Encyclopédie Wikimonde

HIV+

Aller à : navigation, rechercher
HIV+
Pays d'origine France
Genre musical Musique industrielle, power noise, electronic body music
Années actives 1999 - présent
Labels Divine Comedy Records, Black Flames, Caustic, M-Tronic, OPN, Signifier
Site officiel [1]
Composition du groupe
Membres Pedro Peñas y Robles

HIV+, de son vrai nom Pedro Peñas y Robles, musicien franco-espagnol qui a fait ses premières armes dès 1988 en tant que Disc Jockey résident, dans divers clubs alternatifs du sud de la France (Guinguette du Rock, Trolleybus…), s'est fait surtout connaitre dans la scène électronique par le biais de ses soirées Armageddon (1993/2003) qui réunissaient un public amateur de musiques sombres et de performances radicales (gothique, fétichiste, industriel).

Biographie

Après plusieurs années passées aux beaux-arts, il se considère avant tout comme un plasticien qui manipule de la matière sonore.

Ce n'est que tardivement vers 1999 qu'il compose ses premiers titres à l'aide d'un matériel rudimentaire, en 2000 il est signé par le label marseillais Divine Comedy Records sur lequel sortiront plusieurs albums relativement bruitistes ("Hypnoise movement", "Abstract & harsh ironworks", "Censored frequencies and Other mystic territories") dans l'esprit expérimental des pionniers de la musique industrielle Esplendor Geometrico, Suicide, SPK, Cabaret Voltaire ou Throbbing Gristle. Après diverses collaborations ("Empire of chaos", "Univers carcéral", "Paradise now"), des remixes pour Dirk Ivens (Sonar, The Klinik, Absolute Body Control) ou les Mexicains Hocico, l'artiste participera par la suite à de nombreuses compilations. HIV+ signe en 2004 sur le label polonais Black Flames pour lequel il produira son quatrième album "Rotten beat manifesto" qui lui donnera une envergure internationale sur la scène electro-industrielle.

Après une prestation live remarquée au festival Infest 2005 de Bradford en Grande-Bretagne HIV+ refait parler de lui fin 2006 tout d'abord à travers un CD de remixes (UFO Pulsations, où l'on retrouve des noms de la scène ambient-industrielle comme Planetaldol, Tzii ou Atrabilis Sunrise sur le label belge 3Patttes) accompagné d'un DVD dont la partie visuelle est l'œuvre du collectif Vidio Atak (ces vidéos seront montrées dans de nombreux festivals - Strasbourg, Amsterdam, Bruxelles, New York, Tokyo) et un cinquième album via le label espagnol Caustic records "Overdose Kill me" E.P inaugurant un son moins dur et plus complexe.

Entre 2007 et 2008 HIV+ sélectionne pour le label M-Tronic Records plusieurs artistes franco-espagnols pour une série de compilations d'electro old school et de minimal wave intitulées Electronic Manifesto I, II, III et IV et compose avec le producteur techno français The Hacker un titre dans le pur style E.B.M. chanté en espagnol : "novo disko", puis participera vocalement à plusieurs titres rendant hommage au label anglais Mute Records (avec Millimetric et Cruise [Ctrl]) sur la compilation Electronic Manifesto III - Tribute To Mute Records.

En 2012, HIV+ remixe Morbid Angel aux côtés de Laibach, Skinny Puppy, Black Strobe, Mondkopf, The Horrorist ou John Lord Fonda pour le label Season Of Mist sur la double compilation CD dédiée à ce groupe death métal pressée à 10 000 exemplaires.

Après avoir tourné au Mexique, États-Unis, Canada, Grande-Bretagne, Belgique, Suisse, Espagne et Chili ce musicien continue ses recherches sonores sur le label américain Signifier records avec Usher(san) du groupe cold wave français Norma Loy tout en contribuant à propager une certaine forme de musique électronique et industrielle de manière virale sur les ondes FM de l'Eko des Garrigues.

Discographie

Notes et références


Carnets Noirs - musiques, attitudes, cultures acte I - La scène internationale" publié aux éditions Esprit Livres/Trakce en 2003 page 243 de ce premier tome.

Carnets Noirs - musiques, attitudes, cultures - acte II La scène francophone" pages 179, 241, 243, 244, 245, 250 livre édité par les éditions K-Inite en 2006

Coda paru en kiosque en avril 2000

Elegy magazine n° 22 paru en kiosque en avril 2002 page 42, 43

D-Side magazine n° 6 paru en kiosque en septembre 2001 page 9

Obsküre magazine n°8 paru en kiosque en mars 2012, page 36, 37

Sources

Cet article « HIV+ » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).