Encyclopédie Wikimonde

Hackergotchi

Aller à : navigation, rechercher
Un hackergotchi

Un hackergotchi est un terme issu de la cyberculture qui est constitué de la photo d'un auteur utilisée comme avatar pour identifier l'auteur d'un flux RSS dans un agrégateur de blogs.

Origines

Le terme est apparu lorsque la mode des agrégateurs de blogs a atteint la communauté des hackers, d'où la partie hacker du mot.

Jakub Steiner, un graphiste de GNOME, a créé plusieurs découpages de photos, apparus sur le site Art.GNOME.org. Quelques années plus tard, Jeff Waugh lança Planet GNOME, un agrégateur de blogs reprenant les écrits des développeurs et contributeurs du projet. Luke Stroven suggéra à Jeff d'utiliser les images créées par Jakub pour identifier les auteurs. Stroven créa alors bon nombre d'images représentant le visage des auteurs de Planet GNOME. Waugh avança le terme hackergotchi après avoir vu l'ensemble des images créées.

Le suffixe gotchi semble être une référence au Tamagotchi.

L'usage s'est ensuite développé dans les communautés en ligne de développeurs Open source, notamment au sein des communautés linux.

Types

Un hackergotchi représente généralement la tête de l'auteur, mais d'autres emblèmes, images ou symboles sont aussi utilisés. Une galerie importante peut être trouvée sur Planet GNOME.

Ombre portée

La forme la plus commune d'un hackergotchi est un détourage de la tête de l'auteur, à laquelle est ajoutée une ombre portée. Cette dernière donne à l'image plus de contraste, ainsi qu'une taille plus grande lorsqu'elle est placée sur un fond blanc. Le but est de différencier facilement les auteurs de différents feeds.

Bien que toujours populaire sur Planet GNOME, l'utilisation de l'ombre portée a perdu la faveur de certains sites (comme Planet LugRadio) à cause du manque d'homogenéité avec le design du site.

Création

Les hackergotchis sont créés à partir de photos numériques ou numérisées, retouchées à l'aide de logiciels de édition d'image, tels que Adobe Photoshop, Inkscape ou GIMP[note 1].

Utilisation

Des packages natifs permettent d'utiliser le hackergottchi dans les langages de programmation python.

Jeff Waugh a suggéré sur son blog l'utilisation des hackergotchis sur les cartes de visite imprimées[1].

Bibliographie

Nicolas Dufour, Inskape - Premiers pas en dessin vectoriel, Paris, Eyrolles, , 346 p. (ISBN 978-2-212-13789-7)

Notes

Références

Voir aussi

Liens externes

  • (en) GNOME hackers, galerie des hackergotchis de la communauté GNOME.

Cet article « Hackergotchi » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).