Encyclopédie Wikimonde

Hamidou Karihila

Aller à : navigation, rechercher

Hamidou Karihila, né le 20 mai 1958 à Mbéni, est un haut fonctionnaire, diplomate homme politique et écrivain comorien. Premier secrétaire par intérim du parti La Convention pour le renouveau des Comores (2013-2014) pendant la crise qui a secoué ce parti durant plus d'un an, il est élu à ce poste le 3 mai 2014 au quatrième congrès de la CRC à Moron.

Études

En 1984, il entre à l'université islamique de Médine, en Arabie saoudite où il fait des études de langue arabe. Il soutiendra un mémoire intitulé Étude littéraire sur le poème al-omariyyat, du poète égyptien Hafidh Ibrahim pendant le califat d'Omar ibn al-Khattâb.

En 1993, il poursuit ses études islamiques à l'université de Paris VIII. Il y obtient un Diplôme d'étude approfondie. Il écrit son mémoire sur le calife Omar ibn Abdoul Aziz : sa conduite et sa justice envers ses sujets à travers l'ouvrage d'Ibn Al-jawuzi : sira wa manaqib Omar ibn Abdoul Azi'.

En 2005, il soutient une thèse de doctorat d'études islamiques à l'Université Omdourman, au Soudan, intitulée L'influence de l'Islam sur la formation du comportement social aux Comores. Il obtient une mention Excellente avec les Félicitations du Jury et recommandations de publication.

Carrière

Étudiant en sciences islamiques à Paris-VIII (1989-1996), il retourne au pays et exerce plusieurs fonctions publiques. Il deviendra chef de service des relations extérieures et de la traduction à la présidence (1996-1997), puis conseiller privé du président Mohamed Taki Abdoulkarim (1997-1998).

En 1998, il est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire des Comores auprès du Royaume d'Arabie saoudite et représentant permanent des Comores auprès de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), postes qu'il occupera jusqu'à 2006. En 2000, il occupe le même poste d'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire (non résidant) des Comores auprès de l'État de Qatar, de Koweït, Bahreïn, Sultanat d'Oman, et des Émirats arabes unis.

Depuis 1996, il a participé à de nombreuses conférences internationales et régionales. Il a présidé entre autres la délégation comorienne aux sessions ordinaires du Conseil des ministres des Affaires étrangères des États membres de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), tenues à Bamako, en 2001 et à Sanaa, en 2005.

Hamidou Karihila est membre fondateur de la Fondation alwafa pour le développement, membre du réseau arabe des ONG (Le Caire), fondateur du forum arabe pour les littératures et les médias (Tunisie) ; il a créé l'Union des Ulémas de l'Afrique.

Hamidou Karihila écrit et publie régulièrement dans l'hebdomadaire koweïtien, al-mujtamaa, sur des thèmes culturels, sociaux et politiques.

Œuvres

  • Le Conflit pour l'amour et le pouvoir : la sultane Djoumbé Fatima et la rivalité franco-omanaise sur l'île de Mohéli, 2012,
  • Parmi nos territoires occupés, L'ile comorienne de Mayotte, Mascate, 2013.
  • Les Relations historiques entre l'État al-bussaidi (Oman) et les Comores (1806-1964), édité, par le ministère des Affaires étrangères du Sultanat d'Oman, en 2007.
  • L'Influence de l'Islam sur la formation du comportement social aux Comores, édité par le département de la culture et l'information de l'Emirat de Sharjah, 2008.
  • Les Efforts du Royaume d'Arabie saoudite pour soutenir le développement global aux Comores, Riyad, 2005.

Références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).