue".

Notes et références

  • Étudions la pensée Mao Zedong, tous les numéros
  • Bureau de publication du Comité central du Parti communiste japonais : "La "poésie" de Ryuji Nishizawa et la vérité"

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).