Encyclopédie Wikimonde

Guy Chassagnard

Aller à : navigation, rechercher

Guy Chassagnard, né le 6 avril 1935, est journaliste et écrivain[1].

Parcours

Guy Chassagnard est né à Bagnolet (Seine), de père cheminot et de mère au foyer. Études primaires à Romainville (93), secondaires à Paris (75), universitaires (droit, lettres) à Besançon (25). A œuvré dans la presse et l'édition, à Besançon, Montauban, Bordeaux, Paris, Londres, ainsi qu'en Afrique. Aujourd'hui, retraité. Marié (et divorcé), trois enfants ; six petits-enfants. Franc-maçon depuis 1973 (Rite écossais ancien et accepté, et Rite français).

Bibliographie

A publié une quinzaine d'ouvrages profanes et maçonniques [2], [3] dont :

  • Made in U.S.A., l'Amérique au fil des jours, Paris, A. Silvaire (1960).
  • L'Affaire Portal démythifiée (1975).
  • La Carte s’il vous plaît ? (1991).
  • Dictionnaire multilingue de la cuisine française, Nice, Sud éd. (1994).
  • Eurolexique de la cuisine française, Clichy, BPI (1995)
  • Le Petit Dictionnaire de la Chose imprimée, Nice, Sud éd. (1995).
  • En visite à Nice, (1996).
  • En visite à Figeac, (1998).
  • Charles Boyer, acteur, Figeac, Segnat éditions (1999).
  • Les Frères Champollion,, Figeac, Segnat éditions (2001).
  • Le Petit Dictionnaire de la franc-maçonnerie (2005).
  • Aux Sources du Rite écossais ancien et accepté (2008).
  • La Franc-Maçonnerie en Quercy, (2008).
  • Pourquoi & comment on devient Franc-Maçon (2008).
  • Les Annales de la Franc-Maçonnerie, Monaco, Alphée-Jean-Paul Bertrand (2009).
  • La Loge maçonnique & ses Officiers, Monaco, Alphée-J.-P. Bertrand (2010).
  • Mémento du Franc-Maçonnerie, (2012).
  • Je suis Franc-Maçon, HC (2012).
  • La Bible, ce qu’elle dit, ce qu’on lui fait dire, HC (2012).
  • La Légende d’ Hiram, (2013).

En préparation :

  • Des tailleurs de pierre aux Francs-Maçons.

Lien externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).